Recherche

EVASION : SE SOUVENIR A VERDUN

TOURISME DE MEMOIRE A VERDUN ET EN LORRAINE POUR VISITER LE PLUS RICHE PATRIMOINE « GRANDE GUERRE » AU MONDE

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Quelques semaines avant les commémorations du 11 novembre célébrant l’armistice de 1918, qui marque la fin de la 1ère guerre mondiale, je viens de passer quelques jours en Meuse.

La guerre mondiale de 1914 à 1918 affiche un bilan apocalyptique : 9,5 millions de morts ou disparus dont 1,4 million de Français, 2 millions d’Allemands et 1,8 million de Russes.

A Verdun, lieu de la plus longue bataille du conflit, en passant par Metz, annexée par l’Allemagne, et Nancy, restée française, la Lorraine a été au cœur du conflit.

Avec le plus riche patrimoine « Grande Guerre » au monde, Verdun et la Lorraine possèdent un héritage historique et mémorial authentique : sites portant les stigmates de la Guerre, scénographies sur la vie des soldats et des civils pendant la Grande Guerre, des musées expliquant de manière didactique les chemins ayant mené au conflit, les premières batailles jusqu’à l’armistice.

Sous l’impulsion du Comité départemental du tourisme de la Meuse, cette destination incontournable de tourisme de mémoire a également développé des animations ludiques et pédagogiques pour toute la famille. Sans oublier de nouveaux parcours de visite et des outils interactifs pour découvrir ces lieux de notre histoire témoignant de la réconciliation franco-allemande et de la construction de l’Europe.

Sans être exhaustive, voici les sites que je vous recommande de visiter. Commencez par les premiers lieux de mémoire, par la « rive droite » du champ de bataille : fort et ossuaire de Douaumont. Ce dernier se compose d’un cloître long de 137 mètres où gisent les tombeaux abritant les restes de 130.000 soldats inconnus français et allemands.  L’ossuaire propose la projection du film « Verdun, des hommes de boue ». Devant l’ossuaire s’étend l’immense nécropole nationale où reposent plus de 16.000 soldats français.

 

 

Image illustrative de l'article Voie sacrée (Verdun)

Une borne de la voie sacrée

 

Puis  à proximité, découvrez le Mémorial de Verdun, qui vient d’être agrandi et rénové. C’est l’un des seuls musées construits sur le lieu même de la bataille. Sa scénographie est remarquable : déployés sur trois niveaux, 2.000 objets de collection, des photos inédites, des témoignages français et allemands et des dispositifs audiovisuels évoquent l’expérience combattante de soldats venus de tous horizons.

Ne manquez pas la citadelle souterraine de Verdun. Vous visiterez base logistique  pouvant abriter 2.000 hommes, à bord d’une nacelle audioguidée.

 

Empruntez la fameuse Voie Sacrée, unique artère d’une cinquantaine de kilomètres reliant l’arrière-front aux champs de bataille, elle mène de Verdun à Bar-le-Duc. Durant les 10 mois de la bataille de Verdun, près de 2,4 millions d’hommes et des milliers de tonnes de munitions et de matériels y transitèrent. Surmontée d’un casque de poilu et ornée de la palme du martyre, une borne commémorative est implantée à chaque kilomètre.

Enfin pour préparer votre séjour en famille avec des enfants ou des petits enfants, je vous signale deux ouvrages – Le Guide du Routard Grande Guerre 14-18, les chemins de mémoire et le Guide Michelin dans sa collection Champs de Bataille- et le remarquable site de la Mission Centenaire.

 

 

Afficher l'image d'origine

Carte postale représentant un poilu de la guerre 14-18