Recherche

RESIDENCES DE TOURISME : OU EN EST APPART CITY ?

DE NOMBREUSES QUESTIONS SUBSISTENT SUR LE SORT DES INVESTISSEURS CHEZ APPART CITY. REVUE DE DETAIL.

 Les mois passent et l’inquiétude est grandissante chez les investisseurs de cet exploitant de résidences urbaines. Plusieurs points retiennent sérieusement leur attention.

 

° La fameuse augmentation de capital.

Selon les dirigeants, elle devait atteindre 42 millions d’euros. Si l’on se base sur la publication des journaux d’annonces légales, elle se limiterait à ce jour à un peu moins de 500.000 euros. Quid du solde faramineux ?

 

° La mise en location gérance de certaines résidences.

Officiellement, trois résidences sont reprises par un professionnel du tourisme. Il semblerait que cinq autres aient connu le même sort. Ce changement de mode d’exploitation risque de remettre en cause le maintien des avantages fiscaux pour les investisseurs. Autre bémol : au lieu de donner en location à des voyageurs d’affaires – vocation première de ce type de résidence- ces établissements seraient loués à Médecins sans frontières. Un autre profil de clientèle.

 

° La conformité du bail commercial.

En principe, le nouveau bail signé récemment par les investisseurs ne serait pas adéquat la location gérance.

 

° Quid du bail d’origine conservé par les opposants aux propositions d’Appart City ?

Les avocats zélés qui avaient défendu la nouvelle politique de cet exploitant ne se privent pas faire de les inciter à signer un nouveau bail, comme en témoignent vos récents commentaires. Une quinzaine de résidences sont dans le viseur de leur intervention se basant sur un mois de loyer par résidence. Une somme minimale de 50.000 euros est évoquée. Pour une centaine de bailleurs, cela revient à 500 euros par investisseur. Une somme non négligeable lorsqu’on ne perçoit pas ses loyers à temps.

REAGISSEZ ICI


LOCATION-GERANCE POUR TROIS RESIDENCES APPART CITY

APPART CITY DONNE EN LOCATION-GERANCE A UN SPECIALISTE DU TOURISME D’AFFAIRE TROIS RESIDENCES PARISIENNES

 

 

Rentrée oblige, revenons sur l’un des sujets qui vous tiennent à cœur chers internautes : les résidences de tourisme. Et en particulier celles figurant dans le parc d’Appart City. Après un premier semestre mouvementé, marqué par la signature d’un nouveau bail entérinant une baisse de loyer rétroactive, un nouvel épisode vient d’intervenir. Depuis le 1er août 2017,  Appart City a donné en location gérance, trois de ses résidences « affaires » situées en région parisienne :

  • Aux Ulis (Essonne)
  • Le Blanc-Mesnil (Seine St Denis)
  • Alfortville (Val de Marne),

Daprès nos informations, dans ce trio, les Ulis serait une résidence bénéficiaire, le Blanc-Mesnil afficherait un équilibre financier alors qu’Alfortville se situerait dans le rouge.

Avec ce montage, Appart City conserve la propriété du fonds de commerce de ces trois résidences « parahôtelieres », mais en confie la gestion pour un an renouvelable par tacite reconduction à la société Voyages Services Plus.

UN SPECIALISTE DU TOURISME RECEPTIF

Créé depuis 1987, Voyages Services Plus organise et fournit de l’hébergement, services de transport et de voyage sur toute la France pour les événements majeurs relevant du tourisme d’ affaire ou de congrès.  Par réceptif, entendez que cette agence de voyages « accueille » les touristes étrangers dans l’Hexagone. Multimarchés, elle travaille surtout avec l’Europe, les Etats-Unis et le Moyen Orient.

 

A première vue, ce pourrait être une bonne nouvelle pour les quelques 300 investisseurs engagés dans ces trois résidences. « En cas de location gérance, c’est le gérant qui paye les loyers mais l’exploitant d’origine est solidaire des dettes pendant 6 mois. Encore faut-il qu’ Appart City assume le paiement des dettes antérieurs: loyers, factures aux fournisseurs… » commente un spécialiste.

REAGISSEZ ICI