Recherche

VACANCEOLE, DIX ANS DEJA

ACTEUR DU TOURISME RESPONSABLE ET DURABLE, CET EXPLOITANT GERE DE NOUVELLES RESIDENCES ET EN REPREND DES EXISTANTES. EXPLICATIONS.

Une résidence haut de gamme à Zinal (Suisse)

VACANCEOLE : DIX ANS DEJA

Même s’il reste discret, l’exploitant Vacancéole qui vient de fêter ses 10 ans, n’en est pas moins efficace. Basée en Savoie, cette société dirigée par Eric Journia propose 74 résidences de vacances en France et en Suisse.  Plutôt axé sur la clientèle loisirs, son parc comprend 27 résidences implantées en bord de mer,  26 à la montagne, 17 à la campagne. Et 4 en ville.

DES RESIDENCES LABELLISEES

Surfant sur la vague environnementale, cet exploitant met en avant le tourisme responsable et durable.  Sur son parc de résidences gérées, 24 sont labellisées Clef Verte. Je vous signale que ce label environnemental international se positionne comme le 1er écolabel pour l’hébergement touristique en France. Ses effets ? un meilleur respect des ressources, du territoire et des personnes dans les résidences de tourisme labellisées. Un exemple parmi d’autre : la Résidence Les Rives du Lac ***, composées de bungalows à Lacanau. Elle est implantée au cœur d’une nature encore préservée et à 100 mètres seulement d’un lac classé site naturel et de la plage.

Par ailleurs,  5 résidences Vacancéole ont déjà reçu le label Refuge LPO ©. La Ligue pour la Protection des Oiseaux vise à protéger des espèces, prèserver des espaces tout en sensibilisant les visiteurs à  l’environnement.  Ainsi par exemple : afin de participer à la protection de la réserve naturelle régionale des gorges de Daluis, la résidence les Gorges Rouges située à Guillaumes dans les Alpes Maritimes est labellisée Refuges LPO ©. Sur place, Vacancéole remet à ses clients, un kit pédagogique afin de les informer sur les richesses naturelles alentours.

UN SAVOIR FAIRE DANS LA REPRISE DE RESIDENCES

Depuis sa création, cette société est régulièrement approchée par des investisseurs rencontrant des difficultés dans leur résidence de tourisme. « Sur la soixante dix résidences que nous avons repris en exploitation, près de 80% font l’objet d’un bail commercial. Le solde se ventile entre mandat de gestion ou encore mandat de commercialisation » explique Eric Journiat, Président de Vacancéole. Après un minutieux examen de la résidence et de sa localisation, ce nouvel exploitant formule aux investisseurs une proposition en phase avec le marché. Cela passe généralement par une baisse du loyer garanti, un plafonnement de l’indice des loyers commerciaux et un partage du financement d’éventuels travaux pour remettre la résidence à niveau. Son ambition majeure : installer une relation de confiance avec des investisseurs échaudés.

Les portes de Megève

D’ici la fin de l’année prochaine, cet exploitant compte bien avoir en portefeuille une centaine de résidences.


EVASION : SOUTENIR LES BAHAMAS

MAINTENIR UNE ACTIVITE TOURISTIQUE AIDERA LE PAYS A SE REDRESSER ET A SE RECONSTRUIRE. UNE D’OCCASION D’ALLER DECOUVRIR CET ARCHIPEL UNIQUE.

Image from Run For Pompey on 15 Sep 2019 with caption: It's so Heavenly, even Paradise seems a smaller word for it!⁣⁣ Join us for a blissful experience!⁣ https://t.co/n4tOArusTv⁣ ⁣#BibChat #BRGetawayExuma #ExumaMarathon #grandisleresort #greatexuma #thebahamas #resortlife #barefootluxury #runforpompey #flyawaybahamas https://t.co/HE75JeubxK

 

Amalgame : début septembre, les journaux titraient « l’ouragan Dorian laisse les Bahamas dévastées ». Un mois après le passage de l’ouragan Dorian, l’heure est au bilan. « Les Bahamas comptent 700 îles et 2300 îlots, deux îles ont été sérieusement touchées par l’ouragan : Grand Bahamas Island et les Abacos. Le reste n’a pas été endommagé », signale Ellison Thompson, directeur général adjoint du ministère du Tourisme, lors du salon professionnel IFTM se déroulant actuellement à Paris.  Grand Bahamas Island devrait bénéficier d’une reconstruction plus rapide que l’île des Abacos. Excepté ces deux îles situées au nord-ouest des Bahamas, la destination attend donc les visiteurs, dès maintenant. Cet archipel s’étend sur le côté sud-est de la Floride sur une longueur estimée à plus de 1 000 km.

Les aéroports, ports de croisières, hôtels, attractions touristiques sont opérationnels sur les îles de Nassau/Paradise Island, Eleuthera-Harbour Island, Andros, Bimini, Les Berry Islands, les Exumas, cat Island, San Salvador, Rum Cay, Long Island, Acklins/Crooked Islands, Mayaguana et Inagua.

« Notre destination qui se visite toute l’année est un marché de niche pour la plongée, le kitesurf ou encore le golf » me rappelle Karin Mallet Gautier, directrice de l’office de tourisme des Bahamas en France.

A Nassau, on peut s’initier à la plongée avec masque et tuba tout en admirant de superbes récifs coralliens. Sur l’île d’Andros, vous pourrez vous baigner dans de l’eau douce en pleine forêt ou observer les requins. Et si vous préférez la nature, une visite du  parc national de Lucayan s’impose. Des tours opérateurs comme par exemple Vasco de Gama ou TUI proposent des séjours sur ces îles paradisiaques


30 BOUGIES POUR LE DINARD FESTIVAL FILM

FIN SEPTEMBRE LE FESTIVAL DU FILM BRITANNIQUE A DINARD FETERA SES 30 ANS.

 

 

 

Depuis 1989, le Dinard Film Festival ou festival du film britannique révèle aux professionnels et aux cinéphiles, toute la richesse d’une production dynamique et originale.
Au fil des décennies, ce Festival dédiée à la production d’Outre Manche progresse en notoriété et en fréquentation. Même sur fond de Brexit, cette manifestation a atteint 31.800 entrées en 2018 !
Pour le Comité départemental du tourisme  Haute Bretagne Ille et Villaine, « la valeur ajoutée du Dinard Film Festival tient à une sélection diversifiée mettant l’accent sur l’inédit et à un jury d’exception qui fait vibrer les festivaliers ».

En attendant, cette année, le festival se déroulera à Dinard du mercredi 25 au dimanche 29 septembre. Cette année, l’actrice réalisatrice Sandrine Bonnaire présidera le jury de ce festival. Quant au  jury complet et à la programmation de la 30e édition, ils seront annoncés fin août, voire début septembre.

Réalisée par G.Aussant, l’exposition «Drôle de cinéma» réinterprète de grandes scènes du cinéma britannique, transposées dans un décor et avec des acteurs Dinardais. Une façon de souhaiter un « Happy Birthday Film Festival » Jusqu’au 30 septembre – Place Rochaid-Dinard


ET SI VOUS FAISIEZ UNE CROISIERE D’ EXPLORATION?

DESORMAIS LE LUXE S INVITE SUR LES NAVIRES D’EXPLORATION DEDIES AUX CROISIERES LOINTAINES. REVUE DE DETAIL.

 

Découvrir l’Antarticque, le continent le plus méridional de la Terre.(Pôle Sud)

La croisière vogue sur un marché porteur. Un nombre croissant de voyageurs choisissent la croisière pour leurs vacances. « Le seuil des 30 millions de passagers au niveau mondial devrait être atteint à la fin de cette année, soit près de 50% de plus qu’en 2009 » calcule-t-on au CLIA ( Cruise Lines International Association).

Mais les plus avertis préfèrent découvrir avec un navire d’exploration des destinations qui étaient, auparavant, hors de portée comme les îles Galapagos, l’Antarctique et les régions polaires. Des destinations auxquelles les navires de croisière donnent, à présent, la possibilité d’accéder. Ce marché de niche a aussi le vent en poupe. D’ailleurs en 2019, dix nouveaux navires seront mis en service. Puis en 2020, cinq autres bateaux complèteront les flottes maritimes.

 

EXPEDITIONS LOINTAINES : DES NOUVEAUX BATEAUX

Voici quelques nouveaux navires de croisières lancées par des compagnies. Des techniques de pointe et la conception innovante des coques de la nouvelle génération de navires d’exploration améliore la découverte de ces régions reculées.

  • Aurora Expedition

Lancé à l’automne 2019, le Greg Mortimer, nouveau navire d’Aurora Expedition, possède une coque retournée avec une « proue en X » facilitant la navigation du navire dans les eaux agitées, en particulier lors de la traversée du détroit de Drake, connue pour sa difficulté, sur le trajet vers l’Antarctique.

  • Scenic

Le Scenic Eclipse qui sera lancé en août prochain disposera de deux hélicoptères et d’un sous-marin (6 places). A bord 10 restaurants, une piscine intérieure, des cabines avec balcon.

  • Celebrity Cruises

Deux nouveautés dès mai 2019 chez cette compagnie américaine. Pouvant accueillir jusqu’à 100 passagers, le Celebrity Flora ne propose que des  suites. Plus économe en énergie, il évoluera dans l’archipel protégé des Galapagos sans jeter l’ancre, afin de préserver le fond des océans. Quant au Celebrity Xpedition, il sera entièrement modernisé.

 

° La compagnie de croisières Hapag-Lloyd

Balcons en verre, donnant l’impression de flotter au-dessus de l’océan, pont en terrasses, pour mieux admirer la faune sauvage, voici le look du nouveau Hanseatic Inspiration . À disposition des passagers : des kayaks et des planches de stand-up paddle pour vivre des expériences sur l’eau..

  • Seabourn

En juin 2021, la compagnie Seabourn lancera deux navires d’exploration de grand luxe. Avec 264 suites avec balcon, ces deux bateaux disposeront pour les excursions de 24 zodiacs et deux sous-marins !

Un bon point : des scientifiques, des historiens, des experts de l’environnement de ces régions reculées et préservées proposeront à bord des conférences, des tables rondes, sur la faune et la flore.

° Ponant

Avec Commandant Charcot, un armateur français de navire de croisière lancera en 2021 le premier navire d’exploration polaire hybride électrique, propulsé au Gaz Naturel Liquéfié de l’industrie de la croisière.

« Atteindre le Pôle Nord géographique, 90 degrés de latitude Nord, marcher sur la banquise, réaliser la traversée de l’océan Arctique, découvrir l’extrême nord-est du Groenland, la mer de Weddell, la mer de Ross, atteindre l’île Pierre Ier »… cette compagnie tricolore (cocorico) emmène ses passagers sur les traces des grands explorateurs.

Par le passé, les croisières d’exploration étaient synonymes d’un voyage à bord d’un navire au confort quelque peu rudimentaire car conçu, au départ, pour d’autres fins. « Aujourd’hui, les passagers peuvent observer d’au plus près les ours polaires et les manchots, tout en sirotant un apéritif ou en savourant un dîner gastronomique, après avoir fait du kayak en compagnie des otaries » estiment les professionnels de la croisière d’exploration. Certes les compagnies de croisière mettent en avant ces conditions super confortables. A titre personnel, je préfère les bateaux plus authentiques, ne ressemblant pas à un boutique hôtel flottant. Même s’il ne s’agit pas vraiment de navires d’exploration, lors de ma croisière dans les fjords norvégiens, j’ai privilégié un bateau de la première génération de l’Express Cotier. Histoire de voyager comme les Norvégiens.