Recherche

APPART CITY ENFIN RECAPITALISE

MALGRE LA RECAPITALISATION  D’APPART CITY, LES NON-SIGNATAIRES DU NOUVEAU BAIL COMMERCIAL SUBISSENT DE SEVERES RETARDS DE LOYERS.

 

Comme prévu, la société Appart City vient d’ être recapitalisée . Son capital est renforcé d’au moins 20 millions d’euros.

Pour les investisseurs privés, il semblerait qu’un régime à deux vitesses s’instaure. Comme des commentaires de professionnels du droit l’affirmaient dans mes précédents billets, les signataires du nouveau bail commercial recevront à l’heure, leurs loyers révisés à la baisse.

En revanche, les non-signataires du nouveau bail commercial continueront de subir de sévères retards de loyers. « Dans des résidences urbaines, les loyers sont même impayés. Les derniers versement de loyers peuvent remonter à septembre 2016, voire à 2016, soit neuf mois de retard » m’explique un investisseur parisien.

Le non règlement répétitif des loyers peut s’accompagner d’une interruption du bail commercial décidée par le tribunal de commerce.

Alors un nouveau parcours du combattant commence pour les bailleurs : celui consistant à retrouver un exploitant fiable dans le cadre de deux grandes solutions. A savoir la signature d’un nouveau bail commercial ou celle d’un mandat de gestion. 

Cette année, quatre résidences sont déjà sorties du parc d’Appart City : Béziers, Narbonne, Magny les Hameaux (près de Versailles) et Brest (Oxford). La résidence de Bobigny devrait sortir en 2018.

REAGISSEZ ICI