Recherche

IMMOBILIER : ACHETER OU LOUER ?

DANS QUELLES VILLES L’ACHAT IMMOBILIER EST-IL LE PLUS VITE RENTABILISE? LA REPONSE DE CAFPI QUI TIENT COMPTE DE LA HAUSSE DES TAUX DE CREDIT IMMOBILIER.

Dans un contexte inflationniste, est-il plus intéressant d’acheter ou de louer ? Le courtier en crédit Cafpi vient d’étudier les charges relatives à l’achat (en excluant la valeur vénale du bien) et à la location dans les 12 plus grandes villes de France.

LE TIERCE DES VILLES OU L ACHAT EST INTERESSANT

Parmi les villes passées au crible, à Reims l’achat devient le plus vite rentable par rapport à la location, avec 4 ans et 2 mois, suivie de Montpellier, avec 4 ans et 3 mois et de Lille, avec 4 ans et 6 mois. « Dans la majorité des cas, le prix de l’immobilier à l’achat  influe sur la durée avant de devenir rentable. A Lille et Montpellier, la conjonction de prix relativement bas et de loyers élevés permet de tabler sur une rentabilité rapide de l’achat. A Reims, si les loyers sont relativement bas, le prix l’est également », m’explique Caroline Arnould, directrice du développement de Cafpi.

Dans les conditions actuelles de crédit immobilier, l’achat est plus rentable que la location à Lille, Montpellier et Reims, en moins de 5 ans.

LES CAS DE PARIS ET LYON

Sans grande surprise, Paris (10 764 €/m²) et Lyon (5 102 €/m²) affichent des prix d’achat élevés. Résultat, il faut attendre plus longtemps pour que l’achat devienne plus rentable que la location. Et ce, avec respectivement 7 ans et 11 mois et 7 ans et 9 mois.

A Bordeaux, il faut patienter 8 ans pour que l’acquisition batte la location. Et ce, en raison du prix d’achat élevé (4 906 €/m²) et du poids de la taxe foncière (1 593 € en moyenne en 2022, soit près de 133€ par mois).

PATIENTER PLUS LONGTEMPS

Sous l’effet conjugué de la hausse généralisée des prix à l’achat et de celle des taux de crédit immobilier – ils sont passés, sur 25 ans, de 1,08% en novembre 2021 à 2,3% en novembre 2022-, la durée pour que l’achat devienne la solution gagnante, a presque doublé en un an. « Par exemple, à Strasbourg, ce délai atteint 6 ans et 1 mois en 2022, contre seulement 3 ans et 6 mois, en 2021 », poursuit Caroline Arnould. 

Certes le marché est en voie d’atterrissage, voire de retournement dans certaines localisations. Une tendance à ne pas négliger, surtout si l’on doit déménager pour des raisons professionnelles. Je le répète, sans tenir de compte de la valeur vénale du bien, le tableau ci-dessous vous donne plus de précisions sur cette étude portant sur 12 villes de l’hexagone. Même s’il faut patienter plus longtemps pour rentabiliser son achat, attention au piège locatif. Acquérir sa résidence principale revient à constituer la première pierre de son patrimoine. Surtout à une période, où les acheteurs retrouvent la main. N’hésitez pas à négocier.

DONNEZ VOTRE AVIS ICI



Répondre ici en une dizaine de lignes merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s