Recherche

GROS TEMPS CHEZ APPART CITY

DES DIFFICULTES DE TRESORERIE CONDUISENT LE LEADER DES APPART HOTELS A RETARDER LE PAIEMENT DES LOYERS, VOIRE A DIMINUER LES DITS LOYERS.

Afficher l'image d'origine

Les arènes de Nîmes

Regroupant les résidences ex-Appart’City et ex-Park&Suites, l’enseigne Appart’City, avec ces 117 résidences se positionne comme le leader français des appart-hôtels. Situées en centre ville, ces résidences de tourisme s’adressent aux voyageurs d’affaires et aux touristes. Contrôlé à hauteur de 40% par le fonds de capital risque Equistone, le groupe Park&Suites exploite l’enseigne Appart’City. La dernière ouverture concerne une résidence de caractère près des arènes de Nîmes. Voilà pour le coté pile.

Pour le coté face, nombre d’investisseurs de l’ex-Park & Suites et l’ex-Appart City, soit environ 9.500 particuliers continuent de subir entre 3 mois et 12 mois de retard pour encaisser leurs loyers. Ayant à faire face à leurs remboursements d’emprunt, ils assignent en justice cet exploitant afin qu’il règle ses loyers. Même condamné à régler les loyers, cet exploitant ne s’exécute pas toujours…En effet les propriétaires ne récupèrent souvent leurs loyers qu’au bout de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. De plus, ces procédures en référé coûtent cher sur le plan des finances et de l’énergie.

« Dans le groupe Appart City, les  loyers représentent 71 millions d’euros par an et il manque 20 à 25 millions euros de trésorerie, soit l’équivalent d’environ 4 mois de loyers » me confie un fin connaisseur du dossier.

BAISSE DE LOYER SANS CONCERTATION

Compte tenu de ces difficultés,  Appartcity a  communiqué début mai, un calendrier de paiement des loyers sur quelques mois, afin de « rassurer » les propriétaires. Mais cet exploitant a raboté les loyers de 5% à 30% sur toutes les résidences, y compris sur celles dégageant un bénéfice d’exploitation. Et pour certaines résidences, des travaux de rénovation oscillant entre 3.500 et 6.000 euros HT pour un studio. Le tout, sans aucune concertation préalable !

Au cours des dernières semaines,  Appartcity a fixé des rendez vous dans chaque résidence pour proposer des avenants aux baux actuels avec une réduction de loyers….

A ce jour,  des réunions ont déjà eu lieu dans près d’une trentaine de résidences. Mis devant le fait accompli, les propriétaires ne souhaitent nullement signer ces avenants. Aussi risquent-ils d’assigner cet exploitant en justice, pour refuser cette baisse imposée et continuer à récupérer leurs loyers impayés.

 

La plupart des investisseurs de l’ex- Park & Suites et  l’ex-Appart City ont constitué des associations de défense. Près de 40 résidences du groupe adhérent déjà à la FAPRAH (Fédération des associations de propriétaires de résidences Appart’Hotel). Recensant toutes les problématiques liées à ce gestionnaire (baisse de loyer, travaux de rénovation imposés,…), cette fédération donne aussi des outils pour mieux se défendre face à son exploitant. En outre, elle contacte régulièrement les élus pour les sensibiliser aux dérives des investissements en LMNP et le comportement de certains exploitants.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE DOSSIER. DIFFUSEZ LE SUR LES RESEAUX SOCIAUX;

MERCI DE VOTRE FIDELITE.


13 Comments on “GROS TEMPS CHEZ APPART CITY”

  1. Durupt says:

    Madame,
    Dans votre dernier billet, vous affirmez que le groupe Appart City a prévu des réunions avec les propriétaires des résidences qu’il exploite.
    Je suis propriétaire d’un appartement à Mandelieu, résidence inondée en décembre et qui est actuellement en travaux; (nous avons vérifié sur place).
    Les loyers n’ont pas été versés depuis le T3 2015 et aucune information concernant une réunion avec les propriétaires ne nous est parvenue. Avec qui se fera cette pseudo négociation si les propriétaires ne sont pas avertis? Nous tentons de nous fédérer depuis des mois mais comme vous le dites, cela nous prend beaucoup de temps et d’énergie.
    Merci pour les informations. Cordialement

  2. Reine CLAVERIE says:

    Il faut obligatoirement déclarer au secrétariat d’Etat au Tourisme les “problèmes” (réels ou montés de toutes pièces) qui autorisent certains gestionnaires à baisser les loyers “garantis” dans le bail qui les lie aux copropriétaires. Il suffit, pour cela, que les tribunaux de commerce qui autorisent ces baisses, communiquent l’information.
    Bien informé, le Ministère des Finances (dont dépend le S. E. au tourisme) devrait pouvoir prendre des mesures pour mettre un terme aux escroqueries concernant aussi bien les investisseurs que l’Etat, qui ne récupère pas les impôts qu’il devrait de la part de sociétés dont les actionnaires sont domiciliés en Suisse, en Belgique, ou Pays bas, etc…
    Il faut, évidemment, que la Fédération Nationale des Propriétaires des Résidences de Tourisme (et autres : résidences de services et étudiantes) soient parties prenantes d’une commission faisant des propositions.

  3. MILET Jean Claude says:

    Vous pourriez ajouter qu Appart City a aussi écrit que les loyers ne seront pas payés aux propriétaires ayant engagé une action judiciaire contre eux que si ces plantes étaient retirées
    Je pense qu en terme de droit cela s appelle du chantage
    Pour ma part rien ne me fera retirer ma plainte meme avec 4 mois de loyers impayes et je pense qu il en est de même des 36 propriétaires de notre résidence étant dans la même procedure
    Notre bail se termine en Novembre 2017 et c est encore 17 mois de galere
    Connaissant ce type de placement maintenant je ne le ferais pas et je le déconseille autour de moi à chaque fois que c est possible

  4. VINEL Bruno says:

    Bonjour
    Nous avons ce jeudi une réunion dans notre résidence de Brest (18 ans) avec ces brigands d’APPARTCITY. Au menu du jour, il y a le renouvellement du bail, l’évolution des loyers (à la hausse, à la baisse?) et surtout le paiement des loyers en retard. Pour certains, le retard atteint 10 mois malgré la prise d’avocat, la démarche d’huissier et la condamnation au tribunal.
    Suivi d’entretien inexistant malgré les diverses alertes avec frais de rénovation à destination des propriétaires, en l’occurrence réfection de la toiture dû à leur négligence. Ils ont innové aussi dans leur malversation: en ce qui nous concerne, cela fait maintenant deux ans au moins que nous nous battons avec leurs services propriétaire et contentieux suite à l’attribution de nos deux appartements par APPARTCITY à un homonyme actuellement sous tutelle.
    Ils ne répondent n’y au téléphone, n’y aux mails.
    Nous conseillerons à tous les investisseurs de passer leur chemin pour ce type d’investissement
    dorénavant.
    Les loyers chez ODALYS se font aussi selon leur bon vouloir.
    Nous avions aussi un bien géré par RESIDHOTEL. Bannir ce type de placement me parait être la meilleure solution

    • mdenoune says:

      Bonjour Merci pour votre témoignage.
      Comme vous l’avez l’expérience de 3 exploitants: Appart City, Odalys et Residhotel, avez vous un ordre de préférence pour leur manière de traiter les investisseurs (retards de paiement, entretien de la résidence, imputation des travaux aux copropriétaires). Bon courage.

  5. flavigny says:

    Ce n’est qu’un épisode de plus au long feuilleton des résidences supposées en difficulté, que la justice et le gouvernement laissent prospérer aux dépens des propriétaires naïfs, victimes de ces requins qui continuent de s’enrichir par leurs opérations de promotion immobilière et leur ingénierie financière.
    Il est honteux que le gouvernement, si prompt à se mêler des affaires qui marchent, continue de fermer les yeux sur ces scandales qui se multiplient aux dépens des petits épargnants: LAGRANGE, ODALYS, maintenant PARK &SUITES et APPARTCITY.
    Les victimes ne doivent absolument pas s’engager dans les voies qui leur sont proposées par ces gestionnaires faillis. Ce n’est que reculer l’échéance fatale. Ils doivent engager des actions judiciaires et rechercher de nouveaux gestionnaires honnêtes et compétents (ils sont rares, mais il y en a), quitte à abandonner une partie de la rentabilité espérée de leur investissement, mais qui y apporteront un certaine sécurité.
    Victimes, ne vous résignez pas et n’oubliez que vous avez un bulletin de vote. Interpellez les candidats pour les mettre en demeure de mettre fin à ces pratiques scandaleuses qui protègent exagérément leurs auteurs.

  6. CAPDEVIELLE Michèle says:

    Les ventes des appartements se font sur une publicité mensongère en présentant ce placement comme un ” complément de retraite”. La pub oublie de mentionner que les propriétaires devront faire une déclaration de “loueur de meublés non professionnel”.
    Les exploitants font miroiter un revenu régulier et sans soucis. Pour les nombreux propriétaires pris dans les mailles de ce filet, le réveil est dur. Tout ce qui est écrit dans ce commentaire est malheureusement exact.

  7. Francoise Chartier says:

    Bonjour,

    L’essentiel est en effet de se regrouper pour coordonner nos actions et faire valoir nos droits contre Appart’City.
    Je vous invite à consulter les informations de l’excellent site http://blogdeslmnp.fr où sont répertoriées dans un menu déroulant des blogs dédiés à chaque résidence.

    Le blog de la résidence d’Arlon en Belgique vient d’être créé aujourd’hui et nous recherchons les coordonnées des propriétaires afin de créer une association de propriétaires de résidence.

    L’étape suivante sera de nous fédérer avec d’autres associations d’autres résidences dans le cadre de la FAPRAH (Fédération des Associations de Propriétaires de Résidences Appart Hotel) crée en 2015 par des présidents d’associations de résidences d’Appart City.
    La FAPRAH fédère déjà une quarantaine de résidences du groupe Appart’City, ce qui est un beau succès ! voir le site: http://faprah.fr/les-associations-adherentes-a-la-faprah/

    La FAPRAH était présente à la réunion des représentants des propriétaires du 2 avril 2016.
    Je vous invite à consulter son compte-rendu sur: http://blogdeslmnp.fr/antibes/wp-content/uploads/sites/8/2016/04/CR-FAPRAH.pdf C’est très instructif!

    • mdenoune says:

      Bravo pour la création du blog dédié à la résidence d’Arlon en Belgique. Bon courage.

      • Françoise CHARTIER says:

        Bonjour Madame,    Oui, le blog dédié à la résidence d’Arlon a été créé aujourd’hui.  Je vais y intégrer demain un mot d’accueil pour accompagner la photo de l’établissement, la même que celle que je vous ai envoyée.

  8. HAAS Claudine says:

    Bonjour
    J’ai également investi dans une Résidence à Tours et nous avons créé un regroupement avec un avocat qui a un parcous différent, bien au dela des procédures qui sont faites actuellement et c’est le seul avocat qui a réussi à faire payer Appart’City pour tous les loyers de 2015 qu’il a assignés. Pour plus de renseignements vous pouvez me contacter par mail : claudinehaas@hotmail.com
    Cordialement