Recherche

EVASION : ESCALE A SETE

CITE MARITIME DE CARACTERE, LA VILLE DE SETE ACCUEILLE 120 VOILIERS JUSQU’A PAQUES. (Vidéo)

Jeunes volontaires à bord de l’Hermione

Amateurs de grands voiliers, vous avez jusqu’au mardi 2 avril pour admirer les 120 navires du patrimoine amarrés à Sète (Hérault) pour l’édition 2018 d’Escale à Sète. Cette manifestation maritime se déroule tous les deux ans.

Vous découvrirez quelques uns des plus grands voiliers du monde et des répliques de voiliers dont la fameuse Hermione, qui venait de Tanger. Voici un bref carnet de voyage sous forme d’une  vidéo avec son commandant Yann Cariou (23 mars 2018). Vous ne le rencontrerez pas forcément pendant la visite. Venez tôt pour ne pas faire trop de queue.

Encore l’Hermione

Bien sûr, je suis montée à bord de la réplique de ce bateau de légende sur lequel La Fayette avait embarqué le 21 mars 1780 pour combattre aux côtés des insurgés américains luttant pour leur indépendance.

« Se situant au carrefour du golfe du Lion, le port de Sète constitue un débouché maritime du canal du Midi et du canal de Rhône » m’explique Wolfgang Idiri. Construit de 1666 à 1681, sous le règne du roi Louis XIV et sous la supervision de Pierre-Paul Riquet, le canal du Midi reste l’un des plus anciens canaux d’Europe en fonctionnement. Depuis 1996, il figure dans la liste du patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

LA VENISE D’ OCCITANIE

Et si vous avez déjà programmé votre week-end pascal, sachez que la ville natale de Georges Brasses mérite le détour. Une croisière permet d’emprunter ses canaux qui en font la Venise d’Occitanie.

Les canaux chers à Brassens

Autre visite à ne pas manquer : le marché. Tous les matins les halles centrales, proposent les produits du terroir et surtout ceux de la mer. Les thons qui se pêchent aux alentours sont impressionnants. Beaucoup partent pour le Japon où j’ai visité l’énorme marché aux poissons de Tokyo destiné aux professionnels. Mais quelques thons rouges pour la consommation locale. Profitez-en.

Un sétois d’adoption

Pour de superbes photos et plus d’informations sur cette manifestation, je vous conseille le reportage de mes confrères du Grand Sud Mag. Sur cette publication numérique, figure notamment mon récent article sur le désert au bord de la mer, au Sahara Occidental.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s