Recherche

BRETAGNE : LE FESTIVAL DES MOMES CET ETE

DU 8 JUILLET AU 23 AOUT 2019, LE FESTIVAL DES ARTS VIVANTS « PLACE AUX MOMES » REVIENT POUR PARCOURIR LA BRETAGNE ET PROPOSER AUX ENFANTS DES SPECTACLES GRATUITS.

 

Magiciens, illusionnistes, artistes en tout genre se donnent rendez-vous cet été dans une vingtaine de stations bretonnes, pour amuser nos chères têtes blondes. Voici une petite sélection des programmes. Mais la liste des spectacles est encore plus variée.

FEU D’ARTIFICE MUSICAL Badabouille bonbon / Badada

Multi – instrumentaliste, le trio de musiciens, chanteurs fantaisistes invite les enfants comme leurs parents à danser et changer, des mélodies sensibles et vives.

 

ILLUSIONNISTE DE LA MOLÉCULE René Cousin / Tout doit disparaître

Alliant humour, magie mentale et effets visuel, ce spectacle convie les juniors et leurs parents à goûter tout bonnement la molécule miracle pour explorer ce qui se cache au -delà de leur horizon cérébral habituel.

 

POÉSIE EXISTENTIELLE Cie du Grand O / Souvent je regarde le ciel

Comment vivre dan s le présent tout en étant conscient des jours à venir ? Ensemble, deux acteurs habitent un cube de 2 mètres. Par les mots, la danse, la musique et l’acrobatie, ils discutent, s’interpellent, interrogeant le rapport d’un individu à ses engagements pour le monde. Vaste programme !

 

L’ART DE DONNER LA VIE K-Bestan / Le Grenier à Pépé

Plus relax cette fois, c’est l’histoire d’une rencontre entre un garçon et une marionnette empreinte de souvenir qu’il fera revivre. Ici cirque, théâtre et musiques s’emmêlent pour un voyage drôle et poétique, dans le monde de l’éternelle enfance.

Au cours de cette 22ème édition, sept compagnies itinérantes assureront 133 représentations tout au long de ce festival. Voici les Rendez-vous :

Tous les lundis à Plouescat, Plougasnou, Pénestin et Trébeurden

Tous les mardis à Fouesnant-les-Glénan, Binic-Etables-sur-Mer, Carnac et Le Guilvinec

Tous les mercredis à Névez-Port Manec’h, Cancale, Arzon et Roscoff

Tous les jeudis à Saint-Quay-Portrieux, Pléneuf-Val-André, Perros-Guirec, Carantec

Tous les vendredis à Erquy, Saint-Cast-le-Guildo et Landéda L’aber Wrac’h.

Des rendez-vous à noter sur vos tablettes.

 


SUISSE : BIENVENUE AU GLACIER 3.000

DANS LE CANTON DE VAUD, DECOUVERTE DU GLACIER 3.000 A PARTIR DE L’UNIQUE PONT SUSPENDU AU MONDE RELIANT DEUX PICS EN HAUTE MONTAGNE.

Après Valloire et ses sculptures sur neige, cette fois je vous emmène en Suisse dans les Alpes Vaudoises pour découvrir le fameux glacier des Diablerets, situé à 3.000 mètres.  Sportif ou non, vous passerez une journée inoubliable en haute montagne.

Après l’arrivée à Lausanne par le TGV Lyria en provenance de Paris, un train helvète me conduit à Aigle où je monte dans un pittoresque train cheminant à travers la montagne enneigée. En un peu moins de six heures, j’ai rejoint la station familiale des Diablerets (1.200 mètres d’altitude).

Le lendemain, une navette avec le bus postal, me dépose au Col du Pillon (1.546 mètres) pour prendre un premier, puis un second téléphérique. Au bout de 15 minutes de trajet, arrivée au « Glacier 3000 », comme l’appellent les Suisses, pour admirer par temps clair, un superbe panorama sur plus de 24 sommets dépassant les 4.000 mètres… qui nous rend bien modeste.

L’ expérience en altitude se poursuit par le franchissement du Peak Walk, une passerelle bien sécurisée. Mieux vaut s’abstenir si l’on a le vertige.  C’est le seul et unique pont suspendu reliant deux sommets.

 » Entre l’hiver et l’été, le Glacier reçoit quelques 200.000 visiteurs par an dont 70% de piétons. Les grands sportifs profitent des 28 km de pistes de ski à 3.000 mètres » m’explique Félicien Rey-Beller de la société d’exploitation Gstaad 3.000. Ce glacier est une curiosité internationale : des asiatiques, des chinois et des indiens s’y pressent pour admirer la neige en toutes saisons.

Mes conseils : prendre soin de vérifier la météo avant de se rendre au col du Pilon et bien se couvrir.

http://www.region-du-leman.ch

 

 

 


VALLOIRE : SCULPTURE SUR NEIGE

Avec leur création « Jambes en l’air », les  Canadiens remportent le 1er Prix du Jury

11 SAINT AMOUR Lancelot 04 A

 

Nos amis canadiens ont de l’imagination. Après les translucides sculptures de glace la semaine dernière, Valloire – Capitale de l’art éphémère en montagne – accueillait, cette semaine, les imposantes sculptures de neige.

Le trio canadien (Lancelot SAINT-AMOUR – Philippe MINIER – Danas ALEKSA) a reçu vendredi 25 janvier, le 1er prix du Jury de ce 36ème Concours International de Sculpture sur Neige.

Depuis mardi matin, au coeur de Valloire, dans une rue spécialement aménagée pour l’occasion, sous les yeux des passants ébahis, 17 équipes composées de 3 sculpteurs ont oeuvré avec minutie pour donner une âme à des blocs de neige de 4m de haut.

3 jours et 3 nuits pendant lesquels ces artistes venant du Népal, du Canada et d’un peu partout en Europe se sont relayés pour biner, tronçonner, gratter et poncer la neige tantôt sous le soleil tantôt sous les flocons. Ce travail harassant réjouit ces créateurs de l’extrême.

Je vous rappelle que cette station de Maurienne ne déçoit pas au niveau de l’enneigement. Un rendez-vous en altitude à (re)découvrir.

 


LA GUYANE ET SON CARNAVAL UNIQUE

TRADITION SPECIFIQUE A LA GUYANE, LE BAL PARE MASQUE REMONTANT AU XIX SIECLE, PERDURE DANS CETTE REGION D’AMERIQUE DU SUD.

 

Les touloulous, photo de Joël Bernard

De retour de Guyane, j’ai découvert la superbe nature de l’Amazonie.

Mon seul regret, mon voyage ne coïncide pas avec la période du Carnaval. Chaque année, cette manifestation se déroule entre l’Epiphanie, le premier dimanche de janvier et le mercredi des cendres. En 2019,  cette fête est programmée le 6 mars. Pour des raisons climatiques, je vous conseille d’assister plutôt à la fin du Carnaval. En effet vous arriverez à la fin de la saison des pluies dans une ambiance tropicale humide. Mais les averses sont généralement courtes et chaudes.

En attendant, le Carnaval dans cette région française d’Amérique du Sud est unique. Rien de comparable avec celui des Antilles.  Les plus célèbres personnages sont les touloulous. Habillées de manière élégante de la tête aux pieds, ces dames portent un jupon, une cagoule, un loup (masque) et des longs gants. Appartenant à tous les milieux sociaux, elles ne veulent  pas être reconnues. Le dimanche, elles défilent dans les rues, à coté d’autres personnages haut en couleur du Carnaval. Mais surtout, elles deviennent les reines des soirées du samedi soir. En plus dans les deux « dancings carnavalesques » de Cayenne, comme le Soleil Levant ou le Polina, elles ont le privilège d’inviter les hommes – non déguisés- à danser.

Enfin je vous invite à lire mon reportage sur cette destination – Amazonie et tourisme spatial- que je viens de publier dans le magazine en ligne Grand Sug Mag. Bonne lecture.