Recherche

PEINTURES : L’INCONTOURNABLE COLLECTION MOROZOV

A PARIS, LA FONDATION LOUIS VUITTON EXPOSE JUSQU’AU 22 FEVRIER 2022, L’UNE DES PLUS IMPORTANTES COLLECTIONS AU MONDE D’ART IMPRESSIONNISTE ET MODERNE : LA COLLECTION MOROZOV.

 « Au tout début du XX°siècle, pour Alexandre Benois, peintre et critique averti, l’accès direct au Paris de l’avant-garde la plus décisive, passe par Paris. C’est encore le cas pour Alfred Barr, le créateur du MoMA, visitant en 1918 les deux collections Chtchoukine et Morozov, alors encore accessibles, bien que déjà nationalisées » signale Suzanne Pagé, Directrice artistique de la Fondation Louis Vuitton. En d’autres termes, à l’époque, pour connaître notamment Matisse et Cézanne, il fallait aller à Moscou !

A partir du 22 septembre 2021, cette Fondation présente pour 5 mois au moins, la collection Morozov appartenant au patrimoine artistique mondial. Ces quelques 200 œuvres majeures, qui pour la première fois sortent de Russie, provoquent un choc émotionnel aux visiteurs.

Déployée les salles du bâtiment de Frank Gehry, cette exposition rassemble un ensemble d’œuvres d’artistes iconiques surtout français : Manet, Rodin, Monet, Pissaro, Lautrec, Renoir, Sisley, Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Bonnard, Denis, Maillol, Matisse, Marquet, Vlaminck, Derain et Picasso. Sans oublier des artistes russes : Répine, Vroubel, Korovine, Golovine, Sérov, Larionov, Gontcharova, Malévitch, Machkov, Kontchalovski, Outkine, Sarian ou Koennkov.

Les deux expositions Chtchoukine et Morozov constituent aux yeux de la commissaire générale de l’exposition Anne Baldassari, un diptyque visant à retracer à la fois l’histoire de ces industriels philanthropes.  D’origine serve, ces deux familles se sont engagées dans la foi schismatique de la vieille croyance orthodoxe.

Sur le plan artistique, à la différence de Chtchoukine, Morozow collectionnait aussi les artistes russes, inspirés souvent par la peinture française. Et lors du vernissage, j’ai apprécié vivement qu’Anne Baldassari ait veillé à exposer cote à cote, des artistes français et russes. Une démarche que vous retrouverez par exemple dans la salle dédiée aux portraits génériques de Cézanne, Picasso et des « cézannistes ».

Ou encore dans la salle consacrée à Matisse. Sa nature morte «  Fruits et bronze », Issy-les-Moulineaux, 1910 prêtée par le Musée d’Etat des beaux-arts Pouchkine de Moscou « figure »  en arrière fond du portrait d’Ivan Morozov exécuté par Valentin Sérov à Moscou en 1910. Le  tableau ci-dessous a été prêté par la Galerie nationale Trétiakov à Moscou.

Et pour revenir à l’histoire contemporaine, je vous signale que les présidents Poutine et Macron, se sont exprimés dans le catalogue. Tout un programme !

BONNE VISITE. PRENEZ EN PLEIN LES YEUX.



Répondre ici en une dizaine de lignes merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s