Recherche

LOCATION-GERANCE POUR TROIS RESIDENCES APPART CITY

APPART CITY DONNE EN LOCATION-GERANCE A UN SPECIALISTE DU TOURISME D’AFFAIRE TROIS RESIDENCES PARISIENNES

 

 

Rentrée oblige, revenons sur l’un des sujets qui vous tiennent à cœur chers internautes : les résidences de tourisme. Et en particulier celles figurant dans le parc d’Appart City. Après un premier semestre mouvementé, marqué par la signature d’un nouveau bail entérinant une baisse de loyer rétroactive, un nouvel épisode vient d’intervenir. Depuis le 1er août 2017,  Appart City a donné en location gérance, trois de ses résidences « affaires » situées en région parisienne :

  • Aux Ulis (Essonne)
  • Le Blanc-Mesnil (Seine St Denis)
  • Alfortville (Val de Marne),

Daprès nos informations, dans ce trio, les Ulis serait une résidence bénéficiaire, le Blanc-Mesnil afficherait un équilibre financier alors qu’Alfortville se situerait dans le rouge.

Avec ce montage, Appart City conserve la propriété du fonds de commerce de ces trois résidences « parahôtelieres », mais en confie la gestion pour un an renouvelable par tacite reconduction à la société Voyages Services Plus.

UN SPECIALISTE DU TOURISME RECEPTIF

Créé depuis 1987, Voyages Services Plus organise et fournit de l’hébergement, services de transport et de voyage sur toute la France pour les événements majeurs relevant du tourisme d’ affaire ou de congrès.  Par réceptif, entendez que cette agence de voyages « accueille » les touristes étrangers dans l’Hexagone. Multimarchés, elle travaille surtout avec l’Europe, les Etats-Unis et le Moyen Orient.

 

A première vue, ce pourrait être une bonne nouvelle pour les quelques 300 investisseurs engagés dans ces trois résidences. « En cas de location gérance, c’est le gérant qui paye les loyers mais l’exploitant d’origine est solidaire des dettes pendant 6 mois. Encore faut-il qu’ Appart City assume le paiement des dettes antérieurs: loyers, factures aux fournisseurs… » commente un spécialiste.

REAGISSEZ ICI


EN RUSSIE : LE LAC BAIKAL, MER SACREE

IMMERSION DANS UNE CONTREE SAUVAGE ET SOUVENT INACCESSIBLE PAR LES ROUTES. UNE IMPRESSION DE BOUT DU MONDE REGNE DANS LA RUSSIE ORIENTALE.

Le fameux lac Baïkal en été

 

Suite à mon périple en Sibérie, voici un coup de projecteur sur le lac Baïkal. J’ai passé une bonne semaine près de ce lac, grand comme la Belgique. Je l’ai longé également dans le Transsibérien.

Se baigner dans le Baïkal

UNE GIGANTESQUE RESERVE D’EAU DOUCE

Quelques chiffres d’abord pour cerner son importance. Site du patrimoine mondial de l’Unesco, le lac Baïkal s’étend sur 636 km de long et 79,4 km de largeur maximale. Sa profondeur se chiffre à 1.637 mètres, un record mondial. Résultat : il contient 23.000 km3 d’eau, soit 5 fois le volume cumulé des cinq grands lacs américains. Et plus que le volume de la mer Baltique (21.000 km 3). Un score à comparer aux 89 km3 du Lac Léman, le plus grand lac d’Europe occidentale.

 

Impressionnant en été avec ses airs de grande bleue, le lac Baïkal doit l’être encore davantage en hiver. Comme à cette période le thermomètre peut descendre à – 40°Celsius, voire – 50° Celsius, il se transforme en banquise pendant cinq mois. D’ailleurs les autorités sibériennes balisent une route sur la glace. Ce tracé évite les « Torossy », ces  grandes plaques de glace, verticales, parfois hautes de 2-3 mètres formant des barrières infranchissables et  impressionnantes. Bien sûr, elles sont visibles lors d’un voyage à bord du Transsibérien.

 

Pendant tout le trajet, j’ai admiré des steppes évoquant les paysages mongols, d’immenses prairies avec des vaches, de petits bourgs aux maisons de bois.

 

Au bord du lac, l’hébergement reste sommaire : camping ou gites (toilettes souvent à l’extérieur). Le soir, nous apprécions la bania (le sauna russe) , mélange de sauna finlandais et de bain de vapeur turc !

ÎLE OLKHON : ENTRE 3 RELIGIONS
Habitée surtout par les bouriates, l’île d’Olkhone constitue l’un des plus beaux sites du PARC NATIONAL « Pribaïkalski ». Comme l’homme s’y est installé il y a 13.000 ans, elle compte 143 monuments archéologiques : généralement des fresques gravées sur des parois rocheuses.

Toute cette contrée est également un haut lieu du chamanisme où les hommes communient avec les esprits. Actuellement cette pratique coexiste avec le bouddhisme et l’orthodoxie. Des Vieux Croyants ayant refusé le schisme religieux intervenu dans la religion orthodoxe au XVII siècle continuent de défendre leurs traditions. Diner dans une famille de Vieux Croyants nous fait remonter le temps .

Des vieux croyants en tenue traditionnelle

 

 

 


RUSSIE : OSEZ LE TRANSSIBERIEN

UN PARCOURS DE PRES DE 20.000 KILOMETRES ALLER-RETOUR A TRAVERS LA RUSSIE ET 7 FUSEAUX HORAIRES. RECIT D’UN PARCOURS ENTRE LA SIBERIE ORIENTALE ET LA BOURIATIE.

© Gaëlle Cochard

Le fameux Transsibérien

Etudiante, je rêvais de relier Moscou à Vladivostok par le Transsiberien. En ne quittant pas ce train mythique reliant l’Europe à l’Asie, il faut 8 jours pleins pour effectuer ce trajet de 9.285 km, à une vitesse moyenne de 60 km/h. N’ayant pas eu le courage d’effectuer un voyage aussi long, enfermée dans un compartiment.  Et sans contact avec la population locale, car je ne parle pas russe. La décision est prise de faire un aller et retour d’Irkoutsk à Oulan Oudé.

Avant le départ

De Paris, il faut compter 10 heures de vol et un transit de 2 heures à l’aéroport de Moscou pour se rendre à Irkoutsk, la capitale de la Sibérie Orientale, appelée le « Petit Paris Sibérien », située à 5.200 km de Moscou. Décalage horaire : + 6 heures par rapport à Paris.

Quant à Oulan Oudé, la capitale de la république autonome de la Bouriatie, membre de la Fédération de Russie, elle se trouve sur la route du thé. La Bouriatie compte environ 70% de Russes et 30% de Bouriates, des Mongols. Ne l’oublions pas, dans cette partie de la Russie, le plus grand pays du monde, nous sommes déjà à proximité de l’Extrême Orient.

seule-sur-le-transsiberien-4.jpg

Plusieurs lignes ferroviaires.

Un train touristique ou régulier

Moins confortable que le train touristique, le régulier accueille des Russes et des Etrangers. Même s’il ne dispose pas de douche, il a le mérite d’être plus authentique. Il faut donc se contenter de deux cabinets de toilette « biologiques »,  très sommaires pour huit compartiments par wagon. A raison de quatre personnes ou couchettes par compartiment… Heureusement nous avons privatisé un compartiment, moyennant un supplément.

Toilette de chat à bord. Vive les lingettes!

La Provodnista

En théorie, c’est l’ange gardien du compartiment. En pratique, cette jeune « responsable de voiture » ne semble pas encore être passée au régime capitaliste. Assez passive, la notre se limitait à ouvrir la porte du wagon à chaque arrêt et à surveiller que les voyageurs descendus à quai quelques minutes pour se rafraîchir, remontent à temps dans le train.

Chaque wagon dispose d’une sorte de samovar, version ferroviaire, qui procure aux passagers de l’eau chaude. Bien utile pour se préparer un thé ou un plat lyophilisé. La Provodnista vend notamment quelques barres de céréales. Mais il est préférable d’aller au wagon restaurant. Bien sûr, s’il y en a un dans le train. Un conseil : être autonome au niveau de la nourriture. Bon à savoir: la vodka est interdite dans le Transsibérien.

L’indispensable thermos

Le soir, la responsable de voiture distribue des draps et une serviette de toilette. Mais il faut se contenter d’un lit de 68 cm de large. Même si le compartiment est bien conçu, évitez les gros bagages.  Sous le lit, l’espace bagage se limite à 36 cm/65cm/40cm. Mieux vaut donc voyager léger !

Bonne nuit

L’heure de Moscou

« Seul le chemin de fer russe s’oriente en permanence à l’horaire de Moscou. Toutes les horloges des gares affichent l’heure de Moscou du coté quai et l’heure locale du côté ville » m’avait prévenue Yulia Santalova de Tsar Voyages.  D’ailleurs seule l’heure de Moscou figure sur le billet de train.

Sur ce tronçon, après avoir franchi la crète de Cisbaïkalie, le train longe la rive sud du superbe lac Baïkal. Et suit ses côtes sur près de 170 km.

Je reviendrai sur cette plus grande réserve d’eau douce du monde, dans un prochain billet de blog.  Les paysages alternent entre épaisses forêts et villages de maisons de bois. Très vite la notion du temps devient flou et l’on cède à la magie de la Russie.

 


DINARD : BIENTOT LE FESTIVAL DU FILM BRITANNIQUE

Le Festival du film britannique de Dinard se déroulera fin septembre. De l’autre coté de la Manche, le cinéma d’outre manche est en colère.

 

 

 

Sur fond de Brexit, le Festival du film britannique de Dinard se déroulera cette année du 27 septembre au 1er octobre.

 

« Près de 20% de la sélection parle des migrants. Deux films se déroulent à Calais. Globalement, le cinéma britannique est en colère« , confie Hussam Hindi, directeur artistique de l’événement. Dirigeant depuis 1997 la programmation du Festival de Dinard, ce professeur de cinéma à Rennes, suit de près l’évolution du cinéma britannique. D’ailleurs entre mars et août, il fait sa programmation et voit un maximum de films.

Cette 28° édition sera présidée par Nicole Garcia, l‘actrice et réalisatrice notamment connue pour avoir réalisé « Un week-end sur deux » (1990) ou « Place Vendôme » (1998).
Quant à l’affiche, elle a été signée par Sylvain Garrigues.  « Le personnage mis en scène pourrait sortir tout droit d’une réalisation britannique à l’image d’une Maggie Smith ou d’une Judi Dench. Cette femme âgée arbore tatouage et bijou décalé pour marquer une certaine modernité et rébellion, deux thèmes abordés dans de nombreux films britanniques à l’image du dernier Ken Loach Moi, Daniel Blake”  m’explique l’équipe du festival à Dinard.

Et si cette charmante anglaise ne sourit pas, n’y voyez pas un caractère acariâtre. C’est tout simplement parce qu’on ne plaisante pas avec l’heure du thé !

PROCHAIN BILLET VERS LA MI- AOUT