Recherche

PLACEMENTS DIVERS : LES BONS REFLEXES

Des réflexes basiques s’imposent avant d’investir dans des placements atypiques. Sinon, gare aux mauvaises surprises

Placements divers, placements atypiques, appelez-les comme vous voulez. Si vous souhaitez diversifier votre patrimoine en investissant dans des placements divers :  lettres et manuscrits, oeuvres d’art,  timbres, vin,  diamants ou autres secteurs de niche, panneaux solaires, pourquoi pas. A condition de prendre des précautions, avant de vous engager dans ce type d’opération.

J’en profite pour rappeler les règles de vigilance émanant de l’AMF. «  Ces règles sont valables pour un produit financier et a fortiori pour tout produit  ne relevant pas de la sphère financière régulée » précise le gendarme de l’épargne.

Les 5 recommandations de l’AMF

1. aucun discours commercial ne doit vous faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire (l’épargnant pourra aussi se référer au taux du livret A) comporte a priori un risque sensible ;

2. les informations communiquées par votre intermédiaire doivent être claires et compréhensibles. L’adage « n’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement» vous évitera bien des déconvenues ;

3. obtenez un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires qui vous proposent le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc.) ;

4. posez-vous la question de savoir comment, et par qui, est réalisée la valorisation (prix d’achat ou de vente) du produit proposé ;

5. renseignez vous précisément sur les règles ou mécanismes mis en place qui permettent la revente du produit.

Des déconvenues outre-mer

Depuis un peu plus d’un an, des particuliers ayant investi aux Antilles dans des panneaux solaires afin de profiter du régime Girardin, voient leur placement remis en cause par l’administration fiscale.  Après les placements bateaux qui ont pris l’eau dans la mer des Caraïbes, c’est au tour des panneaux solaires de ne pas remplir leurs promesses.

Evitons de rêver avec des placements au rendement mirifique. Faites moi par de vos expériences.


LES DANGERS DES PLACEMENTS ATYPIQUES

En raison de la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, les épargnants sont de plus en plus tentés d’ investir leur épargne dans des placements atypiques.  Attention aux mauvaises surprises.

https://i2.wp.com/www.art-et-communication.fr/references/_media/guitry.jpg

Vente Sacha Guitry Collection André Bernard chez ADER les 17 et 18 novembre 2011. 

Comme moi, vous vous demandez quels seront les placements phare pour 2013 ? La morosité ambiante incite nombre d’entre vous à diversifier vos actifs dans des placements tangibles. Mais attention aux mauvaises surprises.

Attention aux rendements flatteurs

Face aux rendements flatteurs annoncés par les promoteurs de produits divers, l’AMF vient de tirer la sonnette d’alarme : «  les placements atypiques proposés aux épargnants dans des secteurs aussi divers que les lettres et manuscrits, les oeuvres d’art, les panneaux solaires, les timbres, le vin, les diamants ou autres secteurs de niche ne sont pas soumis à la règlementation protectrice des instruments financiers. Par conséquent, les documents commerciaux établis par la société ne sont pas examinés par l’AMF ». En cas de problème, les recours seraient limités.

Rien de comparable par conséquent avec les pièces acquises lors de ventes aux enchères expertisées. cf Photo d’un des lots de la vente Sachat Guitry chez Ader en novembre 2011. L’expert engage sa responsabilité. Reste à l’amateur à ne pas se laisser emporter par le feu des enchères.

Faites moi part de vos investissements de diversification.