Recherche

VERSAILLES : LE MOIS MOLIERE

PARTOUT DANS VERSAILLES, CE FESTIVAL PERMET AU PLUS GRAND NOMBRE, D’ASSISTER AUX JOIES DU THEATRE ET DE LA MUSIQUE, DU 1ER AU 30 JUIN 2019.

 

« Le Mois Molière affectionne le grand répertoire. Cette année, à la Grande Écurie, la première semaine du Mois sera consacrée aux pièces de Molière. La deuxième explorera le répertoire russe, la troisième les pièces de Shakespeare, avant de conclure dans la dernière semaine par la légèreté d’un Feydeau et d’une opérette d’Offenbach » commente François de Mazières, Maire de Versailles et créateur du Mois Molière.

LORS DE CETTE 24° EDITION

Dans une mise en scène d’inspiration classique, rapide et efficace, la Compagnie Le Grenier de Babouchka interprétera le 11 juin, Les Fourberies de Scapin, avec Kamel Isker, en convaincant Scapin.

Le 12 ou le 13 juin, vous pourrez assister à une pièce mise en scène par Ronan Rivière, un habitué du répertoire russe : Le Double, de Fiodor Dostoïevski. Tiré d’une nouvelle, son spectacle, l’une des créations marquantes du mois Molière 2018, est interprété par la Voix des Plumes, compagnie en résidence à Versailles. Toujours du même auteur, L’Idiot, un superbe et émouvant spectacle de la compagnie Thomas le Douarec (14 et 15 juin).

Deux pièces de William Shakespeare : Le Songe d’une nuit d’été (18 et 19 juin) par la Compagnie Ah, une troupe pleine de virtuosité, et Beaucoup de bruit pour rien (22 et 23 juin).

Les amateurs deux vaudevilles se régaleront avec  Les trente millions de Gladiator d’Eugène Labiche, mis en scène par Christophe Barbier (25 juin) et Le Dindon de Georges Feydeau (26 et 27 juin).

A l’occasion du 200 ° anniversaire de la naissance d’Offenbach, Nicolas Rigas et le théâtre du Petit Monde créent pour le mois Molière, La Vie Parisienne (28, 29 et 30 juin). Ce voyage musical et festif devrait séduire un large public.

 

Afin assister à ces spectacles gratuits, il faut s’armer de patience pour faire la queue. Quand Versailles devient une immense scène à ciel ouvert. Le Mois Molière transforme la cité, pendant 30 jours en une grande scène en plein air : 70 lieux répartis aux quatre coins de Versailles accueillent près de 350 spectacles et plus 100 000 spectateurs.

Je vous invite à retrouver en ligne toute la programmation de ce riche festival.

 


BRETAGNE : LE FESTIVAL DES MOMES CET ETE

DU 8 JUILLET AU 23 AOUT 2019, LE FESTIVAL DES ARTS VIVANTS « PLACE AUX MOMES » REVIENT POUR PARCOURIR LA BRETAGNE ET PROPOSER AUX ENFANTS DES SPECTACLES GRATUITS.

 

Magiciens, illusionnistes, artistes en tout genre se donnent rendez-vous cet été dans une vingtaine de stations bretonnes, pour amuser nos chères têtes blondes. Voici une petite sélection des programmes. Mais la liste des spectacles est encore plus variée.

FEU D’ARTIFICE MUSICAL Badabouille bonbon / Badada

Multi – instrumentaliste, le trio de musiciens, chanteurs fantaisistes invite les enfants comme leurs parents à danser et changer, des mélodies sensibles et vives.

 

ILLUSIONNISTE DE LA MOLÉCULE René Cousin / Tout doit disparaître

Alliant humour, magie mentale et effets visuel, ce spectacle convie les juniors et leurs parents à goûter tout bonnement la molécule miracle pour explorer ce qui se cache au -delà de leur horizon cérébral habituel.

 

POÉSIE EXISTENTIELLE Cie du Grand O / Souvent je regarde le ciel

Comment vivre dan s le présent tout en étant conscient des jours à venir ? Ensemble, deux acteurs habitent un cube de 2 mètres. Par les mots, la danse, la musique et l’acrobatie, ils discutent, s’interpellent, interrogeant le rapport d’un individu à ses engagements pour le monde. Vaste programme !

 

L’ART DE DONNER LA VIE K-Bestan / Le Grenier à Pépé

Plus relax cette fois, c’est l’histoire d’une rencontre entre un garçon et une marionnette empreinte de souvenir qu’il fera revivre. Ici cirque, théâtre et musiques s’emmêlent pour un voyage drôle et poétique, dans le monde de l’éternelle enfance.

Au cours de cette 22ème édition, sept compagnies itinérantes assureront 133 représentations tout au long de ce festival. Voici les Rendez-vous :

Tous les lundis à Plouescat, Plougasnou, Pénestin et Trébeurden

Tous les mardis à Fouesnant-les-Glénan, Binic-Etables-sur-Mer, Carnac et Le Guilvinec

Tous les mercredis à Névez-Port Manec’h, Cancale, Arzon et Roscoff

Tous les jeudis à Saint-Quay-Portrieux, Pléneuf-Val-André, Perros-Guirec, Carantec

Tous les vendredis à Erquy, Saint-Cast-le-Guildo et Landéda L’aber Wrac’h.

Des rendez-vous à noter sur vos tablettes.

 


VIVE LES BULLES DE CREMANT

AVEC SON PRIX IMBATTABLE, LE CREMANT SE POSITIONNE COMME LE PRODUIT INCONTOURNABLE POUR LES FETES DE FIN D’ANNEE

PHOTO CREMANT 1

La plupart des régions viticoles produisent du Crémant. Mais j’ai un faible pour le crémant de Bourgogne. En particulier celui élaboré par la maison Louis Bouillot basée à Nuits-St Georges (21), qui étoffe sa gamme cette année, avec une cuvée rosée, baptisée « Perle de Molesme ». Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que les raisins proviennent en grande partie de son vignoble de Molesme, un village en plein cœur du Châtillonnais, au nord de la Bourgogne. En fait, les vignes se situent à 2,5 km de l’Aube et à 9 km du village champenois « Les Riceys », berceau du moine Robert de Molesme, le fondateur 1098 de la célèbre abbaye de Cîteaux.

Pour réussir cette cuvée de qualité, les cavistes ont assemblé trois grands cépages. A savoir surtout du Pinot Noir, du Chardonnay et du Gamay.

 

A la dégustation, j’ai apprécié les bulles très fines et la robe rose pâle aux reflets cuivrès. Avec un vieillissement sur latte compris entre seulement 12 à 15 mois, cet élevage assez court permet de  conserver la fraîcheur et la jeunesse de ses arômes de fruits rouges : groseille, fraise écrasée ou encore  cerise blanche.

Enfin dans ce climat social troublé, je vous signale que les Crémants risquent bien de devenir la nouvelle star des fêtes. Leur qualité gustative peut se comparer honorablement à celle du Champagne. Et leur prix peut être divisé par deux. D’ailleurs dans son émission Capital du dimanche 16 décembre 2018, intitulée « Repas de fête en famille : comment payer moins cher », la Chaîne M6 a consacré un reportage aux crémants, ces vins effervescents ayant le vent en poupe.

 


CINEMA : LE FESTIVAL DES ARCS FETE SES DIX ANS

EN DIX ANS, LES ARCS FILM FESTIVAL S’IMPOSE COMME L’UN DES EVENEMENTS CULTURELS MAJEURS DU CINEMA EUROPEEN EN FRANCE.

 

Cette année, le festival de cinéma européen des Arcs fête son dixième anniversaire du 15 au 22 décembre. L’occasion pour les festivaliers ou/et les skieurs de croiser des invités prestigieux dans un cadre unique. En effet de grands noms du cinéma se déplaceront pour passer quelques jours dans cette station de la Tarentaise. L’occasion pour eux de présenter leurs films, débattre avec le public, partager avec lui l’amour du cinéma à travers des moments uniques. Le directeur artistique Frédéric Boyer a sélectionné 120 films européens. plus de 20.000 spectateurs sont attendus  pour découvrir cette programmation éclectique, dans les sept salles de la station.

Voici les invités attendus :

Louis Garrel et Laëtitia Casta pour le film d’ouverture Un homme fidèle,

Audrey Lamy , Noémie Lvovsky et Louis-Julien Petit pour Les Invisibles,

Fabienne Godet pour Nos vies formidables ,

Rémi Bezançon, Camille Cottin et Alice Izaaz pour Le Mystère

Henri Pick, Sébastien Marnier pour L’Heure de la sortie,

David Roux, Jérémie Renier et Zita Hanrot pour L’Ordre des médecins,

Marcus Lindeen pour Raft,

James Gardner pour Jellyfish, Christophe Le Masne et Grégory Montel pour Moi, Maman, Ma mère et moi.

Sans oublier les équipes des films en compétition : Malgorzata Szumowka pour Mug, Claire Burger et Bouli Lanners pour C’est ça l’amour, Marios Piperides pour Smuggling Hendrix, Sudabeh Mortezai pour Joy, Nikos Labot pour Her job…

Pour organiser votre séjour, je vous recommande mon récent reportage publié dans Grand Sud Mag.

BON CINE EN ALTITUDE