Recherche

PARK SUITES EN VOIE DE RECAPITALISATION ?

NEGOCIATION EN COURS ENTRE CET EXPLOITANT DE L’ ENSEIGNE APPART CITY ET LES INVESTISSEURS

appartement-bordeaux-lit

Le nouvel appart city de Bordeaux Ravezies, sur la rive gauche de la Garonne

Dans mon précédent billet sur Appart City publié en juin dernier, j’indiquais que Park & Suites exploitant cette enseigne de résidences de tourisme urbaine, fixait des rendez vous dans chaque résidence pour proposer des avenants aux baux actuels avec une réduction de loyers….

Cinq mois après, la situation a évolué. En effet avec près 120 résidences,  le leader des appart-hôtels regroupant les résidences ex-Appart’City et ex-Park&Suites,  assure être prêt à renforcer son capital de 20 millions d’euros. A cette recapitalisation s’ajouterait une somme minimale de 5 millions d’euros dédiée aux travaux d’urgence pour rénover des résidences.

Je vous rappelle que le groupe Park&Suites est contrôlé à hauteur de 40% par le fonds de capital risque Equistone. Et à 60% par HPC Capital, « fonds entrepreneurial pour une croissance solide et durable ».

DES BAISSES DE LOYER DE 5 A 30%

En contrepartie de ce renforcement du capital,  l’exploitant demande aux investisseurs d’accepter des baisses de loyer de 5% à 30% sur toutes les résidences. Et ce, alors qu’ils continuent de subir des graves retards dans le paiement de leurs loyers. « Ces investisseurs doivent aussi faire face péniblement aux remboursements mensuels de leur prêt immobilier contracté pour financer ce placement » me rappelle Olivier Metay, Président de la FAPRAH ( Fédération des associations de propriétaires de résidences Appart’Hotel). Quarante huit résidences Appart City ont déjà adhéré à cette fédération.

Enfin le 15 octobre dernier, un troisième Appart City a été ouvert à Bordeaux. Les esprits chagrins se demandent si le groupe ne pratique pas la cavalerie en profitant des fonds récoltés auprès de nouveaux investisseurs pour payer en partie les loyers. Mais c’est un autre sujet.

 


3 Comments on “PARK SUITES EN VOIE DE RECAPITALISATION ?”

  1. Sylvie Coste says:

    Pourquoi donner la parole à quelqu’un qui a donné l’impression de chercher à saboter la négociation en cours avec AC ? Il semblerait logique de demander des infos plutôt à l’un des 4 avocats qui mènent la négociation. Pourquoi ne pas avoir interrogé le cabinet Goethe (qui est à l’origine de cette négociation) ? Vous auriez obtenu des explications fiables. Il n’est peut-être pas trop tard pour le faire et en faire état dans un autre blog ?

    • Metay says:

      REPONSE A SYLVIE COSTE Tout simplement parce qu’en représentant aujourd’hui 48 résidences, la FAPRAH se trouve au coeur des négociations…..
      Ne vous fiez pas à vos “impressions”….et votre avocat a accepté une grille commune que nous avons proposée et sur laquelle nous avons retravaillé ensemble avec toutes les volontés souhaitant faire avancer les choses, mais sans précipitation…
      Un peu d’objectivité svp…
      Et puis, il y a un 5ème avocat qui représente près de 18 résidences, pour une parfaite information.

  2. MICHEL Claude says:

    Les baux ont été négociés et renégociés lors du renouvellement avant signatures. A ce stade ils doivent être respectés ou dénoncés . Les renégocier, c’est mettre en doute la valeur des signatures et donc des baux qui perdraient ainsi leur toute leur valeur.
    RECAPITALISATION ! Le mot magique employé par tous les organismes en difficultés! Avant Appart City d’autres nous ont fait le coup de la recapitalisation, cela s’est toujours soldé par un enrichissement des gestionnaires au détriment des copropriétaires.
    NEGOCIATION !Je ne mets pas en doute la probité de certains avocats, mais ,si négocier c’est accepter tout ou partie des demandes de la partie adverse sans contre partie ou en sachant très bien que cette contre partie ne sera pas respectée ( ce que les expériences nous ont montré) alors il vaut bien mieux ne pas négocier et exiger par voie judiciaire le respect ou la dénonciation des engagements pris à la signature des baux