Recherche

IMMOBILIER : TOUR D’HORIZON EUROPEEN

La France et le Royaume-Uni se classent au rang des pays les plus chers d’Europe, selon une étude signée par Deloitte. De son coté, le réseau Era table sur une légère reprise du marché cette année.

IMMOBILIER : LES ABUS DANS LES AIDES AU LOGEMENT

 

Entre l’Europe orientale et occidentale, les prix des logements font le grand écart, confirme la dernière étude Property Index de Deloitte. Sans grande surprise, l’immobilier résidentiel reste nettement moins cher dans les pays d’Europe de l’Est, où les prix des nouveaux appartements vont de 917euros/m² en Hongrie à 1.186 euros/m² en République Tchèque. 

Londres et Paris restent, cette année encore, les capitales les plus chères d’Europe. Le prix moyen d’un appartement dans le centre de Londres peut dépasser les 10.000 euros/m². Quant à Paris, le prix moyen atteint 8.140 euros/m². « L’impact de la crise se fait sentir en France avec, pour la première fois, un fléchissement des prix. Ces derniers restent toutefois globalement élevés et devraient le rester car la construction de nouveaux logements est en panne. Des mesures fortes incitant la relance de la construction sont nécessaires afin d’encourager significativement le pouvoir d’achat en logement des Français. », me signale Laure Silvestre-Siaz, Associée responsable du secteur immobilier chez Deloitte

Inversement, Budapest, Lisbonne et Varsovie se classent au rang des capitales les moins chères d’Europe en 2013, le prix au mètre carré s’élevant respectivement à 1.140 euros, 1.640 euros et 1.704 euros en moyenne.

« D’une année sur l’autre, l’évolution des prix de l’immobilier diffère significativement à l’échelle des pays. L’Autriche et l’Allemagne ont enregistré la plus forte augmentation (7% et 5% respectivement) ; en revanche, on observe à nouveau une baisse conséquente en Italie et en Espagne, de l’ordre de 5% et 13% » poursuit Laure Silvestre-Siaz. Pour en savoir plus sur l’Allemagne et son risque de bulle immobilière, cliquez ici.

De son coté, le réseau de franchise d’agences immobilières ERA constate que   » plus soutenus ou stables en Autriche, Belgique, Allemagne, Suède et Turquie, les prix et les transactions sont en plus faible croissance au Portugal et aux Pays-Bas « .

INVESTIR A L’ ETRANGER ?

En attendant des prix à moins de 2.000 euros/m2 me font rêver. A l’heure des sites internet favorisant la location entre particuliers, pourquoi ne pas acheter un appartement bien placé à Lisbonne ou à Berlin ou encore Amsterdam pour en faire de la location courte durée destinée aux touristes ? Surtout que la location meublée de courte durée à Paris est soumise à une autorisation de la mairie. La location saisonnière d’un logement nécessite d’entamer des démarches de changement d’usage des locaux … ce qui constitue un véritable parcours du combattant, tellement courant avec l’Administration française !


UNE MINI-CROISIERE AVEC COSTA

Un paquebot n’est pas seulement un lieu de détente. Il peut accueillir des congressistes pour célébrer un événement. Exemple avec le réseau immobilier Era.https://i2.wp.com/www.costacroisieres.fr/contents/sezione_navi/MD/img/mediterraneatop.jpg

Comment joindre l’utile à l’agréable ? Je viens de rentrer d’une croisière convention organisée par le réseau Immobilier Era pour célébrer ses 20 ans. Avec 650 congressistes, nous embarquons au port de Savone en Italie (2h30 de route de Nice) pour une min-croisière de 4 jours- 3 nuits. Escales prévues : Barcelone et Ibiza, puis accostage à Marseille. Et surtout des séances de travail dans une unité de lieu.

Un exemple de l’architecture de Gaudi à Barcelone

Depuis le naufrage du Costa Concordia, je l’avoue, je n’étais guère tentée de monter à bord de ces monstres des mers. Dans l’ensemble, je suis agréablement surprise par ces mini-croisières. Mais commençons d’abord par les critiques pour terminer sur les points forts.

Avec ses 211 mètres de long et ses 11 ponts, il faut savoir se repérer rapidement sur le Costa Mediterranea pour retrouver sa cabine parmi le bon millier de cabines.

Les moins

– Si l’on n’a pas la chance d’avoir une cabine située près d’un accès (escalier et/ou ascenseur), il faut beaucoup marcher.

– Bien qu’il y ait plusieurs restaurants, le service du déjeuner au self-service me rappelle les longues files du restaurant universitaire !

– La décoration a de quoi choquer notre goût latin, mais peut plaire aux amateurs des casinos de Las Vegas !

Les plus

Dans les bons points, je vous signale :

–  Les spacieuses cabines équipées d’un balcon privé. Un espace calme pour apprécier le coucher de soleil.

–   Compte tenu de nombre de passagers – environ 2.000 personnes- le service de restauration comme la cuisine sont très corrects.

–    Les rares endroits dédiés à la réflexion, comme par exemple la bibliothèque décorée d’une collection de verres anciens de Murano.

–    La possibilité de faire un footing sur le pont… si vous avez bien sûr vos baskets.

Mes conseils

Dans une croisière, le choix du bateau est aussi important que celui de l’itinéraire. N’hésitez pas à vous renseigner sur sa capacité.

Choisir une cabine proche du pont principal. Sur le Costa Mediterranea, il se situe au 2° pont. En réservant une cabine au 3° ou 4° pont, vous pouvez éviter les queues dans les ascenseurs en prenant les escaliers pour vous déplacer.

Pour diner dans une ambiance plus cosy, préférez le second service au premier, au restaurant ;

Excursions ou non ? si vous connaissez déjà la ville, profitez de l’escale pour l’arpenter en solo. Dans les autres cas, l’excursion constitue la solution plus judicieuse pour découvrir le maximum de choses en peu de temps ;

Pensez aux inter-saisons, moins chargées et moins chères qu’en été… comme les vacances à terre !