Recherche

VENTE DES VINS A BEAUNE : RECORD HISTORIQUE

AVEC 802 PIECES MISES AUX ENCHERES, LA 162ème VENTE AUX ENCHERES DES VINS DES HOSPICES DE BEAUNE ONT LARGEMENT DEPASSE LES PREVISIONS. PRES DE 29 MILLIONS D’EUROS DE RECETTES.

Brandis par la commissaire priseure, les gants blancs signifient la fin de la Vente. Photo LBP / Manuel DESBOIS

Une nouvelle fois, la vente des vins des Hospices de Beaune a franchi un record, ce dimanche avec une recette totale de 28,978 millions d’euros (sans les frais). Ces enchères ont plus que doublé le précédent record établi en 2018 (13,97 millions d’euros).

Récolte abondante (802 pièces mises aux enchères), millésime « exceptionnel » et demande toujours en hausse surtout en provenance de l’Asie, parité dollar-euro, inflation expliquent cette flambée. En particulier pour les grands crus.

Réservé à la cause des enfants – aux associations Princesse Margot et Vision du Monde – la « pièce des présidents », ce fût emblématique de 228 litres, est partie à 810.000 euros.

Le produit des autres lots de cette vente de charité est destiné aux équipements, à la rénovation des quatre hôpitaux et six Ehpad, soit un millier de lits, que regroupent actuellement les Hospices civils. Ces derniers ne reçoivent aucune aide de l’Etat pour ces dépenses, qui sont donc financées par les vignes données aux Hospices depuis leur fondation, en 1443.

GROS PLAN SUR DES LOTS

Avec un prix moyen de l’ordre de 20 000€, la hausse des prix atteint 9,45% pour les trente lots de beaune premier cru cuvée Guigone de Salins.

Les 22 pièces de beaune premier cru cuvée Maurice Drouhin affichent un prix moyen à la pièce en hausse de 27,73% par rapport à l’an dernier.

 Les 23 lots de beaune premier cru cuvée Rousseau-Deslandes maintiennent leur prix moyen par rapport à 2021. Pourtant il y avait deux fois plus de pièces en vente cette année. La cuvée Monthélie les Duresses affiche, elle, une hausse de +12%.

Les prix s’envolent pour le Clos de la Roche grand cru cuvée Cyrot-Chaudron. La première pièce s’est vendue  200 000€…contre à 160 000€ l’an dernier. Un record absolu. Les trois autres pièces de Clos de la Roche ont été adjugées 180 000 et 190 000€. La hausse du prix moyen se chiffre 32% !

LES VINS BLANCS

Prisés lors de la première série de la vente, les vins blancs ont connu des destinées différentes. Le prix moyen du saint-romain cuvée Joseph-Menault bondit de + 15,27 % ;

Le meursault 1er cru Les Porusots, cuvée Jehan Humblot patine à -4,26 % par rapport à l’an dernier. Les meursault premier cru Les Genevrières Baudot reculent de -11,69%. Le prix moyen de la pièce de meursault cuvée Loppin perd -5,14%.

Quant à celui de la pièce de beaune blanc premier cru Les Montrevenots cuvée Suzanne et Raymond, il se maintient. Avec quatre fois plus de chablis premier cru côte de léchet Jean-Marc Brocard en vente, le prix moyen de la pièce chute de 25% par rapport à l’an dernier.

Au final, pour les vins blancs, le prix moyen de la pièce s’inscrit en hausse de 14,18% par rapport à 2021. Un excellent score, compte tenu du nombre de pièces beaucoup plus important.

La vente des vins des Hospices de Beaune constitue un bon baromètre pour la cote des vins rouges et blancs. Le contexte géopolitique comme la morosité économique ne semblent pas avoir perturbé les quelques 800 acheteurs qui se sont déplacés à Beaune, ce week end.



Répondre ici en une dizaine de lignes merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s