Recherche

VERSAILLES : LE MOIS MOLIERE EN JUIN

UN GRAND RENDEZ- VOUS THEATRAL A NE PAS MANQUER EN JUIN PROCHAIN A VERSAILLES (78)

L’image contient peut-être : 10 personnes, texte

 

 

 

Un peu plus de 350 représentations partout en ville. Elles sont essentiellement gratuites et se déroulent dans plusieurs lieux de cette cite prestigieuse. Il suffit seulement de s’armer de patience pour faire la queue. Voici le programme.

À la Grande écurie du roi

 

Anne Delbée, Compagnie Anastasis
Andromaque (1er, 8 et 22 juin, 20h45)
Le Misanthrope (2 et 29 juin, 20h45)
Créations Mois Molière 2018 / Entrée libre

 

Salomé Villiers, Compagnie La Boîte-aux-lettres, en résidence à Versailles
Le Jeu de l’amour et du hasard
(3 juin, 17h, et 5 juin, 20h30)

Entrée libre

Ronan Rivière, Collectif Voix des Plumes, en résidence à Versailles

Le Double (6 et 7 juin, 20h30)
Création Mois Molière 2018 / Entrée libre

 

Jean-Hervé Appéré, Comédiens et Compagnie, en résidence à Versailles

Les Femmes savantes (9 juin, 20h30, 10 juin, 17h)
Création 2018 / Entrée libre

De et par Christophe Barbier
Le Tour du théâtre en 80 minutes (12 juin, 20h30)
Entrée libre

 

Anthony Magnier, Compagnie Viva, en résidence à Versailles
Le Misanthrope (13 juin, 20h30)
Création 2018 / Entrée libre

 

Eric Bouvron, Molière du théâtre privé 2016
Zorba (14, 15 et 16 juin, 20h30)

Création Mois Molière 2018 / Entrée libre

Elisa Benizio, Collectif Les Mauvais élèves, en résidence à Versailles
Les grands rôles
, mise en scène Shirley et Dino (17 juin, 17h, et 23 juin, 20h30)

Création Mois Molière 2018 / Entrée libre


Emmanuel Besnault, Compagnie L’Eternel été, en résidence à Versailles
Les Fourberies de Scapin
(19 juin, 20h, 24 juin, 17h)
Entrée libre

Le Cercle de craie (27 et 28 juin, 20h30) Création 2018 / Entrée libre


Sarkis Tcheumlekdjian, Compagnie Premier acte
L’Homme qui tua Don Quichotte, d’après Don Quichotte (20 juin, 20h30)
Entrée libre


Compagnie La Barrique – troupe canadienne
Molière pour les nuls
(25 juin, 20h30)
Création 2018 / Entrée libre

 

Luca Franceschi, Compagnie du Théâtre des Asphodèles
L’Oiseau vert (30 juin, 20h30, 1er juillet, 17h)
Création 2018 / Entrée libre

 

 

Au Potager du roi

 

Stéphanie Tesson, Phénomène & Cie
Les Fables, spectacle-promenade d’après La Fontaine
(2, 3, 9 et 10 juin, de 17h à 19h) 12€ / 6€


Histoire du soldat, de Ramuz et Stravinsky
mes. Sté­phan Druet, dir. mus. Jean-Luc Tingaud
(17 juin, 18h30)
12€ / 6€

 

 

À l’Académie équestre

 

Charlotte Herbeau, Merci la Prod Com­pagnie

Hugo, extraits d’œuvres de Victor Hugo, de et avec Yves-Pol Denielou (4 juin, 20h30)
Entrée libre

 

 

À Saint Jean Hulst

 

Avec Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie française
Mère Teresa, ombre et lumière de Joëlle Fossier (9 juin, 20h45)
Entrée libre

 

 

À l’Hôtel des Affaires étrangères de Louis XV


Antoine Séguin, Compagnie L’Accompagnie
Ruy Blas… Enfin presque ! d’après Victor Hugo (11 juin, 20h)
Création 2018 / Entrée libre

 

Gwénhaël de Gouvello, Compagnie du Catogan, en résidence à Versailles

Matilda, de Roald Dahl (15, 16 et 17 juin, 19h)
Entrée libre

 


EVASION : ESCALE A SETE

CITE MARITIME DE CARACTERE, LA VILLE DE SETE ACCUEILLE 120 VOILIERS JUSQU’A PAQUES. (Vidéo)

Jeunes volontaires à bord de l’Hermione

Amateurs de grands voiliers, vous avez jusqu’au mardi 2 avril pour admirer les 120 navires du patrimoine amarrés à Sète (Hérault) pour l’édition 2018 d’Escale à Sète. Cette manifestation maritime se déroule tous les deux ans.

Vous découvrirez quelques uns des plus grands voiliers du monde et des répliques de voiliers dont la fameuse Hermione, qui venait de Tanger. Voici un bref carnet de voyage sous forme d’une  vidéo avec son commandant Yann Cariou (23 mars 2018). Vous ne le rencontrerez pas forcément pendant la visite. Venez tôt pour ne pas faire trop de queue.

Encore l’Hermione

Bien sûr, je suis montée à bord de la réplique de ce bateau de légende sur lequel La Fayette avait embarqué le 21 mars 1780 pour combattre aux côtés des insurgés américains luttant pour leur indépendance.

« Se situant au carrefour du golfe du Lion, le port de Sète constitue un débouché maritime du canal du Midi et du canal de Rhône » m’explique Wolfgang Idiri. Construit de 1666 à 1681, sous le règne du roi Louis XIV et sous la supervision de Pierre-Paul Riquet, le canal du Midi reste l’un des plus anciens canaux d’Europe en fonctionnement. Depuis 1996, il figure dans la liste du patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

LA VENISE D’ OCCITANIE

Et si vous avez déjà programmé votre week-end pascal, sachez que la ville natale de Georges Brasses mérite le détour. Une croisière permet d’emprunter ses canaux qui en font la Venise d’Occitanie.

Les canaux chers à Brassens

Autre visite à ne pas manquer : le marché. Tous les matins les halles centrales, proposent les produits du terroir et surtout ceux de la mer. Les thons qui se pêchent aux alentours sont impressionnants. Beaucoup partent pour le Japon où j’ai visité l’énorme marché aux poissons de Tokyo destiné aux professionnels. Mais quelques thons rouges pour la consommation locale. Profitez-en.

Un sétois d’adoption

Pour de superbes photos et plus d’informations sur cette manifestation, je vous conseille le reportage de mes confrères du Grand Sud Mag. Sur cette publication numérique, figure notamment mon récent article sur le désert au bord de la mer, au Sahara Occidental.


VOYAGE : DE L’ATLANTIQUE AU PACIFIQUE

PRES D’UN MOIS ET DEMI DE VOYAGE POUR DECOUVRIR L’IMMENSITE RUSSE ET LES PAYSAGES MONGOLES.

L’itinéraire de cette croisière routière 2019 de 16.300 km en 49 jours

 

Dans ce blog, je n’ai pas l’habitude de faire la promotion des vacances. Au contraire je vous fais partager mes découvertes au fil de mes voyages. Cet été, je vous ai emmené à deux reprises dans la Russie d’Extrême Orient, en particulier de la Sibérie une contrée largement méconnue des Français.

Cette fois, je vous signale l’ initiative un peu « folle » d’un amoureux de la Russie, Michel Salaun, à la tête du tour opérateur breton, Salaun Holidays. A travers sa filiale Pouchkine Tours, il propose un circuit de l’Atlantique au Pacifique, c’est-à-dire de Brest/Paris et Vladivostok. « La quatrième édition de cette croisière routière est programmée du 11 mai au 28 juin 2019 parcourt 16.300 km. Avec la coupe du monde de football qui fait flamber le prix de l’aérien vers la Russie, nous préférons l’organiser l’année prochaine » me confie Michel Salaun.

Yourtes mongoles

Traversant 8 pays, cette aventure déjà bien rôdée s’effectue en autocar Royal Classe dont le confort équivaut à celui de la business class aérienne.

Il faut compter 49 jours de voyages, entrecoupé de Transsibérien pour réaliser le parcours intégralement. Les touristes connaissant déjà Moscou ou/et St Péterbourg, peuvent réserver ce circuit à la carte, par tronçon. A l’arrivée, il est même possible de choisir une extension en Corée du Nord ou au Japon.

Cabine du Transsibérien

Un tronçon de 1.065 km en Transsibérien est prévu entre Kranoïarsk et Irkoutsk, le « petit Paris » Sibérien. Effectivement de cette ville très chaleureuse, l’on découvre le fameux lac Baïkal. Un autre parcours dans ce train de légende de 1.548 km reliera Tchita à Belogorsk.

Le lac Baïkal

Coté prix, il faut compter 17.000 euros par personne pour le voyage intégrale (49 jours).  Si l’on n’a pas le courage d’être avec les mêmes compagnons de voyages pendant près d’un mois et demi, la solution consiste à partir à la carte. Ainsi par exemple l’Irkoutsk- Vladivostok (20 jours) reviendra un peu moins de 9.000 euros par personne. Quelle que soit la formule retenue, ce sera une inexpérience inoubliable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CES « HOTELS » D’UN NOUVEAU GENRE

A TRAVERS UN ESPACE COMMUN TOTALEMENT REPENSE, DES APARTHOTELS MISENT SUR L’ESPRIT DE COMMUNAUTE.

 

ePressPack

Espace de co-working à l’Adagio à Bercy (Paris)

 

Ca bouge dans le secteur des aparthôtels ou résidences de tourisme destinés à la clientèle affaires. Le créneau de ces établissements, type auberge de jeunesse haut de gamme, mais au personnel réduit par rapport à un hôtel traditionnel, qui compte déjà les marques Mama shelter et Citizen M, voit maintenant la marque Adagio détenue conjointement par le groupe Accor et le groupe Pierre et Vacances, évoluer sérieusement.

 « Grâce au nouveau concept du Cercle, nos clients peuvent désormais profiter d’une expérience d’hébergement personnalisable dans un espace de vie plus convivial, leur permettant de rencontrer de nouveaux voyageurs » m’explique Karim Malak, Directeur Général délégué d’Adagio. Voici les grands principes des Adagio qui adopteront le principe du Cercle :

  • Accueil informel. Portant une nouvelle tenue plus ‘casual’, les collaborateurs peuvent effectuer le check-in à différents endroits du lobby.
  • Co-working. Certains aparthotels disposent d’espaces de co-working procurant aux voyageurs d’affaires un cadre de travail convivial et fonctionnel.
  • Cuisine partagée. Les clients ont la possibilité de cuisiner tout au long de la journée un repas qu’ils pourront partager avec d’autres convives.
  • Bibliothèque d’objets. Afin de personnaliser leur appartement, ils peuvent se procurer notamment des vases, des plantes, des coussins…
  • Services ludiques et pratiques : une épicerie vendant des produits pratiques ou gourmands. Des boissons gratuites sont mises à disposition  dans le lobby.
  • Divertissement. Dans l’espace commun, les clients disposent  d’un babyfoot, de jeux de société, de grands écrans ou encore d’un piano.
  • Avec des confrères, nous avons récemment terminé une réunion de travail au Citizen M de la Gare de Lyon. Ambiance certes sympathique et dépaysante. Mais nous n’avons pas pour autant communiqué avec les autres clients.  Une partie de babyfoot aurait peut être changé la donne. A voir.