Recherche

BONS PLANS A MADERE

LA VIE D’APRES ANIME DEJA CET ARCHIPEL PORTUGAIS. GRACE A SON COULOIR VERT, L’ILE AUX FLEURS EST FACILEMENT ACCESSIBLE AU DEPART DE FRANCE. 

Un rocher volcanique perdu dans l’Atlantique, des fleurs à profusion, une forêt primaire inscrite au patrimoine mondial, des petits ports, une capitale attachante, Madère rime avec destination tropicale et sens de l’hospitalité. Avec son statut de région autonome du Portugal, cet archipel baigné par l’Océan Atlantique, a la chance d’être intra-européen. En ces temps de Covid, l’île aux fleurs relativement épargnée par la pandémie, accueille à bras ouverts les touristes. Prochainement, les Français pourront quitter l’Hexagone pour y savourer des vacances, plutôt sportives.

Dans ce paradis des randonnées pédestres, le long des levadas, ces petits canaux d’irrigation, quelques 1.400 km de sentiers attendent les marcheurs. Confirmés ou non, ils peuvent arpenter une multitude de chemins de randonnée entre sommets abrupts et vallées florissantes.

La capitale Funchal se visite en quelques jours. D’une architecture extérieure assez sévère, la cathédrale de Funchal abrite un intérieur raffiné. Admirez ses plafonds peints en caissons de cèdre ciselé et un superbe retable de l’école flamande.

À l’initiative de la municipalité, des artistes ont redécoré les portes des échoppes et cafés de la plus ancienne artère de la ville, la rue Santa Maria, tracée en 1430.

Le foisonnement végétal de Funchal règne également dans la ville haute. Partant du bord de mer, un téléphérique vous amène à 3 173 mètres, là-haut. A deux pas, consacrez près d’une demi-journée aux fabuleux jardins do Monte Palace et de la ravissante église Nossa Senhora do Monteen basalte et chaux blanche.

A une dizaine de kilomètres à l’ouest de Funchal, filez à Camara de Lobos, l’un des plus jolis petits ports de Madère. Une plage de galets noirs fait office de port au fond d’une crique, des bateaux colorés, des maisons blanches blotties les unes contre les autres, quelques bistrots et restaurants.

Sur cette ile tellement escarpée, la culture se fait en terrasses. Des milliers de bananiers poussent partout sur son territoire de 57 km de long sur 22 km de large.  Sans oublier les fleurs bordant les routes :

Des mimosas, des hortensias ou des boutons d’or géants, des vipérines, voire des géraniums ou des agapanthes. Au total, on a même recensé 165 espèces exclusivement madériennes.  Un délice de pictural et olfactif.

UN COULOIR VERT ENTRE LA FRANCE ET MADERE

Sans attendre l’éventuel passeport vaccinal, Madère relativement épargnée par le Covid, est une destination ouverte aux touristes. Cependant les magasins et restaurants doivent fermer à 19 heures. Une disposition temporaire appelée à s’assouplir en fonction de la situation sanitaire.

Par « couloir vert », entendez des conditions d’accès facilitées entre la France et Madère. Pour embarquer à bord, les passagers doivent présenter un PCR négatif de moins de 72 heures ou un certificat de vaccination. Donc pas de quarantaine.

Pour quitter l’île, les passagers et rentrer en France, les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. La TAP et Transavia desservent Funchal, via Porto.

MON CARNET D’ADRESSES

A Funchal, j’ai posé mes valises dans un hôtel de charme, situé à deux pas de la cathédrale. Sé Boutique Hôtel. Son toit terrasse donne sur le clocher de la cathédrale. L’endroit idéal pour déguster un vin de Madère ou siroter un poncha,  une autre boisson emblématique de l’île, composée de rhum de canne à sucre, de miel d’abeille et de jus de citron.

Toujours dans le quartier de la cathédrale, faites une pause thé au Loja da Cha dont la terrasse donne sur une charmante place. Liste impressionnante de thé et délicieux pasteis de nata.

Dans le petit village côtier de Ponta do Sol où l’hôtel Estalagem domine un impressionnant rocher., un spot de nomades numériques https://www.challenges.fr/economie/madere-attire-les-nomades-de-la-tech-qui-fuient-le-covid_

A signaler aussi l’Aquanatura hôtel à Porto Moniz village, donnant sur des piscines naturelles. Et en pleine nature, la Quinta do Furao.

Plus d’infos bien sur deux sites internet officiels pour préparer votre voyage en duo ou en famille : http://www.visitmadeira.pt/fr-fr/homepage?areaid=18 et https://www.visitportugal.com/fr


EVASION : VIENNE LA SECRETE

SUR LA ROUTE DE VOS VACANCES OU NON, VOICI LES TROIS BONNES RAISONS DE DECOUVRIR VIENNE EN ISERE. UN TRESOR BIEN CACHE.

Temple d'Auguste et de Livie

 

Souvent méconnue, la ville de Vienne en Isère située à une trentaine de kilomètres au sud de Lyon, regorge de belles surprises.

UNE CITE ANTIQUE

Les amateurs d’édifices antiques peuvent s’en donner à cœur joie en y admirant l’un des deux seuls temples gallo-romains encore en élévation en France. « Édifié vers 20-10 avant J-C, le Temple du forum de Vienne fut dédié au culte de Rome et d’Auguste. Il doit sa survie à sa transformation en église » m’explique Jean-Yves Curtaud, président de l’office du tourisme.

Egalement d’époque romaine, le théâtre antique construit entre 40 et 50 après JC  épouse la forme de la colline de Pipet. A l’exception de 2020, il abrite le festival de jazz programmé début juillet. Notez ce grand rendez-vous musical sur vos tablettes pour 2021.

De Vienne, il suffit de traverser l’un des ponts sur le Rhône pour vous rendre à Saint-Romain- en- Gal et son superbe site-musée archéologique : plus de sept hectares de vestiges d’un quartier gallo-romain.

LE VIGNOBLE DES COTES DU RHONE

Près de Vienne, vous découvrirez les appellations les plus septentrionales. Les vins de Côte-Rôtie tirent leur nature de l’extrême verticalité des coteaux de l’appellation, parfois inclinés à plus de 60 degrés. Très étroit, le vignoble est implanté sur des terrasses larges de quelques dizaines de ceps seulement. Issu de la Syrah, souvent associé au Viognier, ce vin rouge dégage des beaux aromes et des tanins intéressants.

Les amateurs de blanc apprécieront le Condrieu, issu du Viognier,  dont le vignoble est également en terrasses étroites. Dans ce secteur des maisons de négoce et des vignerons proposent des visites et des dégustations.

Paysage de Côte-Rôtie

PEDALER SUR LA VIARHONA

Tentez l’aventure au fil du Rhône en empruntant en vélo la célèbre Via Rhona . Partant de Suisse, cet itinéraire cyclable de 815 km qui s’étire jusqu’à la Camargue, traverse bien sûr les paysages emblématiques des vignobles des Côtes du Rhône.

Bon à savoir : l’office du tourisme de Vienne  Condrieu loue des vélos à assistance électrique et propose même des balades accompagnées. Son site internet regorge de bonnes adresses : visites (édifices, musées, producteurs, vignerons), restaurants, hébergements, activités.

Derniers conseils : perdez-vous parmi les étals de l’un des plus grands marchés de France,  le samedi dans le centre historique de Vienne. A défaut de festival 2020, Vienne associe cette année la découverte d’un lieu patrimonial, un concert de jazz par les élèves du conservatoire de Vienne et la rencontre avec un vigneron autour d’une dégustation de ses crus. Ces soirées ont lieu les 2e jeudis du mois de 19h à 21h.

Enfin comme d’autres villes ou départements, Vienne courtise les touristes pendant cet été bien spécial. Antipasi di Vienna, Brunch’issimo ou Dolce Vita sur la ViaRhôna : réservez une ou des offres estivales au tarif de 15 à 30 euros par personne. Outre vous faire profiter d’une « expérience Epicurieuse » avant le 1er septembre, Vienne Contrieu tourisme vous offre la même valeur via un chèque solidaire, utilisable avant le 31 octobre 2020 dans tous les restaurants et sites partenaires de l’opération !

 


RESIDENCES DE TOURISME : COUP DE GUEULE

NON, LES PROPRIETAIRES DE RESIDENCES DE TOURISME NE DOIVENT PAS ETRE MIS A CONTRIBUTION POUR CETTE CRISE SANITAIRE

Alors que le déconfinement des Français est annoncé pour le 11 mai 2020, des rumeurs inquiétantes circulent à propos des résidences de tourisme. Suite à des discussions entre la DGE (direction générale des entreprises) dépendant du Ministère des Finances, les principaux exploitants de résidences de tourisme et la FNAPRT (Fédération nationale des propriétaires de résidences de tourisme), il est fortement question de demander aux investisseurs privés de soutenir la reprise d’activité et le maintien de l’emploi dans ces hébergements collectifs. Entendez par là, qu’avec la bénédiction du gouvernement, des exploitants pourraient suspendre le paiement des loyers pendant quelques mois cette année, et ensuite – probablement durant toute l’année 2021- ne verser qu’une partie infime de leur loyer pourtant garanti par un bail commercial. Attendons le texte officiel – sous forme de décret ou d’ordonnance- pour décortiquer ces nouvelles mesures résultant d’un fort lobbying d’exploitants.

PROBABLE REGAIN D’INTERET DES VACANCIERS POUR LES RESIDENCES DE TOURISME

S’il se confirme, ce nouveau dispositif, certes temporaire, me parait inacceptable et injustifié pour trois grandes raisons :

  • Nombre d’investisseurs privés doivent rembourser un emprunt immobilier pour financer leur placement. Comment faire face, s’ils ne touchent pas leur loyer escompté ? Comment négocier avec la banque ce report sans frais ?
  • En termes de vacances, la destination France sera la grande gagnante au moins pour cette année, voire l’année suivante, de la crise du Covid 19. Avec des frontières fermées, même à l’intérieur de l’espace Schengen au moins jusqu’en septembre, il sera difficile de franchir les frontières.
  • Les résidences de tourisme devraient profiter d’un regain d’activité. Avec les hôtels, elles font partie des hébergements capables de garantir un nettoyage en profondeur des locaux, après chaque départ des clients. Les observateurs professionnels le prévoient.

Incapables de faire preuve d’une telle « agilité sanitaire », des hôtes mettant en location des biens par le biais de plateformes comme notamment AirBnb retirent leur logement pour le proposer en location longue durée. Un signe qui ne trompe pas.

NON, LES PROPRIETAIRES DE RESIDENCES DE TOURISME NE DOIVENT PAS ETRE MIS A CONTRIBUTION POUR CETTE CRISE SANITAIRE.

PARTAGEZ CE BILLET SUR LES RESEAUX SOCIAUX ET DONNEZ VOTRE AVIS ICI


CHANGEMENTS CHEZ PIERRE &VACANCES

RETOUR SUR DEUX POINTS DU PLAN « CHANGE UP » SIGNE PAR PIERRE & VACANCES POUR RENOUER AVEC LA RENTABILITE DES 2024.

Avec la crise du coronavirus, le groupe Pierre & Vacances a accueilli dans son Normandy Garden de Branville, les 28 Français rapatriés de Chine,  le 21 février dernier.

Fin janvier, cet opérateur a présenté un nouveau plan, baptisé cette fois « Change up ». Selon le directeur général Yann Caillère (ex-Accor)  : « Ce n’est pas qu’un simple plan d’économies. C’est une nouvelle page pour remettre durablement le groupe sur les rails ».Objectifs : réaliser une croissance de 6% par an du chiffre d’affaires « hébergement » entre 2020 et 2024 et surtout, renouer avec la rentabilité dès 2021, alors que le groupe affiche des pertes depuis 8 ans.

Retour sur deux points ayant une incidence sur les propriétaires.

° SORTIE DU PARC P&V DE CERTAINES RESIDENCES

« Dans le cadre d’une politique de montée en gamme, les sites exploités par Pierre & Vacances/Center Parcs -285 en Europe – pas assez qualitatifs ou rentables, passeront progressivement sous la marque Maeva.com. Et ce, à travers un transfert de l’exploitation en simple mandat de gestion » commente un analyste.

Signant la fin du loyer garanti, cette formule ne présente aucun risque financier pour le groupe. En effet, au lieu de percevoir un loyer en échange de la mise à disposition de leur appartement à Pierre & Vacances, les propriétaires louant leurs biens  par le biais de Maeva.com, touchent une commission… aléatoire.

Les sorties du parc P&V des résidences Francia à Cannes et du Golf à Deauville sont déjà annoncées.

° DE NOUVEAUX CENTERS PARCS EN EUROPE DU NORD

Coté ouverture, pour l’instant seul le domaine Les Landes de Gascogne ouvrira en 2021. En effet, les trois projets (Isère, Jura et Saône et Loire) restent tributaires des recours engagés par les riverains ou associations.  « Nous ne développerons pas d’autres sites dans l’Hexagone, c’est devenu trop compliqué », regrette Yann Caillère.

En priorité, le développement de Center Parcs se réalisera donc en Europe du Nord. Quatre domaines ouvriront en Allemagne d’ici 2025. L’enseigne se fixe même un objectif de deux sites supplémentaires par an (Belgique, Pays-Bas…).

Enfin avec 61% d’hébergements Premium prévus en 2025 contre 48% en 2019, Center Parcs poursuit sa montée en gamme à travers notamment des rénovations. C’est le cas par exemple au Center Parcs des Trois Forêts, situé en Moselle.