Recherche

PIERRE & VACANCES : DENOUEMENT EN VUE

DERNIERE ETAPE AVANT LA FIN DE LA PROCEDURE DE CONCILIATION . EXPLICATIONS DE L’ULTIME PROPOSITION FAITE AUX INVESTISSEURS PRIVES.

photo de Sylvain Aymoz OT Méribel

Le compte à rebours a commencé pour les 18.000 propriétaires-bailleurs investisseurs privés chez Pierre & Vacances. La procédure amiable de conciliation du numéro un européen des résidences de tourisme prend fin le 2 décembre 2021.

 « Des discussions avec des représentants des bailleurs individuels ont abouti à une ultime proposition alternative du Groupe soutenue par la majorité des représentants des propriétaires » indique-t-on au siège. 

La nouvelle option proposée à l’ensemble des bailleurs  – y compris aux signataires du premier avenant totalisant près des deux tiers de ses bailleurs individuels –  prévoit désormais pour la période entre mars 2020 et juin 2021, une franchise de 5 mois consentie par le bailleur signataire du nouvel avenant. A comparer aux 7,5 mois de franchise dans le premier avenant.

Quant aux périodes intercalaires de 2020 (du 1er au 15 mars 2020, du 1er juin au 29 octobre 2020 et du 15 au 31 décembre 2020), elles correspondent aux périodes d’ouverture des sites touristiques du Groupe, soit 6 mois de loyers. Les 5 mois du premier semestre 2021 et les loyers dus à compter du 1er juillet 2021 seront payés à 100%. Et ce, dans les mêmes termes que ceux prévus dans l’avenant de septembre dernier.

Cette nouvelle option prévoit de verser un montant équivalent à 11 mois de loyers sur la période de 16 mois considérée, soit près de 70% des loyers contractuels.

En contrepartie, les bailleurs signataires de ce nouvel avenant renonceront au reversement de toutes indemnités envisagées par l’Etat, et à la remise des bons de séjours d’une valeur de 2700 € TTC, tels que ces engagements figuraient dans l’avenant de septembre.

Pour que cet accord soit validé, il doit être signé par les propriétaires de 85% des lots, toutes résidences confondues, avant la date fatidique du 2 décembre 2021. Rappelons que cette conciliation a été ouverte le 2 février 2021.