Recherche

VENTE DES VINS DES HOSPICES DE BEAUNE : LES PRIX EN FORTE BAISSE

RECUL DES PRIX POUR LA 156ème VENTE DES HOSPICES DE BEAUNE ORCHESTREE PAR CHRISTIE’S. LA CONJONCTURE INTERNATIONALE A PESE SUR CETTE VENTE DE CHARITE.

Affichage de image016.png en cours...

Ambiance relativement morose à la 156ème  vente des Hospices de Beaune du 20 novembre 2016. Cette année,  470 pièces de vins rouges et les 126 pièces de blancs, soit 21 de plus qu’en 2015 ont été mises à l’encan. Cette adjudication a totalisé en prix marteau, 7.663.506 euros contre 10.156.644 euros, soit une baisse de 25%. Par  » prix marteau », comprenez sans les frais de 7% à régler par les acheteurs à la maison de vente.

Certes le résultat 2016 s’inscrit en net retrait par rapport à celui de 2015. Mais il se rapproche des 7.334.154 euros (prix marteau) atteint en 2014.

La Pièce des Présidents n’a atteint que 200.000 euros contre 480.000 euros  l’an dernier, au lendemain des attentats de Paris.

UNE BAISSE DE 36%

Quant au prix moyen pour une pièce, il atteint 13.833 euros contre 18.880 euros en 2015 et 13.658 euros en 2014. Par rapport à l’an dernier, la baisse ressort donc à 36 %.

Certes le score atteint l’an dernier était exceptionnel. Dès les premières enchères, j’ai bien senti que les cours n’allaient pas s’envoler sur les vins rouges. Tendance similaire sur les vins blancs.

Les raisons de cette morosité trouvent leur origine dans la conjugaison de plusieurs événements : la relative incertitude planant sur les exportations de vins de Bourgogne en Amérique du Nord après l’élection de Trump. C’est le premier marché export pour la région. L’incidence du Brexit sur la Grande- Bretagne, le second marché export pour la Bourgogne. A quoi s’ajoute l’annulation de la tournée en Chine suite à la disparition brutale à Shanghai d’Antoine Jacquet, le directeur des Hospices de Beaune. Résultat:  les acquéreurs étrangers, en particulier asiatiques ont été moins actifs lors de cette vente. Espérons que cette tendance baissière rendra les vins de Bourgogne plus abordables pour les amateurs.


ATTENTATS DE PARIS : SOLIDARITE AUX HOSPICES DE BEAUNE

Résultat record pour la vente du Domaine des Hospices de Beaune orchestrée par la maison Christie’s le 15 novembre 2015.  Vidéo sur cette vente caritative de renommée internationale.

 

BEAUNE HOSPICES

 

Ambiance lourde dimanche 15 novembre lors de la 155° vente des Vins des Hospices de Beaune. Avant de commencer la vacation, les participants ont chanté la Marseillaise en hommage aux victimes des attentats de Paris.

« En dépit des événements endeuillant la France, nous avons décidé de maintenir cette vente caritative au profit de l’hôpital. Le produit de la vente de la Pièce des Présidents reviendra à parts égales à l’Institut Curie, à la Fondation pour la recherche sur les AVC et à la Fédération Nationale des Victimes d’Attentats & d’Accidents Collectifs (FENVAC) me confie Antoine Jacquet, Directeur des Hospices de Beaune. En présence de Claire Chazal et Christophe Lambert, invités à cette vente, la pièce de charité a grimpé jusqu’à 480.000 euros, un prix jamais atteint et plus du double de celui de l’an dernier. Une Française préférant conserver l’anonymat a acquis ce tonneau de 228 litres représentant 304 bouteilles.

Lors de cette grande vente de charité, le domaine des Hospices de Beaune a proposé 575 pièces du très prometteur millésime 2015 : 458 pièces de vin rouge et 117 de vin blanc.

Avec la Pièce des Présidents et les alcools, l’ensemble de la vente totalise 11.347.609 euros, soit record. Datant de 2014, le dernier record se chiffrait à 8.082.525 euros, battant le score de la vente 2013.

Avec un score de 117.700 euros pour le Clos de la Roche Grand Cru, Cuvée Cyrot-Chaudron, un record absolu a été enregistré pour une pièce vendue lors de cette vacation.

Après l’inscription cet été des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial par l’UNESCO, les Hospices de Beaune, avec le concours de la maison de vente Christie’s ont réalisé une vente record totalisant plus de 11 Millions d’euros, frais inclus. Voir la vidéo consacrée aux Hospices.

ATTENTAT

 


ART DE VIVRE : VIVE LES CREMANTS DE BOURGOGNE

APPRECIER LES BULLES DU CREMANT DE BOURGOGNE. UN VIN TOUT EN SEDUCTION ET PLUS ABORDABLE QUE LE CHAMPAGNE

 

PHOTO CREMANT 1

Les fêtes de fin d’année approchent. J’en profite pour vous faire (re)découvrir le Crémant de Bourgogne, tout au long des agapes si le menu s’y prête. Sinon en apéritif, voire avec le dessert.

L’appellation Crémant de Bourgogne s’étend sur un territoire particulièrement important, du Nord au Sud : Chablisien, Châtillonnais, Côte de Nuits, Côte de Beaune, Côte Chalonnaise et Côte Mâconnaise et Beaujolais. La vendange et l’élaboration du Crémant de Bourgogne – appellation d’origine contrôlée (AOC) depuis le 17 octobre 1975 – sont strictement règlementées. Plus abordable que le Champagne, le Crémant a sa place dans une belle cave de particulier.

Les deux principaux cépages

Seuls 4 cépages sont autorisés pour élaborer des crémants de Bourgogne. Voici les 2 principaux  :

      Le pinot noir apporte fruité, structure, et vinosité

      Le chardonnay pour la fraîcheur et l’élégance

Et les 2 cépages secondaires :

      Le gamay tout en gourmandise (à hauteur de 20 % maximum dans l’assemblage)

      L’aligoté pour sa vivacité

DES CREMANTS BLANCS OU ROSES

Les particularités de chaque cépage permettant des assemblages harmonieux donnent des crémants au caractère très différent. Les cuvées expriment l’étonnante richesse des terroirs de Bourgogne : rosés, blancs de blancs, blancs de noirs, millésimés, grandes cuvées, pour des apéritifs et des repas très gustatifs. Généralement dans le commerce vous trouvez des Crémants « génériques », sans année particulière. Sachez qu’il est possible de vous en procurer des millésimés. « De grande qualité et édités en quantité limitée, les crémants millésimés ont une personnalité représentative des raisins d’une année de vendange exceptionnelle » m’explique-t-on à la maison Bouillot qui a réalisé  29% des exportations de l’appellation Crémants de Bourgogne l’an dernier. La gamme de cette maison de vins basée à Nuits-St-Georges (21) comprend notamment de douze Crémants de Bourgogne. Après les avoir dégustés, trois ont retenu mon attention.

 

Perle Rare millésimé 2012 Puissant et raffiné, ce Crémant de Bourgogne Brut Millésimé résulte d’un assemblage d’un peu plus de la moitié pinot noir (55%) et 45 % chardonnay. J’ai apprécié la belle brillance de ce vin expressif, d’une belle fraîcheur aromatique. Dès l’ouverture, des notes fruitées rappellent la pêche de vigne puis affirment des arômes amandés et briochés.

 

PHOTO BLOG 2Perle d’Or rosé 2009 Présenté en bouteille gravée, ce crémant est élaboré uniquement dans les meilleurs millésimes et avec un élevage partiel sous bois. Un peu plus de la moitié pinot noir (60%), 35 % chardonnay et 10 % gamay dont 5% sont passés en fûts durant six mois. Comme accord vin mets, je vous le recommande pour des mariages maritimes et iodés : sur un filet de poisson, une nage d’écrevisses, des coquillages et crustacés, il séduit autant le regard que les papilles.

 

Cuvée « Les Grands Rayes-Blanc » Brut Nature millésime 2005

Toujours dans un souci de qualité, la maison Bouillot signe des cuvées « grands terroirs ». Inédites en Bourgogne, elles sont nées au sein d’appellations villages, autour des nobles cépages pinot noir et chardonnay. Ayant pour origine la célèbre appellation de Gevrey-Chambertin, des Blanc de Noirs et 100% pinot noir (dont 20% en fût), cette cuvée est vraiment ma favorite. Attention, son édition est limitée à 1.829 bouteilles !


BONS PLANS A BRATISLAVA

Avec sa vieille ville aux allures de Prague et son opéra de réputation internationale, Brastilava est une destination idéale pour une escapade.

Bratislava2014 072

Après Berlin, cette fois je vous emmène dans les Carpates à Brastilava. Traversée par le Danube, je suis vraiment restée sous le charme de la capitale de la Slovaquie, située à la frontière de l’Autriche et de la Hongrie et à proximité de la République Tchèque.

Se limitant souvent à une escale de croisière sur le Danube, elle mérite quelques jours de visite. Bien sûr, évitez la haute saison où la foule déversée par des bateaux doit se presser dans ses ruelles pavées. Dans le centre historique de Stare Mesto, j’ai admiré son ancien hôtel de ville dont la partie la plus ancienne remonte au XVI° siècle, , ses maisons aux teintes pastel et ses églises baroques.

Bratislava2014 031

De style art Nouveau, l’Eglise Sainte-Elisabeth arbore des teintes bleutées. Pour la visite des musées, je vous renvoie aux guides touristiques.

 

Une destination musicale

Si vous êtes mélomane, je vous recommande le Théâtre National Slovaque. Dans ses deux bâtiments – l’un de facture classique et un autre d’architecture contemporaine- il accueille une belle programmation d’opéras, notamment la Traviata, Don Juan. A deux pas, la Philharmonie.

 

A Brastislava, en rencontrant Silvie Chaldek, j’ai également découvert la morphopsychologie. Utilisée à titre personnel ou professionnel (pour le recrutement de collaborateurs), cette méthode cherche des correspondances entre la morphologie des traits du visage et la psychologie d’un individu. Etonnant. La médecine chinoise recourt à la « lecture » du visage pour dresser un diagnostic.

 

Conseils pratiques

Pour vous rendre à Bratislava par avion, deux grandes solutions pour les parisiens : un vol direct avec Ryanair au départ de Beauvais, ou un vol jusqu’à Vienne au départ de Paris. Puis liaison en bus ou train ou encore taxi jusqu’à Brastilava (64 km). En saison, un hydrofoil relie Vienne à Brastilava.

 

Même si ce pays a adopté l’euro, ses prix sont ultra compétitifs : moins de 10 euros pour un menu, des places d’Opéra pour le tarif des cinémas sur les Champs Elysées. C’est parfaitement possible de réserver des places directement sur leur site, en vous rendant sur leur version en anglais.

Pour l’hébergement, vous trouverez de beaux hôtels, des chambres d’hôtes très sympathiques et des cafés branchés. Ne manquez pas les vins slovaques de qualité.