Recherche

PLACEMENTS : EPARGNANTS, SOYEZ VIGILANTS

Un peu de sérieux Messieurs les banquiers, les assureurs et les financiers. Les dérives continuent et les épargnants sont encore piégés comme le constatent l’AMF et l’ACP.

Page 16

(source: AMF-ACP)

Messieurs les banquiers, les financiers et les assureurs, quand allez-vous mettre fin aux dérapages?  Dans le dernier rapport  d’activité 2012 du Pôle  Assurance Banque Epargne Info Service, je relève près de 330. 000 appels traités l’an dernier. Sur ce total, la palme revient largement aux sujets bancaires ( 84% des appels). Ils sont suivis par l’assurance (11% des appels), puis par la bourse et les produits financiers (5% des appels).

Suite à ses contrôles effectués l’an dernier, ce pôle mis en place par le gendarme de la Bourse, l’AMF (Autorité des marchés financiers) et l’ACP (Autorité de contrôle Prudentiel) constate de vraies lacunes pour recueillir des informations sur les prospects ou les clients. Idem pour les conseiller dans leurs placements ou encore les mettre garde sur les spécificités et dangers des produits.

Ces pratiques ne m’étonnent nullement. Récemment je rencontrai un professionnel libéral sortant d’un rendez-vous d’une heure avec un agent d’assurance, venu lui proposer de souscrire un contrat Madelin. Mais j’ai dû mettre en garde ce souscripteur potentiel sur le fait qu’il s’engageait dans un produit d’épargne longue n’autorisant aucun rachat anticipé et se dénouant uniquement en rente viagère !

Certains épargnants ont le bon réflexe de consulter le fameux site infoservice mis en place par l’AMF et l’ACP. Voici le tiercé des réponses qu’ils ont posées l’an dernier au pôle commun ACP/AMF

 Les pièges des banquiers

Une enseigne de grande distribution me propose une carte. Quels points dois-je vérifier?

J’ai contracté un crédit à la consommation. Est-ce que je peux me rétracter?

Quelles précautions dois-je prendre avant de clôturer mon compte bancaire ?

 Dur dur de se faire rembourser par les assureurs

Que faire quand l’assureur, informé du décès du souscripteur par l’envoi du certificat de décès, ne verse pas le capital du contrat d’assurance-vie dont je suis bénéficiaire ?

Mon assureur santé m’indique que je ne bénéficie pas du droit de résiliation de la loi Chatel. Pourquoi ?

Mon assureur m’oppose une franchise. Qu’est-ce que c’est ?

Attention aux propositions alléchantes de trading

J’ai été contacté par un broker d’options binaires sur internet, quelles précautions dois-je prendre avant d’investir ?

Je souhaite souscrire une émission obligataire. Quels sont les frais liés à cette opération ?

Je soupçonne l’existence d’une manipulation de cours sur la société cotée «XXX» dont je suis actionnaire. Que puis-je faire ?

 A quatre reprises depuis 2011, l’ACP et l’AMF ont publié un communiqué de presse mettant en garde les particuliers contre des propositions d’investissement sur le marché des changes (Forex). Prudence.

Vous avez été victime d’indélicatesses. N’hésitez pas à TEMOIGNER sur mon blog.


INFO SERVICE : UN NOUVEAU SITE

Info service, un service public pour vous informer sur vos droits et vous orienter dans vos démarches

Face à la multiplication des sites commerciaux censés diffuser de l’information relative à l’épargne, le site « Assurance Banque Epargne Info Service » vient de faire l’objet d’un sérieux coup de neuf comme me l’expliquent des représentants de  l’ACP (Autorité de contrôle prudentiel), de la Banque de France et l’AMF (Autorité des marchés financiers).

L’impasse sur l’immobilier de défiscalisation

Sans surprise, ce site traite des produits contrôlés par l’AMF et/ou l’ACP : l’ assurance, la banque et les placements financiers. Mais il fait l’impasse sur des placements n’entrant pas dans le champ d’application de ces deux organismes de contrôle. En particulier l’immobilier de défiscalisation géré ou non. Comme le démontrent les affaires Apollonia et Lagrange, ce secteur attire les aigrefins.

En attendant, je vous invite donc à aller faire un saut sur  ce nouveau site www-abe-infoservice.fr, un service public pour vous informer sur vos droits et vous orienter dans vos démarches. Faites moi part de vos réactions