Recherche

DECOUVERTE : LE DELTA DU DANUBE

ECO-TOURISME A L’EST DE LA ROUMANIE, DANS CE PAYS DES BALKANS. UNE REGION SOUVENT MECONNUE ET ENCORE SAUVAGE.

Delta du Danube

Envol de pélicans dans le Delta du Danube

Dans les Carpates, la plupart des touristes voyagent généralement en Transylvanie, en Moldavie et en Bucovine. Mais peu s’aventurent à l’Est, près de la Mer Noire pour admirer le delta du Danube.

Deux raisons à cela : depuis la chute du régime communiste intervenue en 1989 –bientôt 30 ans- les stations balnéaires de la Roumanie n’attirent plus les vacanciers qui préfèrent celles de la Bulgarie voisine. En outre, la visite des monastères pour admirer leurs fresques extérieures s’impose lors d’une première visite de ce pays d’Europe orientale.

Comme j’ai déjà navigué sur le Danube qui traverse dix pays après avoir pris sa source dans la Forêt Noire (Allemagne), j’ai voulu découvrir cette importante réserve naturelle inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991. Pour la petite histoire, sachez que sous le régime communiste, le Commandant Cousteau voulait demander la protection de cette zone. Mais Ceausescu soucieux d’assécher des terres pour faire du delta une zone fertile, avait refusé. A la chute du dictateur, la veuve du Commandant Cousteau est intervenue pour déposer auprès de l’UNESCO le dossier de classement de ce delta le mieux préservé d’Europe.

 

DES TONNES D ALLUVIONS

La-bàs, pas de « beau Danube Bleu », mais plutôt un fleuve de couleur marron. La faute aux soixante quatre millions de tonnes d’alluvions transportées dans cette réserve de biosphère couvrant quelques 580.000 hectares. « D’une année sur l’autre, sa superficie évolue de quelques mètres carrés : en déposant ses alluvions, le Danube gagne du terrain sur la mer Noire tout en continuant de creuser son espace » m’explique Sidonia la guide locale, de Pouchkine Tours. Composé de trois bras, le delta développe 86% de sa surface en Roumanie  et 14% en Ukraine.

Restons dans le pays de Dracula : en empruntant une barque ou un bateau, vous découvrirez une eau très marécageuse : canaux, lacs, marais, forêts humides, plantes carnivores… Bref une trentaine d’écosystèmes. Impossible de vous aventurer seul dans ce dédale de canaux. Pas de souci : sur le port de Tulcéa, les embarcations attendent les visiteurs.

UNE ETONNANTE BIODIVERSITE

Dans des paysages fascinants et d’une étonnant biodiversité, se côtoient près de 1 700 espèces végétales et 3 450 espèces animales. En particulier, 320 espèces d’oiseaux qui ne sont pas forcément au rendez-vous lors de la balade en bateau. Quelques 20.000 pélicans trouvent refuge sur des lacs interdits à la navigation. Nous avons eu la chance d’assister à des envols de ces « médecins du Danube » qui ont la bonne idée de se nourrir de 2 kg de poissons malades par jour !

En hiver, les eaux du Delta gèlent. Les activités axées sur la découverte, la pêche, l’ornithologie se pratiquent donc d’avril à septembre. C’est à cette période, que des locaux pratiquent la pêche d’une soixantaine d’espèces de poissons. Les carpes prédominent.

Certains vivent même temporairement dans des cabines sur les rives du Delta. La population du Delta comprend notamment des Russes Vieux Croyants, une minorité rencontrée au bord du Lac Baïkal, en Sibérie.

 

 

 

 


IMMOBILIER : ENCORE EN BONNE SANTE

SUR FOND DE FAIBLES TAUX D’INTERET, LE MARCHE DES LOGEMENTS ANCIENS TOURNE A PLEIN REGIME. PETIT TOUR DE FRANCE.

 1 ec4f52123729

 

Il suffit qu’un grand réseau immobilier communique son analyse du marché de l’immobilier résidentiel ancien pour que d’autres intervenants donnent leur avis… le même jour, à quelques heures d’intervalle.

Depuis maintenant 4 ans, le marché immobilier français fait preuve d’un beau dynamisme. Après avoir progressé de 11% entre le 1er semestre 2016 et le 1er semestre 2017, l’activité s’est stabilisée en France sur les douze derniers mois (+0,3%) mais à des

niveaux très élevés. « Jamais auparavant le nombre de transactions n’avait atteint la barre des 956 000 acquisitions annuelles. Bien sûr,

cette vigueur du marché fait pression sur les prix, mais la hausse au niveau national reste modérée (+2,3%) » m’explique Laurent Vimont, Président de Century 21 France.

Toujours au niveau national,  si le prix moyen au m² atteint désormais 2.590 €, il s’inscrit encore en-deçà du plus haut observé au 1er semestre 2011 (2.693 € le m² à l’époque). Le secteur de l’immobilier étant constitué de micro-marchés, ce prix moyen reste à mon sens guère significatif.

A Paris, les prix semblent avoir atteint un « plafond de verre ». En province, comme dans la capitale, le marché immobilier devrait continuer de bien tourner tant que les taux d’intérêt resteront faibles. Comprenez tant que la croissance économique ne repartira pas franchement.

LE TIERCE DES HAUSSES DE PRIX

En attendant, comme l’illustre le tableau ci-dessous, les prix des logements anciens font le grand écart d’une ville à l’autre. Selon le site d’annonce Se loger la première marche du podium des villes françaises où les prix de l’immobilier se sont envolés est occupée – sans surprise – par Bordeaux. Avec une hausse à deux chiffres (+ 15,4 %) sur les douze derniers mois, celle qui ne mérite plus vraiment son surnom de « Belle Endormie » tant son marché immobilier s’est réveillé, entraîne d’ailleurs dans son sillage les communes avoisinantes (Mérignac, Pessac…).  Cette belle santé résulte de l’effet conjugué de la rénovation urbaine de qualité engagée par son maire et de l’arrivée du TGV.

En deuxième position figure Lyon. Sur l’année, la Capitale des Gaules enregistre, en effet, une progression de plus de 10 % (+ 10,3 %) des prix de son immobilier ancien. Quant à la médaille de bronze, elle revient à Angers : dans l’Athènes de l’Ouest, acheter un appartement ancien coûte 7,7 % plus cher qu’il y a un an…

Reste qu’à Paris, acquérir un appartement ancien revient 7,6% plus cher qu’il y un an. Et surtout, le prix au mètre carré n’a rien à voir :  avec 225.540 euros, vous achetez un 100 m2 à Angers contre seulement 23 m2 dans la capitale. Rien de comparable également avec le marché parisien du luxe représentant peu de transactions.

Les 10 villes ayant connu la plus forte hausse des prix

VILLES EVOLUTION PRIX AU M²
Bordeaux + 15,6 % 4 662 €/m²
Lyon + 10,3 % 4 530 €/m²
Angers + 7,7 % 2 254 €/m²
Paris + 7,6 % 9 681 €/m²
Rennes + 7,1 % 3 027 €/m²
Limoges + 7,0 % 1 591 €/m²
Reims + 7,0 % 2 519 €/m²
Saint-Etienne + 6,5 % 1 422 €/m²
Lille + 6,2 % 3 172 €/m²
Villeurbanne + 6,2 % 3 092 €/m²

Bon à savoir

En France, les logements anciens affichent une hausse annuelle de 3,9 %, selon Se Loger.

Je vous donne rendez-vous à la mi-juillet.


L’IMMOBILIER DE LUXE EN SUPER FORME

FORTE HAUSSE DES VOLUMES DES TRANSACTIONS DES BIENS DE LUXE, BAISSE DES DELAIS DE VENTE ET RELATIVE STABILITE DES PRIX.

Sur fond de Brexit, la France devient une destination attirante pour les entreprises étrangères. Traditionnellement en raison de la langue anglaise, la Grande Bretagne était la porte d’entrée des grands groupes américains sur le continent européen. Aujourd’hui certains se tournent donc vers la France. D’autant que son image s’améliore hors des frontières. En particulier pour les Français qui étaient devenus non résidents. Pas étonnant dans ces conditions que le marché immobilier des appartements familiaux et des biens de luxe, à Paris et dans l’ouest parisien se trouve en superforme.

D’après les dernières statistiques du Groupe Féau s’appuyant sur un vaste réseau à l’international, de janvier à mai 2018, les volumes de ventes ont progressé de 32% par rapport à la même période de l’année précédente.

Autre constat : sur ce marché tonique, les délais de vente se réduisent de manière inédite. « En particulier, pour les appartements familiaux de 5 pièces, de 150 m², le délai de vente moyen est tombé de 62 jours au premier semestre 2017 à 23 jours sur les 5 premiers mois 2018 » me signale Charles-Marie Jottras, Président de Daniel Féau. Pour ce type de biens, les acquéreurs font souvent une offre au prix, dans les quelques jours suivant la mise en vente !

Cette diminution significative du délai de vente s’observe également pour les grands appartements, c’est-à-dire au-delà de 250 m².

 

DES PRIX ASSEZ STABLES

Mais cette accélération du marché parisien n’entraine pas une envolée des prix au m². Voici les évolutions par segments de prix de vente, de janvier à mai, entre 2017 et 2018 :

 

  • Entre 1 et 2 millions d’Euros, le prix moyen au m² est passé de 12. 214 € à 12. 661 €, soit 3,7 % de hausse en un an.
  • Entre 2 et 4 millions d’Euros, le prix moyen au m² est passé de 13.955 € à 14. 113 €, soit une hausse de 1,1 % en un an.
  • Au-delà de 4 millions d’Euros, le prix moyen au m² est passé de 19. 724 € à 20. 836 €, soit une hausse de 5,6 % en un an.

 

QUI SONT LES ACHETEURS ?

En 2018, chez Féau pour les ventes entre 2 et 4 millions d’Euros, 31 % de  acquéreurs sont non-résidents. Parmi eux, 59 % sont de nationalité française. Ce chiffre inédit confirme le mouvement de retour des français de l’étranger, notamment de Grande-Bretagne. Pour les ventes supérieures à 4 millions d’Euros, la part des acquéreurs non-résidents monte à 61 %, un record. Parmi eux, 42 % sont de nationalité française ; il s’agit sans doute du retour des investisseurs et des entrepreneurs.

 

LA PLACE DE PARIS DANS LE MONDE

 Paris intègre cette année le top 10 des marchés de résidences principales les plus dynamiques au monde. L’embellie se poursuit donc pour la capitale française.

Sur le podium, Hong-Kong garde la première place pour la deuxième année consécutive. Cette cité-État domine les palmarès datant pour les ventes records (deux ventes récentes au-delà de 100 millions de Dollars) que pour la pression de la demande pour les biens de grand luxe. Explication : de riches chinois « mainland »  cherchent à sécuriser une partie de leur patrimoine en dehors de leur pays.

Enfin Londres vient d’être détrônée par New-York pour la deuxième place des grands marchés mondiaux de biens résidentiels de luxe. La capitale britannique a souffert à la fois des incertitudes liées au Brexit et du durcissement des dispositions fiscales, en particulier du régime des « Non-Dom ».


ENCHERES : UN RECORD MONDIAL POUR UN VIN JAUNE

LE FAMEUX VIN JAUNE DU JURA VIENT D’ETABLIR UN NOUVEAU RECORD MONDIAL LORS D’UNE VENTE AUX ENCHERES. EXPLICATIONS.

_ASC2705 (002).JPG

103.700€  Flacon de vin Jaune d’Arbois 1774 ©Jura Encheres

 

Le samedi 26 mai 2018, tous les vignerons s’étaient déplacés à Lons Le Saunier pour cette vente exceptionnelle de la plus belle cave du Jura totalisant 310.530 euros, frais compris.

Bien sûr, ils ont applaudi lorsque les adjudications des trois bouteilles de vins jaune d’Arbois, millésime 1774, établissaient un nouveau record du monde sous le marteau de Brigitte Fenaux de Jura Enchères. « C’est une formidable image pour le vin du Jura, qui à travers ces bouteilles sera présent sur toutes les plus grandes tables du monde » m’explique la commissaire-priseur.

Ce millésime 1774 correspond à des raisins récoltés pendant le règne de Louis XVI ! Considéré comme le vin le plus vieux au monde, ces trois bouteilles de vins jaune d’Arbois, ont trouvé preneur respectivement, frais compris, à 103.700 euros, 76.250 euros et 73.200 euros.

Ces adjudications dépassent largement non seulement les estimations de 15.000/20.000 euros le flacon, mais aussi les cotes établies en 2011 et 2012 de 57.000 euros et 38.000 euros pour une bouteille semblable du même millésime.

DES CLIENTS DU MONDE ENTIER 

Une clientèle française et internationale -suisse, canadienne et européenne – était présente dans la salle et sur Interencheres Live pour enchérir sur les 102 derniers flacons de la célèbre cave d’Arbois du Commandant Grand (1886-1974), appelé le « Tabernacle ». Les records ont été établis par des acheteurs canadiens et un intervenant représentant des intérêts américains.

La longévité exceptionnelle du vin jaune d’Arbois provient de son mode de fabrication particulier transmis et veillé avec amour par 8 générations d’héritiers de Pierre Vercel (1694-1754). Connue depuis le XIV siècle, cette famille de vignerons d’Arbois, compte dans ses parents, le Commandant Grand, le gardien attentif de la tradition familiale et arboisienne.