Recherche

LES RESIDENCES DE TOURISME BIENTOT DANS LE COLLIMATEUR ?

Des mesures d’urgence s’imposent pour protéger les investisseurs des abus de promoteurs et de gestionnaires malhonnêtes

Colonnade en contre-plongée - Source: AFP, Eric Cabanis

Ouf, je commence à être relativement satisfaite que les Pouvoirs Publics prennent enfin conscience des difficultés de milliers d’épargnants ayant investi dans la pierre défiscalisée. Le scandale Apollonia, les difficultés des clients du groupe Lagrange en témoignent.

En 2013, « la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes mènera une enquête sur l’investissement immobilier défiscalisé destinée à analyser les difficultés que certains propriétaires pourraient rencontrer dans le secteur de l’investissement locatif » indique une réponse ministérielle publiée dans le JO du 19/02/2013  (page 1888).

Un focus sur les résidences de tourisme ?

Espérons qu’à l’occasion, la DGCCRF effectuera un focus sur l’investissement locatif dans les résidences de tourisme. « En fonction des conclusions qui seront tirées de cette enquête, des pistes d’amélioration de la réglementation en vigueur pourront être étudiées » poursuit cette réponse ministérielle.

Jean-Luc Reitzer, député UMP du Haut-Rhin

Des propriétaires pris en otage

Ce texte fait suite à une question posée par Jean-Luc Reitzer, député UMP du Haut-Rhin au ministère délégué chargé de l’Economie sociale et solidaire et de la consommation et publiée dans le JO du 30/10/2012 (page 6029). Voici les grandes lignes de la question de ce député

« Depuis quelques années, les citoyens français et européens se voient proposer des produits d’investissements défiscalisés dans des résidences de tourisme. Ces défiscalisations portent sur la TVA ou sur l’impôt sur le revenu selon différentes durées.

Cependant la loi n’a prévu aucune mesure de protection des investisseurs vis-à-vis des promoteurs, des vendeurs ou des gestionnaires de ces biens immobiliers.

Aujourd’hui de nombreux groupes, qui jouissent parfois d’une réelle notoriété, n’honorent plus leurs baux et le paiement des loyers, et ce en toute impunité. Les copropriétaires sont donc à la merci de gestionnaires peu scrupuleux qui n’hésitent pas à remplir des résidences en saison touristique, mais ne respectent pas leurs engagements vis-à-vis des bailleurs : loyers impayés parfois dès le début, changement de bail au bout de deux à trois années d’impayés, avec baisse des loyers pour certains.

Il lui demande donc quelles mesures elle entend prendre pour permettre aux citoyens ayant investi dans ces résidences d’être mieux protégés des abus de promoteurs et de gestionnaires malhonnêtes ».

Dans ce contexte, j’espère donc  que la DGCCRF focalisera bien son enquête sur la situation des résidences de tourisme et qu’une commission d’enquête parlementaire sur ces investissements  sera rapidement constituée.

Déposer une plainte auprès de la DGCCRF

Sachez que vous pouvez déposer une plainte auprès de la DGCCRF. Pour ce faire, il suffit de vous rendre sur la page de son site internet où figure la liste exhaustive des DDPP (Directions départementales de la protection des populations). Celles-ci réceptionnent les plaintes des consommateurs de leur département: http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Liste-des-directions-departementales-de-la-protect

Sous la rubrique  VOUS ABONNER (colonne de droite), il suffit d’entrer votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publicationsMerci de votre fidélité.


13 commentaires on “LES RESIDENCES DE TOURISME BIENTOT DANS LE COLLIMATEUR ?”

  1. tessier dit :

    Il est en effet grand temps de se pencher sur ces escroqueries organisées, avec des fonds de concours versés par des intermédiaires aux gestionnaires de résidence (pour certains peu scrupuleux), aux administrateurs judiciaires censés gérer les résidences en difficulté et qui bloquent le versement des loyers dus aux copropriétaires, qui ne répondent aux relances mails et recommandés des copros… assez d’impunité connue !

  2. chartreau dit :

    Quel est le contact à la DGCCRF à qui on puisse communiquer un dossier détaillé comprenant plus de 300 victimes?

    • mdenoune dit :

      Pour déposer une plainte auprès de la DGCCRF, il suffit de se rendre sur la page de son site internet où figure la liste exhaustive des DDPP (Directions départementales de la protection des populations). Celles-ci réceptionnent les plaintes des consommateurs de leur département: http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Liste-des-directions-departementales-de-la-protect

      • chartreau dit :

        OK, merci beaucoup;Je prends contact avec ma direction départementale et vous tiendrai au courant des développements.

      • mdenoune dit :

        Ok, vérifiez si le dossier des 300 plaignants peut être déposé au près d’une seule direction départementale.
        Quel est l’exploitant mis en cause pour ce dossier?

      • chartreau dit :

        Sarl TOURISMA VERT en procédure de sauvegarde depuis le 19 octobre 2013 (Tribunal de Brive 19)

      • mdenoune dit :

        Dans quelles communes et dans quels départements sont situées les résidences de tourisme exploitées par Tourisme Vert?

      • chartreau dit :

        82230 Monclar de Quercy
        17650 Saint Denis d’Oléron
        19190 BEYNAT
        19600 Lissac /Couze
        46250 Marminiac Cazals

        TOURISMA VERT

  3. mdenoune dit :

    Je me renseigne et vous tiens au courant.

    • PAULOT dit :

      Bonjour,
      Je ne sais si je suis au bon endroit pour exposer mon cas. Propriétaire d’un appart. dont la location estivale 2012 a été confiée au Groupe Lagrange, ce qu’ils ont faits… Je n’arrive pas à communiquer avec eux. Tout le monde refuse d’expliquer ce qui se passe. Pas de réponse aux mails, au courrier envoyé en recommandé avec A.R. à TRAVELAND RESORT à Genève

      • mdenoune dit :

        Madame

        Où est située votre résidence destinée à la location? Dans cette même résidence, connaissez-vous d’autres copropriétaires confrontés à un problème similaire? Très précisément, quel est votre problème: absence de loyers? ou autre? Cordialement.

      • PAULOT dit :

        Propriétaire d’un appart. « Les Marines » aux Sables d’OLONNE. Je le confie depuis qqs années au Groupe Lagrange situé 77 Bld Berthier 79017 PARIS. En 2012, ce groupe a loué cet appart. pendant la période estivale et ne m’a réglé aucun séjour. J’envoie régulièrement des e-mails, j’appelle au tél. j’ai envoyé un courrier en Recommandé à TRAVELAND Resort à Genève et je n’ai aucune réponse sauf me dire : aucune explication à vous donner. Je sais que d’autres copropriétaires ont le même problème mais je ne connais pas leur nom. Je me renseignerai. LAGRANGE me doit environ 3 000€Merci pour votre aide

      • mdenoune dit :

        Je vous conseille de joindre la fédération nationale des propriétaires de résidences de tourisme.