Recherche

ENCORE PIEGEE PAR MON BANQUIER

COUP DE GUEULE. Le Crédit Lyonnais a tendance à fermer les caisses dans ses agences. Cela revient à obliger ses clients à détenir une carte bancaire pour effectuer des retraits. De la vente forcée.

Mauvaise surprise ce mardi matin. Je me rends au guichet de l’une de mes banques pour effectuer un retrait d’espèces. J’apprends que cette agence du LCL – comme d’autres du réseau – ne dispose plus de caisse. Par conséquent, les retraits ne s’effectuent désormais que par carte bancaire. Encore faut-il en avoir une dans cette banque. Ma carte Premier est adossée à un compte bancaire ouvert dans un autre réseau!

Etre mise devant le fait accompli m’horripile.  La banque n’a pas prévenu ses clients par le biais des relevés bancaires. De vagues affiches auraient été apposées dans l’agence.  » Vagues », car comme d’autres particuliers, je ne les ai pas vues.

« Désormais, vous devez détenir une carte bancaire pour retirer votre argent« . Gratuite dans d’autres réseaux, comme par exemple la Banque Postale, la simple carte de retrait n’existe pas au LCL puisqu’elle  se double d’une fonction de paiement. Résultat : il faut régler un abonnement annuel. INADMISSIBLE QU IL FAILLE PAYER UNE CARTE BANCAIRE POUR RETIRER SES PROPRES FONDS!

Après avoir lancé:  » si c’est comme cela, je transfère mon compte ailleurs« , je me ravise et demande, la carte la plus basique possible. La carte Maestro revient malgré tout 27 euros par an. De plus, il faut attendre une bonne semaine pour l’obtenir. Pendant ce temps là, les sommes sur mon compte sont quasiment bloquées. Sauf à faire un virement sur un autre compte, ce qui prendra encore du temps.

Quid des seniors qui manipulent difficilement les cartes bancaires, ces rectangles de plastique. Les relations humaines subsistent pour effectuer des dépôts de chèques ou d’espèces. Mais il faut s’adresser à des machines pour retirer ses fonds!

LCL

DE LA VENTE FORCEE

A mes yeux, cette façon de procéder revient à faire de la vente forcée. Quel intérêt pour nous client, de s’encombrer de plusieurs cartes bancaires et d’avoir à retenir leur code?

Secondo, si  le LCL souhaite limiter ses services en imitant les banques en ligne, il doit  réviser à la baisse ses tarifs pour s’aligner sur ces concurrents fort compétitifs.

VERS UN MODELE LOW COST

En réduisant la qualité de ses services tout en maintenant des conditions tarifaires pour les particuliers, le LCL risque de perdre des clients.Il y a quelques mois, j’avais déjà été piégée par mon chargé de compte dans ce réseau.

Pour ma part, j’y fermerai prochainement mes comptes. Histoire de trouver un réseau bancaire plus professionnel et aimable.

Si vous avez des mésaventures avec votre banquier, exprimez-vous vite ICI.