Recherche

EPARGNANTS, FAITES PREUVE DE VIGILANCE

 

L’Autorité des marchés financiers (AMF) attire l’attention sur l’association de son nom et de ses publications avec la communication par voie de presse, d’une plateforme proposant l’achat et  la vente de diamants d’investissement en ligne.

 

Le torchon semble brûler entre l’Autorité des marchés financiers (AMF) et un commercialisateur en ligne de diamants. Comme d’autres confrères, j’ai reçu récemment un communiqué de presse émis par la plateforme InvestDiamond.com, faisant référence au gendarme de la Bourse.

Ce communiqué ayant été relayé par divers sites d’information en ligne, l’AMF tient à dénoncer l’utilisation faite de son nom et examinera avec attention le régime dont relèvent les propositions d’investissement afférentes à la plateforme InvestDiamond.com. Le cas échéant, elle s’assurera notamment que ses communications à caractère promotionnel  respectent bien la réglementation .

 

SOYEZ SUR VOS GARDES

En attendant, l’AMF recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement. Ces règles sont valables pour un produit financier et a fortiori pour tout produit ne relevant pas de la sphère financière régulée :

– aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire (l’épargnant pourra aussi se référer au taux du livret A) comporte a priori un risque sensible ;

– les informations communiquées par l’intermédiaire doivent être claires et compréhensibles ;

– il est essentiel de disposer d’un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires proposant le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc.) ;

les règles ou mécanismes en termes de prix d’achat et vente du produit doivent être précisément connus : comment et par qui est réalisée la valorisation du produit proposé ? Quelles sont les règles permettant éventuellement sa revente ?

Enfin je vous rappelle mon enquête sur les dérives de la pierre défiscalisée, publiée dans un numéro du mensuel Intérêts Privés. Les placements atypiques comme les investissements immobiliers restent deux secteurs non couverts par l’AMF.

 

 


3 commentaires on “EPARGNANTS, FAITES PREUVE DE VIGILANCE”

  1. SOUSSENS dit :

    Indispensable rappel des règles des vigilance
    J’ajouterais simplement qu’en cas de litige seuls les écrits sont utiles. Ne pas se fier à ce que l’on vous dit. Exigez des engagements écrits.

    • mdenoune dit :

      Effectivement, c’est indispensable d’obtenir des engagements écrits, pour pouvoir se défendre se besoin. Reste à savoir si le commercialisateur les fournira.

  2. Claude MICHEL dit :

    Avant tout investissement prenez conseil auprès de professionnels avisés Notaires Banquiers afin d’avoir un maximun de garanties. Les Notaires sont des Officiers Ministériels représentants de l’Etat Français, les banquiers sont des professionnels représentants des plus grandes enseignes bancaires du pays (Crédit Mutuel, BNP, Crédit Agricole, Crédit Foncier , Crédit Immobilier de France….) puis rejoignez nous au sein de l’ASDEVILM-ANVI association de défense des victimes de leurs actions.