Recherche

VINS : BIENTOT LA VENTE DES HOSPICES DE BEAUNE

LA RECOLTE 2018 SERA VENDUE AUX ENCHERES LE 18 NOVEMBRE PROCHAIN A BEAUNE (COTE D’OR)

 

Pour ce billet,  je passe le relais à ma fille, passionnée d’oenotourisme.

À l’approche du 3ème week-end de novembre, les Hospices de Beaune et Christie’s, s’activent à la préparation de la plus ancienne vente de charité de l’Hexagone : la célèbre vente des vins des Hospices de Beaune.

Le domaine des Hospices s’est construit par la générosité d’hommes et de femmes de la région depuis 600 ans. Il se répartit sur des terroirs variés et d’exception. Les Premiers et Grands crus, autour de Beaune, mais aussi en Côte de nuits et en Maçonnais avec des parcelles de Pouilly-Fuissé constituent près de 85% du domaine.

Les 60 hectares de vignobles, légués par des Bourguignons à l’ancien Hôtel Dieu, sont soigneusement cultivés, puis récoltés. La vente de la récolte 2018 se déroulera le 18 novembre prochain. Des acheteurs, toujours plus généreux et internationaux se disputeront les précieuses cuvées.

2018 : UN GRAND MILLESIME

L’exploitation est pilotée jour et nuit par la régisseuse, Ludivine Griveau, et 23 vignerons. Ils veillent sur les ceps comme des mères sur leurs petits. Ces terroirs hétérogènes d’exception, sont soumis aux aléas, toujours plus extrêmes, du climat. Cette année, l’hiver doux et exceptionnellement pluvieux a donné quelques insomnies à ces passionnés viticoles, car en mars, les vignes étaient toujours au repos. Ils commencent à parler d’un « millésime tardif ». Pourtant, en avril, la météo marque un revirement inattendu avec 10 degrés au dessus des normales de saison. L’été s’installe avant l’heure et la végétation galope. Le bourgeon devient un rameau à 5 feuilles en quelques jours.

En juin, des orages exceptionnellement abondants s’abattent sur les vignes, dopant ainsi leur pousse jusqu’à 1 mètre par semaine, du jamais vu ! La canicule de l’été et les records d’ensoleillement accélèrent la maturité des raisins. Finalement, la date des vendages, initialement prévue fin septembre, s’avance fin aout, pour la 3ème année consécutive. Malgré les pics extrêmes du climat, le savoir-faire et la passion de ces viticulteurs suffisent à entretenir le prestige ancestral de ces grands crus. Abondant et de grande qualité, le millésime 2018 a vocation à rester dans les annales des connaisseurs.

SOUTENIR DES OEUVRES

Cette année, 828 pièces de 50 cuvées de prestige vont être proposées à la vente. Chaque pièce contient 228 litres et donnera, après deux ans de fermentation, 288 bouteilles de vin. La patience est de mise, mais n’entrave en rien l’engouement des amoureux des vins d’exception. Restaurateurs, négociants, ils se bousculent nombreux  pour acquérir les cuvées de prestiges de demain. En 10 ans, le prix moyen d’une pièce s’est envolé de 7.000 euros à 14.000 euros, boosté par les 80% d’acheteurs internationaux, essentiellement asiatiques.

 

Une partie de cette vente caritative soutient des œuvres.  Cette année, l’institut Pasteur et l’association de Sœur Emmanuelle, ASMAE, se partageront la « pièce des Présidents ». La vente de ce fût millésimé de 228 litres, issu de l’appellation Corton Grand Cru Clos du Roi, financera la recherche contre le cancer des enfants et soutiendra la scolarisation d’enfants syriens. En 2017, c’est ainsi 410.000 euros qui ont été reversés à des associations caritatives.

Enfin la Maison Bichot à Beaune propose aux particuliers d’acheter en ligne quelques bouteilles de sa sélection 2018, voire une pièce de vin.

 

 

 

 

 

 

 


ATTENTATS DE PARIS : SOLIDARITE AUX HOSPICES DE BEAUNE

Résultat record pour la vente du Domaine des Hospices de Beaune orchestrée par la maison Christie’s le 15 novembre 2015.  Vidéo sur cette vente caritative de renommée internationale.

 

BEAUNE HOSPICES

 

Ambiance lourde dimanche 15 novembre lors de la 155° vente des Vins des Hospices de Beaune. Avant de commencer la vacation, les participants ont chanté la Marseillaise en hommage aux victimes des attentats de Paris.

« En dépit des événements endeuillant la France, nous avons décidé de maintenir cette vente caritative au profit de l’hôpital. Le produit de la vente de la Pièce des Présidents reviendra à parts égales à l’Institut Curie, à la Fondation pour la recherche sur les AVC et à la Fédération Nationale des Victimes d’Attentats & d’Accidents Collectifs (FENVAC) me confie Antoine Jacquet, Directeur des Hospices de Beaune. En présence de Claire Chazal et Christophe Lambert, invités à cette vente, la pièce de charité a grimpé jusqu’à 480.000 euros, un prix jamais atteint et plus du double de celui de l’an dernier. Une Française préférant conserver l’anonymat a acquis ce tonneau de 228 litres représentant 304 bouteilles.

Lors de cette grande vente de charité, le domaine des Hospices de Beaune a proposé 575 pièces du très prometteur millésime 2015 : 458 pièces de vin rouge et 117 de vin blanc.

Avec la Pièce des Présidents et les alcools, l’ensemble de la vente totalise 11.347.609 euros, soit record. Datant de 2014, le dernier record se chiffrait à 8.082.525 euros, battant le score de la vente 2013.

Avec un score de 117.700 euros pour le Clos de la Roche Grand Cru, Cuvée Cyrot-Chaudron, un record absolu a été enregistré pour une pièce vendue lors de cette vacation.

Après l’inscription cet été des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial par l’UNESCO, les Hospices de Beaune, avec le concours de la maison de vente Christie’s ont réalisé une vente record totalisant plus de 11 Millions d’euros, frais inclus. Voir la vidéo consacrée aux Hospices.

ATTENTAT

 


OFFREZ-VOUS LA VAISSELLE DES CHEFS

ART DE VIVRE : ET SI VOUS AVIEZ DE LA VAISSELLE DES GRANDS RESTAURANTS. VOICI COMMENT VOUS EN PROCURER.

Internautes épicuriens, je vous signale une manifestation originale autour de la gastronomie : la vente de la vaisselle des chefs.

Pour cette édition 2014, quelques pièces des services de table et de verrerie dont s’est servi Georges Blanc depuis quelques décennies, la vaisselle originale et élégante d’Emmanuel Renaut, ou ce « bain-marie » de Jean-Pierre Vidal…

« Des amoureux de gastronomie et de décoration se précipitent de plus en plus nombreux chaque année, pour s’offrir la vaisselle de chefs – qu’ils ne s’offriraient pas par ailleurs ou qui n’existe plus – avec laquelle ils vont adorer recevoir à leur table, ou tout simplement collectionner. Et quel bonheur pour les Chefs de constater autant de magie dans cet acte de transmission » m’expliquent les responsables de cette manifestation.

Cette année elle est programmée près de Lyon à Saint- Cyr au Mont d’Or les 22 et 23 mars et en Cote d’Or, à Beaune le18 mai.

Une occasion pour visiter les célèbres Hospices de Beaune et apprécier les vins des producteurs de la Cote de Beaune et de la Côte de Nuits.

DES CHEFS ETOILES

Cette année la vaisselle proviendra de Georges Blanc, cuisinier à Vonnas – Pierre Orsi (Lyon) -Emmanuel Renaut (Flocons de Sel, Megève) – Christophe Marguin (Les Echets) – Fabrice Bonnot (Cuisine et Dépendances, Lyon) – Mathieu Viannay (la Mère Brazier, Lyon) – Jean-Pierre Vidal (Saint Julien Chapteuil) – Frédéric Doucet (Charolles) – Romain Barthe(Auberge de Clochemerle, Vaux en Beaujolais)

Il y aura aussi les assiettes très originales dites « assiettes du Bocuse d’Or » créées pour le concours du Bocuse d’Or.

 DES PRIX RAISONNABLES

C’est l’occasion de dénicher des trésors dans les remises et les greniers : vaisselle, linge de table, argenterie, petit mobilier…Le tout à des prix fort accessibles : à partir de 2 ou 3 euros, jusqu’à 50 euros pour les pièces exceptionnelles. Enfin c’est une occasion privilégiée pour échanger avec les chefs présents.


VINS : DEUX LIVRES POUR VOS CADEAUX

Noël approche. A cette occasion, je vous recommande deux ouvrages à offrir à des amateurs de la boisson des dieux. Faciles d’accès, ils seront appréciés.

Gros plan sur les dégustateurs et les verres en chocolat

 Des verres en chocolat pour démontrer que les Cahors hauts de gamme 100 % Malbec, âgés de 10 à 15 ans , se marient bien avec le chocolat noir.

 

Tout amateur de bouteilles devrait avoir comme livre de chevet « LE VIN » publié par Jacques Vivet chez aux Editions Bartillat. Expert en vins et animateur d’un centre de dégustation à Paris, l’auteur vous livrera ses secrets pour goûter pleinement les précieux nectars.

Le VinAprès avoir défini les principaux termes de la dégustation, ce professionnel reconnu en aborde les étapes successives en vous faisant découvrir les familles olfactives et la palette aromatique.

Voici les quelques arômes à découvrir dans un vin : abricot, anis étoilée, baies noires, bergamote, beurre, brioche, cannelle, caramel, cassis, cerise, figue, framboise, groseille, menthe, Pamplemousse… A ce stade, je ne vous transmets qu’un extrait de cette longue et sympathique liste. Mais patience, il faut pas  mal de patience avoir « le nez », qui permet de déceler les arômes d’un vin. La dégustation est un art.

Ce traité de dégustation vous permettra de gommer les erreurs de choix de bouteille, de dépeindre la joie du vin, d’entretenir votre cave, de comprendre le processus de vinification, et …. de savourer les meilleurs crus..

Sept années de recherche et de travail en duo pour Marie-Thérèse Berthier et John-Thomas Sweeney qui viennent de signer chez Guy Trédaniel, « L’ HISTOIRE DES HOSPICES DE BEAUNE ».  Un ouvrage à lire ou à offrir pour approfondir ses connaissances sur cette institution hospitalière sortie du Moyen-Age. C’est rare de pouvoir réaliser une telle reconstitution historique, sur le site d’origine et sur plus d’un demi-millénaire.

Histoire des Hospices de Beaune - Guy Trédaniel EditeurDéfiant les épidémies, les guerres et les crises, grâce au soutien de leurs bienfaiteurs, les Hospices de Beaune font désormais courir le monde entier à leurs portes chaque jour. Et plus encore le troisième dimanche de novembre, pour la vente aux enchères des vins de Bourgogne de leur domaine, sous l’étoile de la charité, comme je l’ai relaté dans ce blog.