Recherche

APPART CITY : VOS DERNIERES REACTIONS

QUID DES LOYERS IMPAYES ? QUEL RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES ? QUELLE SANTE FINANCIERE ? TROIS QUESTIONS CLES QUE SE POSENT LES INVESTISSEURS.

 

Entourée d’un manque de transparence la recapitalisation d’Appart City intervenue le 1er juin 2017 ne semble pas apaiser les esprits des investisseurs. Voici leurs réactions ainsi celle d’un conseil, à mon précédent billet.

« c’est amusant votre blog! je vous remercie d’informer ici les non-signataires du désagrément persistant qui les affectent alors que les signataires retrouvent la tranquillité..
il suffirait pourtant que ceux qui réfléchissent rejoignent enfin un accord qui marche! 
» commente un avocat.

QUID DES LOYERS IMPAYES ?

«  S’il se confirmait qu’un régime à 2 vitesses s’instaurait, il serait bien entendu totalement illégal et discriminatoire.

Les tribunaux seraient même sans doute en droit de considérer qu’il y a là une tentative d’extorquer par la contrainte la signature d’un nouveau bail contre le paiement des loyers.

Cela ressemblerait à un chantage ou à une extorsion que les tribunaux sauront qualifier comme il se doit » précise un non signataire du nouveau bail.

Réaction d’un autre investisseur : « Si AC n’est pas en mesure de payer ses loyers dans les baux, les résidences continueront de les assigner régulièrement…..Son président actuel fait le tour des résidences pour trouver d’autres résidences signataires, mais continue d’essuyer des refus massifs…. Les signatures sont restées au point mort depuis de nombreuses semaines, et les résidences signataires ne représentant pas la majorité (si on fixe celle- ci à 56 sur une basse de 112 au départ)
Ce chantage à la recapitalisation a été un véritable chantage, car nous connaissions l’issue dès le départ ».

 

RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES ?

« L’annonce d’une recapitalisation n’est qu’une annonce et n’est actuellement pas démontrée formellement semble-t-il.
Cette recapitalisation correspond-elle à un apport nouveau de fonds et pour quel montant? Appartcity n’a fait aucune communication claire et précise à ce sujet.
Les promesses faites par Appart’ city  sont le plus souvent jamais tenues.
Vu le nombre de baux non modifiés par une baisse de loyer, et pour lesquels Appart’ city confirme que les retards ne seront pas payés, la dette d’Appart’ city s’accroit de jour en jour.… »

QUELLE SANTE FINANCIERE ?

Des investisseurs se sont penchés sur le bilan d’AC clos au 31 décembre 2015 (le dernier connu).

« Voici le Bilan 2015 d’Appart City, selon le site societe.com :

Dettes fournisseurs (bailleurs): 64 millions d’euros
Dettes fiscales: 20 millions d’euros
Résultat 2015: Déficit de 6 millions d’euros

« J’ai lu attentivement leur bilan complet…une société affichant autant de dettes que son CA annuel!

25 millions d’obligations convertibles, 35 millions d’emprunt obligataire, 64 millions de dettes fournisseur, 20 millions de dettes sociales et fiscales, etc, etc….ils jouent plein pot l’effet de levier…mais un jour????

Ce n’est pas leurs 45 résidences signataires qui vont réellement leur faire faire des économies! Une goutte d’eau puisque cela ne représente qu’à peine 4 millions d’économies…

Cumulé avec les assignations en cours, nul doute que la trêve sera courte…. » conclut l’un deux.

FAITES NOUS PART DE VOTRE AVIS.


79 commentaires on “APPART CITY : VOS DERNIERES REACTIONS”

  1. Le front du refus ne tiendra plus longtemps le haut du pavé..

    Les non signataires vont vite comprendre quelques réalités peu agréables:
    – leur bien reste invendable
    – ils vont continuer à payer des honoraires ou des frais d’huissier.
    – leur bail se terminera plus vite que celui des signataires et le renouvellement sera « ardu »
    – un grand nombre vont se retrouver devant le juge des loyers!
    – les plus déficitaires partiront peut être pour subir un sort peu enviable ..mais il leur faudra quelque temps pour ouvrir les yeux…
    – les signataires vont bénéficier d’autres avantages supplémentaires qu’AC réservera seulement aux signataires ce qui est bien normal
    À suivre
    Tout ça est légal…
    Etc…
    les non signataires n’auront en aucun cas un avantage sur les signataires

    • drouet dit :

      Tiens, quelqu’un de retour?

      Appartcity reste globalement invendable….et encore moins avec des loyers abaissés….ou à des prix encore plus bas….Ac ne retrouvera jamais une crédibilité tant qu’elle ne considèrera pas ses bailleurs avec respect.
      La différence de prix entre un loyer actuel et quelques deniers pour un avocat reste rentable pour les propriétaires (il y en a même un « low cost » dans ce blog si je me souviens bien?)
      Heureusement que le bail va se terminer plus vite!
      Quant au juge des loyers, c’est un véritable boomerang pour Appartcity dans certains cas.

      Les vrais avantages, c’est de ne surtout pas rester avec eux…..là il y a des vrais opportunités à redémarrer.
      Quant aux signataires, ils apprendront bientôt que des résidences non signataires se sont fait payer à leur ancien loyer, parce qu’elles n’ont pas céder à leur chantage.

      On ne peut que constater l’acharnement d’un soi disant certain conseil qui essaye de continuer à oeuvrer pour diviser les propriétaires, jouant totalement le jeu de AC…..
      Qui conseille qui?

  2. bernardgronon dit :

    Bonjour,

    Dans l’article des Echos du 1er juin, T. Rochet disait une recapitalisation de 42 millions. Mais 30 millions sont réservés pour les travaux. Donc les 20 millions que les avocats nous ont dit réservés au paiement des arriérés se retrouvent à 12 millions. Si fin 2015, AC devait 64 millions (Denizet avait parlé de 65) . On peut imaginer les comptes de 2016 où la majorité des bailleurs n’a pas été payée.
    Les propriétaires sont sans aucune nouvelle de ce qui se passe.
    Pas de document officiel et l’on peut constater que les conditions suspensives inscrites ne servent à rien. Les quotas imposés de signataires aux dates fixées ne sont pas réalisés mais il n’y a pas « suspension ». Les arriérés de loyers qui devaient être payés avant le 31 mai ne le sont pas à ce jour sans que la condition suspensive joue.
    AC continue à faire sa loi ; les conditions établies il y a quelques mois sont déjà piétinées sans que les bailleurs puissent dire un seul mot.
    Les retours des baux signés ne se font pas, empêchant les bailleurs de prouver la mauvaise foi d’AC et d’utiliser la clause résolutoire inscrite.
    AC continue de jouer la carte de l’usure et gagne du temps. Dans moins d’un mois c’est les vacances et la justice tournera au ralenti.

    Encore une fois AC les promesses d’AC ne sont pas tenues.

    • Philip Pechayre dit :

      Faux!
      Les conditions suspensIves sont levées. Les arrièrés de nos clients signataire sont en cours de paiement..
      les 70 résidences signataires sont désormais tranquilles et vont regarder les autres se débattre dans leur gueguerre pathétique….

      • Lucide dit :

        Alors que ce soi disant conseil nous donne les noms de ces soi disant 70 residences…..(ou les 42 non signataires)
        Non, il est incapable de les citer car ce sera verifiable, et nous ne pourrons constater que son mensonge.
        Ne confondons pas le chiffre 45 avec 70.
        Enfin, libre a lui de penser que seuls ses clients signataires se sont fait payer de leurs arriérés….si ca peut justifier ses honoraires….effectivement, c’est pathétique de lire ce type de discours….

      • Bailbail59 dit :

        Bonjour,

        Toujours selon le Maître, Appart City n’attendrait pas la date butoir pour régler les arrierés des bailleurs de Lille et régulariserait dès retour des baux…..il nous déclare maintenant que « les chèques sont à la signature ».

        Pas de retour de bail signé, pas de règlement….Mais le cœur plein d’espoir….Allons brûler un cierge.

      • Pigeon92 dit :

        Faux il n’y a pas 70 résidences signataires!
        Publiez la liste pour prouver le contraire et nous verrons….

      • bernardgronon dit :

        Bonjour,

        Je ne suis pas porteuse de rumeurs qui tendent à faire croire à une situation fausse.

        Puisque AC traite les baux résidence par résidence, il faut regarder le respect des clauses par résidence.

        Or ce pourcentage non atteint à la date fixée était une clause suspensive : ce qui est le cas pour beaucoup sans que la clause est jouée. Pourquoi les bailleurs (ou leurs avocats ?) n’ont-ils pas eu les chiffres aux dates buttoirs si ce n’est qu’AC n’avait pas le pourcentage de signatures exigées ?

        Les arriérés de loyers, même avec une décision favorable de justice, ne sont toujours pas payés sans respect, et du jugement, et de la date limite fixée par vous et AC ; ici aussi la clause suspensives ne joue pas !

        Les 20 millions promis aux avocats pour payer les arriérés (uniquement de leurs clients), sont à ce jour réduit à 12 millions. A ce jour il manque déjà 8 millions à la promesse. Aucune information à ce sujet de la part des avocats (information publique de la part de T. Rochet).

        Si les conditions suspensives étaient appliquées, je pense qu’il ne resterait plus beaucoup de résidence concernée par le nouveau bail.

        Encore une fois, l’absence totale de communication précise, honnête, juste et vérifiable, même avec l’aide des avocats, joue en faveur d’AC qui joue les prolongations en maintenant leur chantage sans aucun respect de la loi.

        Et pour bloquer les bailleurs, AC ne renvoie pas les baux et bailleurs sont bloqués.

        Devant le comportement d’AC d’hier, de celui d’aujoud’hui, les bailleurs signataires, par prudence pour l’avenir, devraient dénoncer le nouveau bail dès début juillet, faisant jouer les clauses suspensives prévues. Comment AC peut respecter le bail si les bailleurs et les avocats laissent AC faire sa propre loi ?

        Donc Monsieur Pechayre, ce que j’affirme n’est pas « faux » puisque c’est le constat des événements et des écrits depuis le 1er janvier 2017.

        J’ai pour principe d’être comme Saint Thomas : je ne crois que lorsqu’on me montre des preuves (pas n’importe quoi) ; donc en ce qui concerne ce que vous m’affirmez, en l’absence de preuves écrites officielles résidence par résidence, des quotas signés aux dates fixées et des paiements des arriérés, je pense que c’est une rumeur et je la qualifierai comme telle jusqu’à « preuves du contraire ».

        En vous remerciant de votre implication dans nos déboires constants et répétitifs avec AC (toujours d’actualité malgré votre aide), j’espère que vos « prévisions » d’un AC honnête pendant 11 ans se réaliseront dans l’intérêt et non au détriment des petits bailleurs.

      • Philip Pechayre dit :

        Ceux qui ont signé n’ont déjà plus de problème: leurs loyers sont payés régulièrement depuis 5 mois déjà et leurs arriérés vont l’être sous quelques jours conformément à l’accord : dans les 30 jours de la recapitalisation…
        Les soucis persistants des non signataires ne nous regarde plus..

      • Bailbail59 dit :

        Encore un mensonge « magistral ».

        Pour Lille, le règlement des arrierés devait se faire dans les 15 jours après envoi des baux, rien n’est fait 5 mois après.

      • Philip Pechayre dit :

        Faux ! Il est normal que vous ne sachiez pas puisque vous n’avez pas lu l’accord!
        Arriérés payables 30 jours au plus tard après recapitalisation

      • Bailbail59 dit :

        M’autorisez-vous à reproduire vos mails? on découvrira qui ment!

        La seule vérité est que je n’ai pas lu l’accord car il est secret (!) et que je pleure pour l’obtenir depuis 8 mois….

        Accord signé en mon nom dont je n’ai pas le droit d’en connaitre la teneur….C’est pour cela que je me suis méfié et ai refusé de signer un nouveau bail.

        Pour qui travaillez-vous en cachant cet accord à vos clients?

      • bernardgronon dit :

        Tous les baux ne sont pas identiques !
        Certains prévoyaient le paiement de tous les loyers et de TOM au 31 mai de cette année. Les bailleurs signataires ne sont toujours pas réglés des TOM de 2015 et de tous les arriérés… Et AC n’a pas retourné les baux où sont inscrites ces clauses donc on ne peut rien faire…

        Il est dommage que vous ne soyez pas notre avocat puisque chez vous tout est réglé.

      • Bailbail59 dit :

        En clair:

        ceux qui ont signé n’ont plus de soucis à se faire….l’entreprise est sauvée ( si elle avait été en danger un jour?).

        Par contre, les autres- les méchants- seront bannis et leur gestionnaire se plantera en leur laissant des logements ne valant plus rien.

        C’est stupide!

  3. Chrsitophe Gaume dit :

    64 millions de dettes… cela s’appelle plutôt de la cessation de paiement. Si cette dette était à un seul créancier Appart’city devrai rendre des comptes rapidement et il est évident que son activité n’est pas rentable depuis plus de 5 ans. Poursuivre une activité non rentable est illégale en France même avec les meilleurs avocats du monde.
    Perdre 1 € par nuitées mais se rattraper sur la quantité….politique suicidaire

  4. Pigeon92 dit :

    42 millions de recapitalisation…,
    Une annonce qui précédait de quelques jours donnait le chiffre de 20 millions…,
    30 millions pour faire des travaux…,
    Une dette fournisseurs s’élevant à 64 millions en décembre 2015, qui a sans aucun doute fortement progressé au 31 décembre 3016 et qu’on n’ose imaginer au 13 juin 2017….

    Les illusionnistes du grand Cirque Appartcity sont à la manoeuvre et il faudrait que nous applaudissions et que nous bissions??? Il n’en est pas question bien évidemment.
    Les copropriétaires ne sont pas des clowns et demandent la fin du spectacle et le remboursement des places…

    La manoeuvre qui consistait à présenter il y a quelques mois un protocole signé par quatre avocats promettant une solution idéale qui était la seule possible et la meilleure pour les copropriétaires avait pour principaux objectifs de gagner du temps, de suspendre les procédures en cours (les avocats signataires du protocole ne pouvant pas maintenir celles qu’ils avaient lancées), et d’endormir ou de fatiguer les propriétaires pour mieux les tromper.
    Qui pourra démontrer le contraire quand on voit maintenant les résultats obtenus après les délais fixés dans ce protocole et que les comptes de Appartcity pour 2015 sont enfin publiés révélant une situation que ne pouvait résoudre le protocole même avec un retour à 100% des baux proposés.

    La situation est extrêmement préoccupante, les procédures vont se multiplier.

    Jusqu’à quelle date peut résister Appartcity?

  5. Lacarbre dit :

    Maître Pechayre peut il nous expliquer pourquoi quelques résidences certes rares qui se refusent à signer ces nouveaux baux sont quand même payés sans retards et n’ont pas d’arriérés de loyers?
    Est ce là le résultat de cette négociation menée par des professionnels alors que d’autres résidences s’en sortent mieux sans rémunérer gracieusement des avocats ?

    • Maitre pechayre ne s’intéresse plus à ces problèmes mesquins parce qu’il n’avait pour mission que de régler le problème de ses clients ..ce qui est fait!
      Les problèmes de ceux qui ne sont pas nos clients ne nous intéressent pas et nous leur souhaitons seulement « good luck »

      • lucide dit :

        Facile de se défiler après avoir « entubé » de nombreux propriétaires…..heureusement qu’une majorité n’ont rien signé!
        Nous retrouverons probablement maintenant ce conseil à aller faire de l’achat/revente LMNP d’occasion, puisqu’il préparait cette « sortie » depuis plusieurs mois….affaire à suivre.

      • Bailbail59 dit :

        C’est vrai qu’il l’a laissé pensé dans plusieurs posts.

      • bernardgronon dit :

        Maître Pechayre, je vous remercie de nous souhaiter « good luck ».

        Cependant, ayant rémunéré aussi un avocat, je constate que les clauses suspensives de quotas et de paiement d’arriérés ne sont pas honorées aux dates fixées et je m’étonne que ces obligations contractuelles sont sans valeur.

        L’absence d’information sur la recapitalisation de 12 millions sur les 20 millions promis puisque sur les 42 millions remis dans la société, T. Rochet les amputent de 30 millions pour les travaux. Sachant qu’AC a un lourd passif fiscal, quelle va être les priorités pour AC ? Les bailleurs ou les impôts ? Pourquoi les bailleurs n’ont aucune information officielle et écrite de la part d’AC et des avocats via leurs associations ?

        Vous avez raison, Maître Pechayre, nous avons bien besoin de vos voeux de « bonne chance » car je pense que nous n’avons pas fini d’avoir besoin de vous… Ainsi est faite la Justice où il faut payer pour obtenir son dû !!!

      • Pigeon92 dit :

        Maître PECHAYRE n’a que trop écrit… Il a déjà annoncé à plusieurs reprises son retrait de la scène et il revient…
        S’il pense qu’il a réglé le problème de ses clients, il se trompe.
        Le problème existe toujours et est du à la très mauvaise situation financière d’Appartcity.
        Ses clients ont signé un nouveau bail qui ne pourra pas être respecté, leur problème est loin d’être réglé.

      • Beber dit :

        Good luck plutôt à ceux que vous avez bernés en leur faisant croire que leur situation allait être catastrophique, s’ils ne signaient pas….
        Résultat: ils ont signé, ils ont perdu une partie de leur loyers et attendent toujours leurs arriérés…
        Alors que d’autres résidences ont fait respecter leurs droits par des avocats compétents et sont désormais à jour de leurs loyers…sans baisse bien sûr.
        Pas sûr que ce sont eux qui ont choisi le mauvais cheval…

  6. maberlue dit :

    Maitre Péchayre se trompe de combat et plus grave véhicule des contre vérités ..qu’il nous donne la liste des soit disant 70 résidences qui ont signé le nouveau bail.. en retirant la douzaine de résidences que AC englobe dans sa liste alors qu’elles n’ont rien signé (pour la bonne et simple raison qu’elles n’ont aucune baisse de loyer donc le bail actuel reste en vigueur).

    J’entends que rares sont les signataires de ce nouveau bail à avoir été payés de leur arriérés… alors que des résidences, en résistance qui en réclamant simplement de faire respecter le droit de leur bail actuel, ont obtenu sans signer le bail, de se faire payer l’ensemble de leurs arriérés… en exigeant que AppartCity cesse de se moquer des propriétaires.
    Et ce n’est pas compliqué…
    Quand on est dans un état de droit, le droit doit s’appliquer. Il est certes complexe de se séparer d’un locataire mauvais payeur en France… mais on y arrive. Et j’espère bien que l’on va y arriver pour notre résidence+..

    Malheureusement depuis trop longtemps, Appartcity joue sur la méconnaissance du droit des pauvres bailleurs naîfs que nous sommes….jusqu’au jour où, ces mêmes bailleurs naifs montrent les dents avec de bons avocats. …et alors le grand groupe Appartcity se fait tout gentil et paie ses arriérés.

    Ne vous trompez pas de cheval, Appartcity n’a d’autres choix que de respecter son bail.
    Alors ne signez pas un nouveau bail qui se veut protecteur, mais qui en fait ne l’est pas …et prenez de bons avocats pour faire valoir vos droits… Il y en a plusieurs sur la place publique… Barrié, Gobert, j’en passe et des meilleurs.

    • Berrenger Caroline dit :

      bonsoir maberlue

      vous parlez de Maitre Gobert , cela veut il dire qu’il n’était pas pour la signature de ces nouveaux baux . Par contre, j’ai noté bien noté aussi le nom de l’autre avocat Maitre Barrié, que je ne manquerai pas de contacter si besoin

    • Pigeon92 dit :

      Analyse que je partage parfaitement. Il fallait le dire.

    • BAILBAIL59 dit :

      Il a peut-être compris qu’il était démasqué?

      • Pechayre Philip dit :

        Excusez moi je préfère passer du temps à vérifier les paiements des soldes de nos clients..
        Il est plus intéressant de s’occuper de ceux qui sont heureux de voir leur problème réglé que de ceux preférant divaguer sans solution réaliste à proposer.

      • BAILBAIL59 dit :

        Ok ok, allez pointer les règlements de vos clients (????)

        Cela nous évitera des contre- vérités.

  7. Berrenger Caroline dit :

    Ma résidence a signé à hauteur de 80% avec la pression de l’un des 4 avocats le nouveau bail, à ce jour nous n’avons toujours pas reçu nos arriérés , et le copropriétaires qui n’ont pas mandaté cet avocat mais qui ont signé ce nouveau bail , ne sont pas payés.
    Dès que l’on pose des questions pertinentes, cet avocat ne répond pas, nous sommes relancés que pour le paiement de ces honoraires.
    Nous avons signé car nous n’avions pas été prévenus de cette situation soit disant catastrophique. Car je vous garantis sinon que l’on aurait anticipé et nous aurions pu voir avec un autre gestionnaire que de rester avec des voleurs.

    • mdenoune dit :

      Bonsoir

      Où se situe votre résidence? Quelle baisse de loyers contient le nouveau bail?

      • Berrenger Caroline dit :

        16% de baisse de loyer, sans aucune possibilité de vérification car apparemment ces avocats sont aussi comptables.

  8. drouet dit :

    Et bien, puisque Pechayre s’y refuse (et on comprend pourquoi), voici la liste des résidences signataires à + de 75%:
    Agen, Aix, Alfortville, Amiens, Angers, Angoulème, Annemasse, Antibes, Caen, Cergy, Chalon, Cherbourg, Clichy, Cornebarrieu, La roche/yon, Le blanc mesnil (2), Le Cannet, Le havre, Le Mans centre, les Ulis, Lille (2), Limoges, Lyon caluire, Villeurbanne, Montélimar, Mulhouse, Nantes carre bouffay, Nantes cité des congrès, Nice, Nimes, Paris St Maurice, paris Villette, Pau, Perpignan, Reims magenta, Rennes beauregard, Rosny,St nazaire Océan, Strasbourg aéroport, Tours, Valence, Vannes.
    ….
    La très très large majorité de ces résidences sont clients chez les signataires du protocole….et encore, même certaines résidences avec ces conseils n’ont même pas signé car elles se sont aperçu de la supercherie……Ce qui signifie aussi, que les résidences avec d’autres conseils n’ont pas signé! et pour cause….3 ou 4 résidences devraient atteindre le quota ‘requis » prochainement.
    Voici les résidences hors négociation, soit des résidences à 0% de baisse et qui n’ont jamais rien signé:
    Bois d’Arcy, ferney, Fuveau, Gaillard, Montpellier grand M et le quadrant, reims colbert, st nazaire, toulouse colomiers, toulouse purpan, toulouse st simon, velizy et villejuif
    Ce qui signifie de toutes les autres n’ont rien signé et ne sont pas prêtes à signer quoi que ce soit.

    Maintenant, j’attends cet avocat de propriétaires (ou plutôt d’Appartcity) nous démontrer le contraire (à 3 ou 4 résidences près).

    • drouet dit :

      On m’a fait suivre ce soir une communication du PDG d’Appartcity…..Il annonce près de 70 résidences signataires….mais bien entendu il ne les nomme pas….On sait bien tous pourquoi…Il faut avoir un certain aplomb pour annoncer de tels mensonges…mais on est bien habitué…Tous comme les promesses….l’histoire se répète inlassablement

  9. Lacarbre dit :

    Parmi les sujets du bac de philo, on aurait pu rajouter celui-là : « Peut on être signataire quand on n’a rien à signer ».

    Je suis convaincu que seuls P. Pechayre et T.Rochet (Président du Directoire d’Appart-City) auraient été en mesure de disserter sur plusieurs pages malgré la définition assez limpide du Larousse: « Signataire: Personne qui a signé un écrit ».

    A croire qu’ils sortent de la même école et qu’ils ont eu le même prof de Mathématique qui devait aussi être prof de philo.

    A noter que malgré ces interprétations tout à fait personnelles qui font que nos deux compères (ou complices) comptabilisent une douzaine de résidences non concernées par ces nouveaux baux, il y a quand même une distorsion dans leurs consignes de communication qui ne visent qu’à culpabiliser les non signataires qui seraient, à les entendre, si peu nombreux:

    En effet, Pechayre mentionne 70 résidences signataires alors que T.Rochet mentionne dans sa communication N°2 du 16 juin 2017: « Près de 70 % de résidences ont adhéré ». Si on considère je crois 112 résidences, 70% représente 78 résidences. Certes il est écrit « près de » donc on est sans doute assez éloigné des 70% et puis « adhérer » n’a pas la même signification que « signer »…

    Messieurs, ne serait-il pas plus simple de donner simplement les chiffres réels comme le fait Drouet:
    Entre 44 et 48 résidences signataires à plus de 75%
    – 12 résidences non concernées par l’accord
    – et Entre 52 et 56 résidences qui refusent de signer

    Pour être encore plus précis vous nous donnerez aussi le nombre de résidences qui ne font plus partie d’Appart-City (4 ou 5 je crois).

    Après, promis, nous saurons nous même extrapoler des pourcentages qui démontreront sans aucun doute qu’il y a une large majorité de non signataires.

    Bon WE à tous

    • Bebel dit :

      Maitre pechayre
      A combien se montent vos honoraires pour promouvoir et défendre AC?

      C’est malheureux pour les signataires du nouveau bail commençant à s’apercevoir de la différence de traitement entre les eux:
      – les signataires d’un bail qui ne leur a toujours pas permis de rembourser leurs arriérés,
      – ceux ayant fait front contre AC et ayant refusé le bail…et qui sont aujourd’hui intégralement payés….

      Je dis les pauvres car en plus ils subissent la triple peine: ils ne sont pas payés…ils ont leur loyer baissé et en plus ils payent grassement leur avocat…

      Ou…Comment se faire entuber royalement ..

  10. Bailbail59 dit :

    De la bouillie verbale, rien de plus.

    Ce Monsieur se disant avocat ( dont je n’ai pas vu les diplômes) ment mais il ne m’a pas autorisé à en apporter les preuves ( voir mon post d’hier ).

    Hier, défenseur du pauvre bailleur ( accord que personne n’a jamais vu!), aujourd’hui en auto-promo, demain revendeur de LMNP ou défenseur de créanciers d’une entreprise en liquidation?

    Bref, il a du travail pour un moment!

    Me prenant pour Corneille, je dirais:

    « il partit 500 mais combien arriveront au port? » Et dans quel état?

    Combien de signataires qui le regrettent déjà?

  11. Lacarbre dit :

    Décidément on parle beaucoup d’Appart-City en ce moment:

    http://www.lexplicite.fr/residence-de-tourisme-rejet-qpc-article-l-321-2-code-du-tourisme/

    Nouvelle preuve de la volonté d’Appart-City d’être le plus opaque possible et de ne surtout pas jouer la transparence avec les soit-disant partenaires propriétaires que nous sommes.

    Appart-City a tout tenté pour ne plus avoir à fournir les comptes d’exploitation de chaque résidence conformément à l’article 321-2 du code du tourisme. Ils ont été condamné par 2 cours d’Appel et la cours de cassation à rejeté par 2 arrêts la demande de renvoie auprès du conseil constitutionnel de la QPC posée par Appart-City.

    Dommage pour Appart-City qui a perdu une opportunité d’agir encore plus dans l’ombre sans avoir de compte à rendre aux propriétaires. Et après cela ils osent nous demander de leur renouveler leur confiance en acceptant des baisses de loyers !

    • Philip Pechayre dit :

      Le nouveau bail et l’accord prévoient la fourniture des comptes de la résidence bien plus detailllés que les infos légales..
      Mais ce pointa a du échapper aux détracteurs

      • BAILBAIL59 dit :

        Des promesses, des promesses.

      • Lacarbre dit :

        Appart-City ne respectait déjà pas les baux depuis de nombreuses années,

        Ils ne respectaient pas non plus le code du tourisme et ont été condamnés pour cela,

        Il ont tenté sans succès de faire modifier les textes pour obtenir gain de cause,

        Ils font croire avec votre complicité que 70 Résidences avaient signé (Nous attendons votre liste)

        Et vous voudriez maintenant nous faire croire qu’ils respecteront cet accord et le nouveau bail ?

        Il est vrai que vous n’avez pas écrit « fourniront des comptes bien plus détaillés » mais « l’accord prévoit la fourniture ».

        Je devrais relire mon bail pour voir si concernant le paiement des loyers, Appart-City n’avait pas écrit: « Nous prévoyons de respecter nos engagements et de payer nos loyers »…

      • Pigeon92 dit :

        Maître PECHAYRE revient finalement….

    • lucide dit :

      Génial!!!! De mieux en mieux…..On y arrive donc…..

      Pechayre aux côtés de Rochet….ça c’est sur que leur accord est gagnant/gagnant: avec les honoraires pris d’un côté et les baisses de loyers de l’autre, chacun s’en met dans la poche et le tout sous les yeux des propriétaires….effectivement, ils sont gagnants/gagnants tous les 2

      Mieux! On supposait que le conseil qui intervient dans ce blog allait bientôt se mouiller dans la revente LMNP….Du rêve à la réalité….

      Cerenissimo et plus particulièrement LB2S ont déjà démarché des résidences Appartcity pour proposer leur services: mandat pour des reventes LMNP (des propriétaires excédés) ou assurance loyers impayés….Un moyen de récolter encore des fonds auprès de propriétaires en demandant une commission conséquente pour garantir le paiement des loyers….On fait payer 2 fois: une baisse de loyer + une assurance loyer impayé….

      Pour celles et ceux qui étaient indécis, qui avaient des doutes ou des soupçons, eh bien ils sont servis….

      Cela ne fait que conforter les manipulations dont certaines personnes sont capables…No limit

      • bernardgronon dit :

        Bonjour,

        Un titre qui comporte une erreur « gestion des relations investisseurs-gestionnaire » car il ne peut y avoir de gestion en l’absence de relation. AC pratiquant le monologue.

        Un mot employé avec justesse « histoire gagnant-gagnant » : baisse des loyers, pas d’arriérés honorés malgré les jugements… factures d’avocats payés . On voit tout de suite qui sont les gagnants de l’histoire !

        Quelle sera la suite : la braderie des biens des bailleurs avec quels gagnants ?

      • Pigeon92 dit :

        Merci Lucide pour cette information.
        Après avoir trompé les acquéreurs au moment de la vente en promettant des loyers qu’ils savaient impossible à tenir, mais qui se « justifiaient » par un prix de vente très surévalué puisqu’il fallait offrir un rendement de 5% ou 6% voir plus, le promoteur-exploitant et le distributeur de produit financier s’associent pour s’enrichir à nouveau sur le dos de leurs victimes, les propriétaires. Je devrais dire plutôt qu’ils rappellent à tous qu’ils ont associés depuis le début dans ces affaires douteuses. N’oublions pas que Cerenicimo à vendu de nombreux lots Park&Suite et Appart City à la « belle époque » de ces investissements qui devaient améliorer le patrimoine des victimes….
        On ne change pas une équipe qui gagne….

      • Berrenger Caroline dit :

        Maitre Pechayre , et le champagne c’est pour quand?
        Un accord gagnant gagnant, grosse fumisterie et pourtant j’ai signé, mais je n’y crois plus

      • je vous invite tous à regarder et à écouter vous jugerez après!
        Car je ne serai ni « aux cotés  » de Rochet qui n’est qu’un adversaire avec qui nous avons négocié ni « aux cotés » de CERENICIMO qui n’est que la principale plateforme sur laquelle les CGP (conseils en gestion de patrimoine) viennent chercher les « biens  » a vendre.

        Ce sont eux qui sont la cible de cette webconference pour qu’ils comprennent cet accord au lieu d’en entendre parler uniquement par ceux qui le dénigre.

        Je suis aussi libre de m’exprimer chez CERENiCIMO que je le suis ici et que vous l’êtes aussi.

        A la différence de mon intervention le 5 juillet parfaitement gratuite et de bien d’autres fois ou je suis intervenu pour défendre cet accord, sans aucune rémunération, simplement au service des copropriétaires qui m’avaient mandatés pour les sortir de la crise!
        ce que j’ai fait!

      • Bailbail59 dit :

        Curieux..

  12. Berrenger Caroline dit :

    Maitre Pechayre ,

    et vos 3 autres confrères et consœurs, pourquoi ne seront ils pas présents ? Ont ils des regrets ?

  13. Pigeon92 dit :

    Maître PECHAYRE envisage -t-il enfin de tenir sa promesse et de ne plus intervenir sur ce blog?
    Il ne défend pas les intérêts des propriétaires nous le savons.
    D’autres conseils le font et assistent les propriétaires pour enfin sortir du piège Appart’city.

    • demandez aux 6500 copropriétaires ( bientôt plus de7000) qui nous ont déjà suivis et qui sont aujourd’hui satisfaits d’avoir signé si je ne défends pas les copropriétaires?
      vous êtes chaque jour un peu plus minoritaires;

      • Pigeon92 dit :

        Mensonge!

      • drouet dit :

        Cessez vos mensonges….vous n’êtes pas en mesure de les justifier….et apparemment ils ne sont pas tout satisfaits…..mais j’oubliais: ce n’est pas eux que vous défendez, mais vos intérêts.

  14. drouet dit :

    Maitre Pechayre s’est senti obligé d’intervenir pour justifier sa présence étrange aux côtés de Rochet et de cerenissimo (d’ailleurs il connait bien son pdg…..n’est ce pas?)…c’est vrai que c’est un sacré scoop!

    Mais c’est fort étonnant qu’il n’ai jamais répondu au listing des résidences signataires que j’avais citées? On comprend donc pourquoi il n’a pas souhaité démentir….tout son discours, comme son compère, tient de l’intox pour convaincre les partenaires (propriétaires, cgp, banques,….) que beaucoup ont signé….désormais, plus personne n’est dupe…..et je crois même qu’on va avoir d’autres choses à découvrir….

    Selon une info récente, le tribunal de Montpellier semble avoir repris une « certaine » activité avec AC….la réalité semble donc toute autre avec l’intensification des assignations…et qui sait?

    • Pechayre Philip dit :

      Je laisse le soin aux irréductibles minoritaires de faire la liste puisqu’ils prétendent la connaître!
      Pour la majorité qui a signé ceci n’a plus d’importance désormais puisque AC a validé l’accord et recapitalisé exactement comme convenu et même mieux. Tous ceux qui nous ont mandatés constatent jour après jour qu’ils sont payés et qu’AC tient ses promesses.
      Ils reçoivent en ce moment leur argent et leurs baux contresignés..ils ont de nouveau un bien qui retrouve des loyers réguliers sans besoin d’aucune procédures et ceux qui veulent revendre pourront le faire petit à petit car ils ont un bien  » en ordre ».

      • drouet dit :

        Nous constatons une fois de plus la mauvaise foi de ce conseil qui ne sait plus quoi répondre….
        Il parle de nous, alors qu’il est seul…pourquoi? cherchez l’erreur.
        Il ne réponds pas aux chiffres annoncés, en nommant les résidences…cherchez l’erreur.

        Après avoir floué quelques propriétaires (heureusement minoritaires), ceux ci ont désormais un bien dévalué puisque la revente LMNP est basée sur une rentabilité, et avec des loyers abaissés, leurs biens vient de se dévaluer….On dira qu’ils ont soi disant un meilleur bail, alors que ces propriétaires n’en n’ont pas nécessairement compris le fonctionnement (avec tout le respect qu’il se doit pour ces bailleurs un peu « naïfs »)…malheureusement, la réputation d’appartcity est telle que leurs produits subissent de fait une réelle décote, quel que soit le bail…..
        Quel revendeur de LMNP d’occasion honnête pourrait conseiller de commercialiser un bien Appartcity d’occasion aujourd’hui? A moins d’être de mèche avec eux?
        Pour un bail plus sécuritaire? nous verrons bien à l’avenir, mais les dirigeants d’Appartcity ne sont pas à leur premier coup, et il y a fort à parier que dans peu de temps ils remettront le couvert….
        Alors pour le « bail en ordre », on y repassera…

        Et puis, comme il n’y a aucun scrupule, on va découvrir les nouvelles sagas de ce conseil…apparemment sur un autre « coup » à Toulon?

      • Philip Pechayre dit :

        Chere madame

        Vous pouvez ne pas avoir envie de signer un accord que vous ne comprenez pas c’est Votre droit.
        Mais vous ne pouvez contester les faits suivants:
        – plus de 6500 propriétaires signataires sont désormais payés de leurs arriérés ou en cours de l’être pour les derniers.
        – tous nos clients sont payés mensuellement depuis décembre.
        – AC a respecté intégralement l’accord signé en recapitalisant comme prévu.
        Leur plan de redressement et de rénovation des résidences signataires se met en route..
        – les signataires ont un bien qui va retrouver une valeur de marché alors que personne ne peut accepter de racheter un lot qui n’a pas signé le bail!
        En aucun cas ceux qui n’ont pas signé ne peuvent revendre correctement leur bien et Dutoit pas mieux que ceux qui ont signé!
        Les signataires s’ils le souhaitent pourront prouver que leurs loyers sont payés régulièrement, sans procédure.

      • Bailbail59 dit :

        Si le traitement est différenciè entre les bons et les méchants ( les signataires seront payés les autres non), les logements ne se vendront pas mieux pour les fidèles, la confiance n’étant pas revenue.

        C’est mensonger et stupide que d’affirmer le contraire.

  15. labeille dit :

    Maître Pechayre intervient également dans un simulacre de négociation sur un petit EHPAD toulonnais, qui réalise des bénéfices et dont le gestionnaire demande une baisse de loyers afin d’optimiser ses résultats (pour revendre l’ensemble ?).
    Au lieu de défendre ses clients bailleurs, cet avocat met la pression pour signer un bail avec une baisse de loyer (absurde quand la résidence est rentable !), menace du départ du gestionnaire, de l’obligation de devoir brader les chambres (dont l’acquéreur serait bien entendu l’exploitant, il fait des offres).
    Effectivement, il reste des choses à découvrir dans l’ensemble de ces manœuvres.

    • mdenoune dit :

      Bonjour

      Quel est l’exploitant de cet Ephad toulonnais?

      • labeille dit :

        La SAS La Roseraie (petit EHPAD familial remarquablement tenu, peut-être trop, finalement, car suscite la convoitise). Et par ailleurs, avec un autre gestionnaire plus connu (Orpéa) lorsqu’il y a des renégociations de baux, Maître (ou simplement Monsieur ?) Pechayre est exclu de toute discussion. Enfin un qui l’a officiellement blacklisté.

  16. Claudine HAAS dit :

    Bonsoir à tous
    Je constate que sur ce blog il n’y a que des copropriétaires qui n’ont pas signé les nouveaux baux et qui contestent tout. Vous êtes de bons Français râleurs alors continuer de râler pendant que d’autres sont en « Marche »…

    J’ai également cette liste et je peux confirmer qu’au 1/05/2017 il restait 31 Résidences/112 dont les baux n’ont pas été envoyés par Appart’City et de ces 31 résidences 14 font parties de la FAPRAH. J’ai l’info que ce chiffre a diminué depuis mais entre temps je suis passée à autre chose car notre but était atteint.

    Je peux également vous confirmer, faisant partie d’une résidence ayant signé à 91%, que nos loyers mensuels ont été versés depuis 01/2017 pour le mois de 12/2016 et régulièrement tous les mois et hier je viens de percevoir tous mes arriérés de 2016. Ma résidence et beaucoup d’autres avec lesquelles je suis en contacte régulier sont à jour des loyers. Les nouveaux baux sont en cours d’expédition par Appart’City. Cela m’a été confirmé par des résidences. Je confirme donc tous les dire de Me Pechayre.

    • Bailbail59 dit :

      Brave petit soldat.

      Dormez tranquille, Pechayre veille!!! Mais le réveil risque d’être brutal.

      Que représentent 20 millions face aux 100 millions de dettes ( chiffre 2015, combien en 2016?)?

      Appart City a changé, il est devenu vertueux et commercial ( allez voir les commentaires des clients sur les sites spécialisés pour vous faire un avis!).

      Vous avez accepté une baisse de loyer ( temporaire ou non mais toujours justifiée d’après votre conseil ) et mis le doigt dans un engrenage que le nouveau dirigeant connait et manipule à la perfection, plusieurs résidences ont connu une seconde baisse après avoir accepté difficilement une première….Mais il s’agissait de sites en difficulté pour lesquels il est possible de faire dire n’importe quoi aux chiffres…

      A votre réveil amer, vous trouverez un avocat prêt à vous défendre, capable de gérer une situation d’une complexité telle qu’il sera le seul à pouvoir l’appréhender….

      Mais dit-il toujours la vérité?

      Mensonge, quand il prétend ne pas avoir dit que les arriérés seraient payés dans les 15 jours du retour des baux signés….Il ne m’a pas donné son accord pour vous en apporter la preuve.

      Mensonge, par omission quand il ne veut pas donner copie de l’accord signé pour nous, en notre nom.

      Des esprits torturés comme le mien pourraient imaginer qu’un paragraphe de l’accord prévoit quelques avantages aux conseils faisant signer à leurs clients le nouveau bail.

      Mais je fais parler un fantôme : Maître Pechayre nous a quitté par trois fois ( au moins selon ses dires ) et n’essayera plus de convaincre ces mécréants que nous sommes!

    • drouet dit :

      Intéressant comme information….et triste aveu….et bien sur, aucune résidence citée nommément.
      Appartcity n’a pas envoyé le nouveau bail à 31 résidences, soit près de 30% du parc….Pourquoi? Parce que Appartcity connaissait d’avance le résultat de ces résidences?
      Cela signifie que dès le départ Appartcity savait que le quota demandé (80% des résidences) ne serait pas atteint?
      Cela signifie qu’en ajoutant les 4 résidences sorties, nous n’en sommes qu’à 77 résidences potentiellement signataires…
      Cela signifie qu’en retranchant les 13 résidences à 0%, nous n’en sommes plus qu’à 64 résidences.
      Cela signifie qu’avec environ 45 résidences signataires aujourd’hui, Appartcity a atteint 70% de signatures (45 résidences sur 64) ou 75% de signatures en fonction de la façon dont on compte, c’est- à- dire en ajoutant les 13 à 0% (58 résidences sur 77)
      Voilà une façon de présenter les chiffres qui pourraient satisfaire certains.

      La réalité globale est la suivante: sur 112 résidences, 13 hors accord (pas de baisse de loyer, ni de nouveau bail, ce qui porte le nombre de résidences à 99: 4 sorties, 45 signataires soit seulement 45%, et toutes les autres (50 environ) sont non signataires, soit 50%…Sachant que sur les signataires, elles ne le sont pas à 100%, il y a donc environ 55% de non signataires, et encore sans compter les 1200 propriétaires des résidences à 0% (qui n’ont rien signé)…En nombre de propriétaires, c’est donc au moins 60% qui n’ont jamais signé, voire plus…

      Les non signataires ne sont pas des « raleurs »…..Ils en ont marre qu’on leur mette la pression pour signer les baux avec menace et chantage, baux qui ne protègent en rien, qui dévalorisent leur bien….
      L’une des principales qualités d’un bien en LMNP est bien la qualité du gestionnaire.…Celui- ci est loin d’avoir bonne réputation, bien au contraire….Il s’y sont très mal pris…

      Maintenant rendez- vous dans 2 ou 3 ans….Si les signataires sont ravis, tant mieux…..et si ceux qui ne sont pas signataires et entendent le rester, c’est tout aussi respectable….

    • Berrenger Caroline dit :

      Bonjour Mme Haas,

      Dans ma résidence, ceux qui n’ont pas signé les nouveaux baux reçoivent aussi leur arriérés, donc je vous confirme qu’AC fait n’importe quoi.
      Moi même, j’ai signé le bail avec l’un des 4 avocats, comme 70% de ma résidence. Mais nous ne croyons plus plus du tout en ces avocats, ni en AC.

      Je vous confirme que j’ai signé et je conteste aussi ce nouveau bail car il a été fait sans notre accord : sans nous en avoir parlé, comme si ces avocats étaient paroles d’évangiles.

      Nous attendons la faille car il y en aura une pour se débarrasser de ces gens là.

  17. Philip Pechayre dit :

    Le courageux anonymat des opposants contraste avec la  » faiblesse » des partisans qui parlent à visage découvert!
    Le nombre impressionnant des opposants masqués qui prennent la parole contraste avec le nombre de vos lecteurs qui gardent un sîlence prudent!
    Ceux qui avancent positivement en faveur de de cet accord négocié sont des milliers et quand je dis nous je parle de tous ceux avocats et responsables et Copropriétaires discrets qui ont choisi la voie de la négociation..
    Ce ne sont pas les anonymes détracteurs qui n’hésitent pas à lancer des attaques personnelles contre moi qui sont les plus nombreux…
    La majorité silencieuse à choisi de « nous » faire Confiance et …ils en sont satisfaits..
    Les autres peuvent écouter les anonymes détracteurs…
    C’est leur problème

    • Bailbail59 dit :

      Est-ce plus condamnable de participer anonyment sur le site que de proclamer des pseudos vérités sans en apporter la moindre preuve?

      Nous, nous intervenons anonymement et gratuitement, vous,vous apparaissez à « visage découvert  » et financièrement très intéressé juste pour garder le contact avec les « moutons » afin que le troupeau vous retrouve, bêlant leur mécontentement lors des suites qui ne devraient tarder ….

      Une bouée vient d’être jetée à la mer mais suffira-t-elle pour 6500-7000 bailleurs, voire 12 000 bailleurs?

      Un an, deux ans ? Cela va passer très vite et sans anesthésiant, cela va faire mal…..

      Mais, peut-être, pourra-t-on proposer un rachat au rabais à ces proprietaires de biens dont la quote dépendra directement de la qualité de l’exploitant?

      Un intermédiaire propose déjà sa compétence et son désintéressement pour cela.

      Philanthropes de tous poils unissez-vous……Mais sans moi!

    • drouet dit :

      BLA, BLA, BLA
      « nous »…dédoublement de personnalité
      Nous verrons bien…attendons…
      Mais encore une fois, les faits réels n’ont jamais été démentis, preuves à l’appui…et pour cause…
      A force de raconter n’importe quoi, on se fait une réputation….mais pas toujours celle souhaitée

    • Pigeon92 dit :

      Les anonymes n’ont pas besoin de publicité pour chasser le client et n’ont pas besoin de justifier leurs honoraires, ils contribuent simplement à informer correctement les victimes de cette affaire qui est d’ors et déjà classée comme un des plus gros dossiers d’investissements immobilier plus que douteux ayant floué des milliers d’épargnants et ce avec la complicité de conseils qui auraient peut être mieux fait, quant à eux, de rester anonymes…

  18. Claudine HAAS dit :

    Bonjour Madame Berrenger Caroline
    Vous dites :
    Dans ma résidence, ceux qui n’ont pas signé les nouveaux baux reçoivent aussi leur arriérés, donc je vous confirme qu’AC fait n’importe quoi.
    Vous avez du lire mon message complet, il ne l’est plus plus haut….
    Veuillez me contacter par mail : claudinehaas@hotmail.com
    et nous pourrons discuter ouvertement et honnêtement.
    Contrairement aux autres avocats nous étions au courant de tout et Me Pechayre nous informait régulièrement de l’avancée des négociations et je répercutais les infos à mes copropriétaires, c’est pour cela que tout a bien fonctionné pour notre résidence. Contrairement à ce qui est dit plus haut, j’ai le protocole que je n’ai pas diffusé car confidentiel.
    Seuls les responsables des résidences ont eu toutes les infos et le protocole.
    Concernant le calcul des résidences qui n’ont pas eu les baux soit 31 résidences, les 3 qui sont sorties font parties de ces 31 : Béziers qui avait 26.75% de baisse de loyers, MAGNY les Hameaux qui avait 26.51% de baisse de loyers et ST. ETIENNE en Jarez qui avait 27% de baisses de loyers. Appart’City a préféré les laisser partir car ces résidences ne seront jamais rentables et leurs baisses de loyers réelles auraient dûes se rapprocher des 50%. Vous pourrez constater que Drouet (que je connais) et Bailbail59 (que je connais aussi) manipulent les chiffres à leur avantage.

    • drouet dit :

      Pourquoi cette madame je sais tout, a volontairement oublié les chiffres de Narbonne qui est sortie du groupe et qui pourtant est bénéficiaire….cela fait bien 4….pour le moment….
      Apparemment elle me connait, mais je n’ai pas cet honneur de la connaitre…..
      Beaucoup de certitude, alors qu’on n’est pas capable de démentir résidence par résidence.
      Quant au protocole, il n’a rien de secret….Et heureusement d’ailleurs….Déjà il a été signé sur le dos des bailleurs et en plus, ils devraient ne pas être au courant….Quelle honte!

    • BAILBAIL59 dit :

      Je ne manipule pas les chiffres car je ne les connais pas.

      Merci de nous éviter les mêmes mensonges que votre maître.

    • CORINNE BRUTUS dit :

      Bonsoir Mme Haas,

      Je viens à peine de découvrir ce site de Martine Denoune , et je suis interpellée par votre phrase  » j’ai le protocole que je n’ai pas diffusé car confidentiel.
      Seuls les responsables des résidences ont eu toutes les infos et le protocole ».De qui parlez vous lorsque vous dites  » responsables de résidence » , car j’ai été moi même responsable du collectif sur Nice et depuis Avril , nous avons notre propre association AC Nice Acropolis dont je suis la présidente et je n’ai jamais été informé d’un quelconque protocole confidentiel Pouvez vous svp m’en dire un petit plus .Cordialement

  19. canterini dit :

    Je suis l’évolution et les réactions de « l’affaire » Appartcity depuis près d’un an.

    Un nouveau pdg l’été dernier qui essaye de presser les choses sous la menace du dépôt de bilan….Mince il y a quelques avocats qui commencent à avoir beaucoup de bailleurs comme clients: il faut donc obligatoirement passer par eux…mais plus le temps passe, plus ça joue en sa défaveur, car la menace de dépôt de bilan tombe à l’eau…mais on maintient quand même artificiellement la pression, avec l’aide de conseil(s).
    Croyez moi, si Appartcity était si mourant que cela, ils auraient déjà déposé le bilan il y a longtemps…et en interne, ils peuvent se financer….C’est l’apport de trésorerie externe qui les bloque, parce que leur réputation est trop exécrable…ils ne sont pas « bankable »

    Appartcity, c’est comme la bourse: quand tout le monde achète, vendez! quand tout le monde vend achetez! quand tout le monde se presse, attendez! Et surtout, une règle: en cas de crise, tant que vous n’avez pas vendu, vous n’avez rien perdu! La crise, ils l’ont créé tout seul en 2014…Mais quelque part, ils savaient très bien ce qu’ils faisaient (sauf les attentats qui ont eu certes un réel impact, mais dont ils ont profité pleinement pour grossir leurs difficultés)….

    Pour les bailleurs, ne signez pas aujourd’hui…ne vendez surtout pas aujourd’hui….Si vous faites l’un des 2 ou les 2, vous êtes perdant 1 ou 2 fois….perdant avec une baisse de loyer qui baisse votre prix de vente (les investisseurs achètent une rentabilité et si celle ci est abaissée ad aeternam, c’est foutu pour vous)….perdant avec une vente aujourd’hui ou tout acheteur vous fera fera baisser votre prix de vente à cause du risque pris dû à la réputation de mauvais payeur de cet exploitant.

    On vous dit que vos biens sont invendables si vous n’avez pas signé de bail….mais qui vous dit que vous allez vendre? Vue la situation, c’est la pire des erreurs à faire.
    On vous dit que vous allez retrouver vos loyers et la paix si vous baissez vos loyers….mais pour combien de temps, et vous dévaluez de fait votre bien.
    Les intérêts des uns ne sont pas toujours ceux des autres….

    Et puis, il y a une sorte de Fédération, un peu hésitante au départ, puis qui finit par se résoudre à se faire le porte parole d’Appartcity, en diffusant à ses adhérents (des résidences), comme un petit mouton, des informations distillées par Appartcity; il est même prévu un comité de suivi, mais avec quels chiffres? ceux que fournira Appartcity? Ou sont les comptes 2014? Ceux de 2016? Appartcity ne fournit même pas les comptes des résidences, et lorsque les propriétaires finissent par les avoir sous la menace ou le chantage (ne parlons même pas des délais), ils ne sont même pas certifiés….tout ça n’est pas très sérieux, et relève d’un grand amateurisme pour parler gentiment.

    • Bailbail59 dit :

      Heureux de lire cette analyse.

      Mais que faut-il faire pour être respecté d’Appart City…..et payé régulièrement?

  20. Philippe B dit :

    Enfin une réponse intelligente et raisonnée. Dans les messages précédents les quelques pseudos récurrents et sans doutes liés à deux fois moins de pseudos écrivains, représentent ceux qui en savent le moins mais qui en parlent le plus.
    Arrêtez de spéculer car dans un sens comme dans l’autre ces débats stériles entretiennent une image déplorable de notre gestionnaire et par concéquent de notre bien.